Alto , contralto

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7463
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 22 août 2012, 22:10

aurele a écrit :Horne était un contraltino dans les rôles rossiniens plus qu'une contralto. Je ne connais pas encore son Isabella en entier. Cela explique la réussite de Lemieux cette saison à Nancy, chanteuse considérée comme une contralto mais je trouve qu'elle évolue vers une voix de mezzo dramatique.
non l'exemple type du contraltino c'est Teresa Berganza. Horne était davantage contralto. Et rien n'est plus dissemblable que les voix de Horne et Berganza.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2171
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Message par aurele » 22 août 2012, 22:30

Surtout qu'en dépit de quelques rôles en commun, l'une est plutôt passionnante et l'autre est plutôt fade.

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7923
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Message par quetzal » 23 août 2012, 01:02

aurele a écrit :Surtout qu'en dépit de quelques rôles en commun, l'une est plutôt passionnante et l'autre est plutôt fade.
Qu'est ce que ça veut dire ??

Bernard

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7463
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 23 août 2012, 01:14

quetzal a écrit :
aurele a écrit :Surtout qu'en dépit de quelques rôles en commun, l'une est plutôt passionnante et l'autre est plutôt fade.
Qu'est ce que ça veut dire ??
je crois qu'il veut dire que Horne c'est assez génial et que Berganza c'est assez chiant! :lol:

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2171
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Message par aurele » 23 août 2012, 01:30

jerome a écrit :je crois qu'il veut dire que Horne c'est assez génial et que Berganza c'est assez chiant! :lol:
Exactement, sans remettre en cause les qualités de musicienne de Mme Berganza.

Avatar du membre
Adalgeesira
Alto
Alto
Messages : 468
Enregistré le : 26 janv. 2011, 00:00

Message par Adalgeesira » 23 août 2012, 02:38

Perso je trouve Horne toujours chevrotante et du coup assez planplan, alors que Berganza, malgré un certain côté lisse occasionnellement, donne des prestations souvent savoureuses.

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 727
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Message par Peleo » 23 août 2012, 05:43

Quant à moi, toutes 2 m'ont fait grimper au rideau.
Chacune avait ses rôles de prédilection. Aucun doute, l'Isabella de Berganza était un peu trop gentille mais à l'opposé il faut reconnaître que Horne en faisait un peu trop dans Rosina. On se disait en l'entendant que Bartolo l'avait échappé belle et qu'Almaviva n'avait qu'à bien se tenir.

Vocalises
Messages : 31
Enregistré le : 20 janv. 2011, 00:00

Message par Vocalises » 23 août 2012, 06:56

Isabella de Rossini n´est pas du tout un rôle d´alto mais un rôle de mezzo .
Le centre de gravité est beaucoup trop haut pour un vrai contralto et de plus,
l´emploi exige un la aigu et je me demande s´il n´y a pas même un si bémol. ce qui exclut la voix d´alto , une alto n´ayant pas ces notes en voix de tête exploitable .
D´accord pour Kathleen Ferrier , elle était bien contralto et d´ailleurs je n´ai jamais entendu une vraie alto jouer Isabella, seulement des mezzos de timbre différents certes mais juste des mezzos .
Ewa Podles , vu son timbre rugueux et inélégant, sa voix de poitrine exagérée et ses aigus au-delá du sol 4 n´est certainement pas contralto mais bel et bien mezzo . Même des chanteuses comme Ann Hallenberg qui sont pourtant mezzos ont un timbre plus " contraltisant" qu´elle dans le grave .
Podles a une voix de mezzo grave d´une tres longue étendue qui lui donne la capacité de chanter des rôles d´alto ( encore elle a surtout donné dans le
mezzo-contralto ) et le mezzo .
Teresa Berganza est un mezzo de couleur légere , elle a également des aigus au-delá du sol , donc elle n´est pas alto non plus . D´autant qu´elle a abordé des rôles qui , comme Isabella , exige une voix solide dans le haut médium et l´aigu .
Cenerentola demande un si 4 exploitable au rondeau final , la tessiture est même peut-être légerement plus haute que celle d´Isabella .

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7923
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Message par quetzal » 23 août 2012, 08:07

jerome a écrit :
quetzal a écrit :
aurele a écrit :Surtout qu'en dépit de quelques rôles en commun, l'une est plutôt passionnante et l'autre est plutôt fade.
Qu'est ce que ça veut dire ??
je crois qu'il veut dire que Horne c'est assez génial et que Berganza c'est assez chiant! :lol:

J'ai beaucoup entendu les deux , probablement des chanteuses dont je n'ai pas loupé beaucoup de prestations en France depuis les 70's , il ne me viendrait pas à l'idée de les comparer .

Je les ai adorées toutes les deux , et pour ne parler que de Berganza , j'ai été frappé par l'adjectif "fade" . Le timbre de Térésa était d'une richesse ,d'un charme , d'un fruité admirable ( question de goût, que je n'étais certainement pas seul à partager , tant elle faisait un tabac partout où elle se présentait :wink: )

Si évidemment les critères du goût sont dans la pyrotechnie et la "performance " vocale ce n'est pas là qu'elle concourt .

Horne fut époustouflante et encore aujourd'hui dans le mezzo bel canto , je n'ai pas trouvé quelqu'un qui ait un tel abattage . Probablement pour moi, DiDonato est celle qui me comble le plus après elle . Elle avait une autorité dans la voix , une précision et un contrôle que je ne vois pas comment on peut la qualifier de "chevrotante" . Sa pyrotechnie était tellement audacieuse et sans réserve , et elle faisait toutes les notes ( rien à voir avec les fantaisies de Bartoldi)

Mais "fade" ...je reste perplexe . Ceci dit Berganza c'était une Espagnole , je veux dire par là que sur scène , impossible dans ses personnages de ne pas y entendre et y voir un personnage latin .Mais alors quel art du beau chant et de la ligne ! Même si les aigus étaient limités .


Bref , ce n'est pas le sujet . Et puis je ne connais pratiquement pas d'enregistrement de l'une ni de l'autre , je ne sais donc pas si ces éléments de caractère et de charme passent bien hors de la scène .

Bernard

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 727
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Message par Peleo » 23 août 2012, 09:21

Je ne comprends pas qu'on puisse qualifier les interprétations de Berganza de fades. C'est elle qui m'a le plus enthousiasmé dans la catégorie concert hybride opéras-opérettes-lieder. Et quelle générosité au moment des bis!
Quant à qualifier la voix de Horne de chevrotante, j'ai l'impression que l'on ne parle pas de la même personne.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités