Jonas Kaufmann

Les artistes
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9221
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par Bernard C » 21 oct. 2018, 02:35

JK a un " rhume" à New-York.
Il assume Dick Johnson pour cette seconde représentation de la Fanciulla....

À suivre

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Groombridge
Messages : 8
Enregistré le : 07 déc. 2013, 16:22

Re: Jonas Kaufmann

Message par Groombridge » 21 oct. 2018, 05:56

Following the announcement of Kaufmann's cold by the Met management at the beginning of tonight's performance of Fanciulla, he performed carefully and cautiously, holding back from full volume for much or all of the time, but hitting the high notes well, with beautiful tone and coloration throughout the night.

It was not the full-blooded, ardent performance he gave in this role in Vienna a few years ago, but for a tenor with a cold, he acquitted himself very admirably, and the audience enthusiastically applauded him at the conclusion of the performance.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9221
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par Bernard C » 21 oct. 2018, 19:38

Oui c'est exactement ça

Ovations normales pour le MET qui s'est vidé en quelques minutes ( bouquets habituels jetés par les fans :D )

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10665
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par HELENE ADAM » 09 nov. 2018, 12:37

Toujours un peu cérébral, avant d'aborder pour la deuxième fois le rôle d'Otello, dans une mise en scène qu'on peut supposer très différente de celle de Londres, Kaufmann se (nous?) pose la question suivante
"So, I have to ask myself: is the scandal of the work that he kills his wife as a result of his culture’s justice system, or is it not far more scandalous that society drives him to the belief that ‘honour killing’ is the only logical solution?" (vous avez 4 heures...)

L'ensemble de l'entretien avec lui et avec Amélie Niermeyer (mise en scène) se trouve par le lien ci dessous, sous le titre "Compassion : yes or not ?", Interview réalisée par Tobias Haberl (journaliste) et Malte Krasting (dramaturge du Bayerische Staatsoper). Enregistrement et édition par Thomas Voigt.

https://blog.staatsoper.de/post/news/co ... meyer.html

Et comme ce sont surtout les photos qui plaisent ( :roll: ), en voilà une des répétitions en cours à Munich particulièrement appropriée
Image
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1968
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par Lucas » 09 nov. 2018, 13:36

HELENE ADAM a écrit :
09 nov. 2018, 12:37
Toujours un peu cérébral, avant d'aborder pour la deuxième fois le rôle d'Otello, dans une mise en scène qu'on peut supposer très différente de celle de Londres, Kaufmann se (nous?) pose la question suivante
"So, I have to ask myself: is the scandal of the work that he kills his wife as a result of his culture’s justice system, or is it not far more scandalous that society drives him to the belief that ‘honour killing’ is the only logical solution?" (vous avez 4 heures...)
Une diffusion en vidéo est-elle prévue quelque part ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10665
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par HELENE ADAM » 09 nov. 2018, 14:49

Lucas a écrit :
09 nov. 2018, 13:36
HELENE ADAM a écrit :
09 nov. 2018, 12:37
Toujours un peu cérébral, avant d'aborder pour la deuxième fois le rôle d'Otello, dans une mise en scène qu'on peut supposer très différente de celle de Londres, Kaufmann se (nous?) pose la question suivante
"So, I have to ask myself: is the scandal of the work that he kills his wife as a result of his culture’s justice system, or is it not far more scandalous that society drives him to the belief that ‘honour killing’ is the only logical solution?" (vous avez 4 heures...)
Une diffusion en vidéo est-elle prévue quelque part ?
le 2 décembre en direct depuis Munich, la retransmission sera disponible jusqu'au 4 décembre !
https://www.staatsoper.de/tv.html?no_cache=1
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1968
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par Lucas » 09 nov. 2018, 15:13

[
HELENE ADAM a écrit :
09 nov. 2018, 14:49
Lucas a écrit :
09 nov. 2018, 13:36
HELENE ADAM a écrit :
09 nov. 2018, 12:37
Toujours un peu cérébral, avant d'aborder pour la deuxième fois le rôle d'Otello, dans une mise en scène qu'on peut supposer très différente de celle de Londres, Kaufmann se (nous?) pose la question suivante
"So, I have to ask myself: is the scandal of the work that he kills his wife as a result of his culture’s justice system, or is it not far more scandalous that society drives him to the belief that ‘honour killing’ is the only logical solution?" (vous avez 4 heures...)
Une diffusion en vidéo est-elle prévue quelque part ?
le 2 décembre en direct depuis Munich, la retransmission sera disponible jusqu'au 4 décembre !
https://www.staatsoper.de/tv.html?no_cache=1
Super.

Avec un peu de chance, on pourra archiver cela grâce à certains bloggers

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9221
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par Bernard C » 09 nov. 2018, 15:18

HELENE ADAM a écrit :
09 nov. 2018, 12:37
Toujours un peu cérébral, avant d'aborder pour la deuxième fois le rôle d'Otello, dans une mise en scène qu'on peut supposer très différente de celle de Londres, Kaufmann se (nous?) pose la question suivante
"So, I have to ask myself: is the scandal of the work that he kills his wife as a result of his culture’s justice system, or is it not far more scandalous that society drives him to the belief that ‘honour killing’ is the only logical solution?" (vous avez 4 heures...)

....
Désolé mais je crois que ces questions sont , dans Otello totalement fausses .

C'est bien le problème contemporain , détourner le fond de l'objet , faire du hors sujet , ne pas traiter l'oeuvre dans ce qu'elle raconte .

Chez Verdi comme chez Shakespeare , c'est comme chez Platon* et Spinoza ( Ethique III théorème 35 ) où l'a jalousie est un mélange de haine et d'amour où la proportion de haine est plus grande que la composante amoureuse .

*"l'amant aime l'aimée comme le loup aime l'agneau"

Moreau de Tours en 1877 a écrit des choses très instructives sur le sujet ( " De la folie jalouse " ) et même avant lui : Descuret 1844

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10665
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par HELENE ADAM » 09 nov. 2018, 15:56

Oui sans doute mais il n'y aurait guère de débat sur le sens des oeuvres, même en tenant compte du contexte où elles ont été conçues, si on s'en tenait là justement...
Depuis les analyses des faits comme des mythes ont beaucoup évolué...
Cet échange me parait au contraire fort pertinent au regard de ce que nous sommes capables de comprendre aujourd'hui qui est substantiellement plus complet et plus complexe qu'avant l'arrivée du marxisme, de la psychanalyse et de la sociologie....et du féminisme !

JK But his roots aren’t completely irrelevant. Because he originates from Arabia, he carries with him the mystique of ‘distant lands, unfamiliar customs and strange laws’. Explicitly, this means if his wife commits adultery, in his culture he has the right to kill her. No need for a judge or a defence lawyer. He may have established himself successfully within Western society, but Otello’s sense of justice is rooted in his Arab culture and he thus considers himself blameless. Killing Desdemona evokes in him a sense of pride rather than guilt. So, I have to ask myself: is the scandal of the work that he kills his wife as a result of his culture’s justice system, or is it not far more scandalous that society drives him to the belief that ‘honour killing’ is the only logical solution?

Honour killing following a failure to integrate – the subject matter couldn’t be more timely.

AN Hugely timely, particularly in terms of the social pressure within male-dominated societies. For it isn’t simply Jago’s scheming which compels Otello to restore his honour in the most brutal way, but rather a masculine society in which jealousy and violence are constantly being whipped up, as we see in the drinking scene in the first act. The thought of facing this society, to which Otello longs to belong, as a shamed and cheated husband, is inconceivable.

JK As an outsider he is under added pressure and is thus desperate to fit in. Both as an army general and as a civilian he has gone to considerable lengths to be accepted into society. Yet, at the mere suggestion of his wife’s infidelity, he is relabelled as the foreign savage.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12643
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par PlacidoCarrerotti » 09 nov. 2018, 16:09

AMHA, comme l’expression le sous-tend le nom, le crime d’honneur à une dimension intellectuelle (si j’ose dire) et sociale. Or Otello ne raisonne jamais par rapport à un environnement social, clanique ou quoique que ce soit. Il détruit l’objet de son amour parce qu’il pense l’avoir perdu pour un autre. C’est de la pure jalousie.
Mais bon : s’il faut écrire des fariboles pour faire croire qu’un sujet est d’actualité alors qu’il est éternel...
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 54 invités