Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Les artistes
tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10768
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par tuano » 23 nov. 2017, 18:23

C'était quand et pour chanter quoi ?
PlacidoCarrerotti a écrit :
23 nov. 2017, 10:46
L'Opéra de Paris est clairement passé à côté de cet immense artiste...
Cela ne me semble pas si clair. Il y a quand même chanté cinq grands rôles en plus du récital à Bastille, programmé à un moment où il n'était pas très célèbre. Le Châtelet l'a beaucoup programmé en parallèle. Il était très demandé partout, je pense qu'il est venu raisonnablement souvent à Paris.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2455
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par micaela » 23 nov. 2017, 19:12

Pour Grafenegg, c'étaient deux concerts (le 22 et 23/6), faisant partie d'un festival (l'un en plein air, le lendemain en salles, où il est apparu aux côtés de Aida Garifullina). Programme très classique d'airs ou duos d'opéra. Il y avait aussi Katia Buniatischvili, venue interpréter un concerto. C'est le principe de ces concerts, qui s'apparentent à des galas : faire intervenir divers artistes, chanteurs ou instrumentistes.
Pour l'ONP, on l'a vu assez régulièrement entre 2003 et 2008, puis après plus rien, jusqu'aux Traviata de septembre 2014. Il faut dire que, régulièrement invité au Met et au ROH (plus le WSO), il n'avait sans doute plus guère le temps (voire l'envie...) de passer par Bastille. On ne peut pas dire que l'institution l'ait vraiment ignoré.
Il est par contre revenu régulièrement pour des concerts ou récitals (tous les deux ans à peu près, en fait).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12405
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par PlacidoCarrerotti » 23 nov. 2017, 19:15

tuano a écrit :
23 nov. 2017, 18:23
PlacidoCarrerotti a écrit :
23 nov. 2017, 10:46
L'Opéra de Paris est clairement passé à côté de cet immense artiste...
Cela ne me semble pas si clair. Il y a quand même chanté cinq grands rôles en plus du récital à Bastille, programmé à un moment où il n'était pas très célèbre. Le Châtelet l'a beaucoup programmé en parallèle. Il était très demandé partout, je pense qu'il est venu raisonnablement souvent à Paris.
26 représentations à l'ONP, concentrées entre 2003 et 2008, puis 6 en 2014...

Au Met, 184 représentations, à peu près toutes les saisons, entre 1995 et 2015. Quand l'ONP l'a appelé, il était donc déjà célèbre... à NY.

96 représentations à Londres à partir de... 1992 (!) : les Puritains avec une certaine June Anderson qui a chanté quelques saisons à l'ONP avant d'être complètement négligée.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8033
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par jerome » 23 nov. 2017, 19:54

Moi je n'ai pas trop envie de commenter cette terrible nouvelle que nous redoutions tous! Juste que nous venons de perdre une des plus sompteuses voix de ces 30 dernières années et un artiste majeur et, ô combien attachant!

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par JdeB » 24 nov. 2017, 08:09

tuano a écrit :
23 nov. 2017, 18:23
C'était quand et pour chanter quoi ?
PlacidoCarrerotti a écrit :
23 nov. 2017, 10:46
L'Opéra de Paris est clairement passé à côté de cet immense artiste...
Cela ne me semble pas si clair. Il y a quand même chanté cinq grands rôles en plus du récital à Bastille, programmé à un moment où il n'était pas très célèbre. Le Châtelet l'a beaucoup programmé en parallèle. Il était très demandé partout, je pense qu'il est venu raisonnablement souvent à Paris.
oui, complétement d'accord.
Il a été beaucoup programmé en France à ses débuts puis il y a eu une longue parenthèse mais finalement sa carrière hexagonale n'est pas négligeable.

Comme je l'ai toujours dit, et malgré les dénégations de ses fans, il n'a jamais été une star en France. Ce qui est un autre aspect. Je crois qu'il était "too much".

Moi, à tort ou à raison, je ne l'ai jamais perçu comme un artiste majeur
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12405
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par PlacidoCarrerotti » 24 nov. 2017, 08:42

JdeB a écrit :
24 nov. 2017, 08:09
tuano a écrit :
23 nov. 2017, 18:23
C'était quand et pour chanter quoi ?
PlacidoCarrerotti a écrit :
23 nov. 2017, 10:46
L'Opéra de Paris est clairement passé à côté de cet immense artiste...
Cela ne me semble pas si clair. Il y a quand même chanté cinq grands rôles en plus du récital à Bastille, programmé à un moment où il n'était pas très célèbre. Le Châtelet l'a beaucoup programmé en parallèle. Il était très demandé partout, je pense qu'il est venu raisonnablement souvent à Paris.
oui, complétement d'accord.
Il a été beaucoup programmé en France à ses débuts puis il y a eu une longue parenthèse mais finalement sa carrière hexagonale n'est pas négligeable.

Comme je l'ai toujours dit, et malgré les dénégations de ses fans, il n'a jamais été une star en France. Ce qui est un autre aspect. Je crois qu'il était "too much".

Moi, à tort ou à raison, je ne l'ai jamais perçu comme un artiste majeur
Je ne parlais pas de sa carrière en France mais bien de l'ONP. Et là, je suis désolé, mais c'est seulement cinq années de présence régulière contre 20 à 25 à Londres ou NY.

Et à propos du Met ...

Image
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2455
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par micaela » 24 nov. 2017, 09:17

Effectivement, il n'était pas en France la star qu'il était dans d'autres pays (je l'ai déjà dit page précédente - et je suis fan). Mais je ne relierais pas forcément ça et le fait qu'il ait été relativement peu programmé à l'ONP.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par JdeB » 24 nov. 2017, 09:57

micaela a écrit :
24 nov. 2017, 09:17
Effectivement, il n'était pas en France la star qu'il était dans d'autres pays (je l'ai déjà dit page précédente - et je suis fan). Mais je ne relierais pas forcément ça et le fait qu'il ait été relativement peu programmé à l'ONP.
Mais je ne parlais pas de toi mais de discussion beaucoup plus anciennes sur ODB...

Oui, enfin, s'il avait été davantage programmé à Paris il serait peut-être devenu un peu plus star chez nous.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2455
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par micaela » 24 nov. 2017, 10:47

je ne me sentais pas visée. Je voulais juste signaler qu'on pouvait être fan et reconnaître le fait.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

NiklausVogel
Soprano
Soprano
Messages : 63
Enregistré le : 13 mars 2006, 00:00

Re: Dmitri Hvorostovsky (1962 - 2017)

Message par NiklausVogel » 24 nov. 2017, 11:07

Je n'ai vu DH que 4 fois live (à New York dans la Dame de Pique en 1995 et dans Oneguine en 2007 ( avec une Fleming épouvantable as usual (oui je sais ce n'est que mon avis...), à Paris dans Don Carlo et enfin, assez récemment, à Londres dans le bal masqué, moyennement entouré dans une mise en scène quelconque). A chaque fois, la beauté du timbre, la projection inimitable et l'élégance de l'incarnation étaient là. Mais - ben oui il y a un mais -, à Paris et à Londres j'ai remarqué des reprises de souffle extrêmement bruyantes et surtout très laides, une sorte de bruit guttural humide, qui, malgré la bonne volonté de l'auditeur, perturbaient l'écoute de passages situés en général en début d'oeuvre (au premier acte dans Don Carlo et le "alla vita che t'arride" du Ballo). Curieusement ce bruit très désagréable s'estompait en cours de soirée et n'a déparé ni Eri tu, ni la mort de Posa. Apprenant la terrible maladie qui le frappait, je me suis demandé s'il n'y avait pas un lien de cause à effet. En fait, pas vraiment, dans la mesure où le problème n'est pas totalement absent dans des vidéos plus anciennes. Bon, je suis peut-être le seul à couper les cheveux en 4 et ce n'est pas vraiment le moment (il a fallu prendre des précautions pour annoncer la triste nouvelle à ma belle-mère de 91 ans), mais je pense que là où il est, il se fiche un peu de ce que je peux raconter, et il a bien raison.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 81 invités