Le baillement dans le chant

alboni
Messages : 16
Enregistré le : 29 nov. 2006, 00:00

Le baillement dans le chant

Message par alboni » 23 sept. 2008, 14:04

Bonjour à tous,

hier mon prof m'a conseillée de bailler lorsque je chante. Pas une simple amorce de baillement mais un vrai baillement pour mettre le larynx le plus bas possible et afin de garder la gorge bien ouverte.
Je m'interroge?? Certes ma voix "sort" mieux, mais j'ai l'impression de perdre du "brillant", du "mordant" dans le timbre, ma voix est moins accrochée devant.....
Et vous, quelles expériences avez-vous avec le baillement, qu'en pensez-vous.
Merci

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1406
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 23 sept. 2008, 14:24

Tu as l'IMPRESSION de perdre du mordant et du timbre. Ne te fie pas à tes impressions. Si ta voix sort mieux et sans efforts, c'est que tu es sur le bon chemin. Pour le timbre, tu peux toujours vérifier en enregistrant avec et sans baillement.
Ne jamais oublier qu'il faut faire énormément d'efforts pour apprendre à chanter, mais il faut en faire le moins possible en chantant.
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
Batone
Alto
Alto
Messages : 285
Enregistré le : 26 sept. 2006, 23:00
Contact :

Message par Batone » 23 sept. 2008, 18:28

C'est tout à fait exact. Ne perds jamais de vue qu'il y a une différence entre le son que tu entends grâce à ton oreille interne et le son que les autres (et donc le public) entendent réellement.
Ora tocca a me il sorbetto...

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 776
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Ouf1er » 24 sept. 2008, 13:13

A quand un sujet sur "Le braillement dans le chant" ?
Il y aurait sûrement beaucoup à dire...
:lol:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12365
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 24 sept. 2008, 15:56

Ouf1er a écrit :A quand un sujet sur "Le braillement dans le chant" ?
Il y aurait sûrement beaucoup à dire...
:lol:
:wink: Et sur le baillement chez le spectateur ...

titania
Messages : 7
Enregistré le : 04 oct. 2006, 23:00
Contact :

Message par titania » 02 nov. 2008, 19:57

Contrairement aux autres réponses :
Vous avez raison vous perdez le brillant, le mordant et aussi la jeunesse de
votre voix!
Le larynx le plus bas possible!!!!!

Je vous conseille de lire ce que dit Richard Miller dans "La structure de chant", page 64. On ne saurait mieux dire.

Mariemezzo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 152
Enregistré le : 02 févr. 2006, 00:00

Message par Mariemezzo » 27 janv. 2009, 11:30

[quote="titania"]Contrairement aux autres réponses :
Vous avez raison vous perdez le brillant, le mordant et aussi la jeunesse de
votre voix!
Le larynx le plus bas possible!!!!!/quote]

Je ne comprends pas votre raisonnement.
Ils parlent de bâillement, DONC de larynx bas! Le bâillement ne provoque pas la montée du larynx, mais bien le contraire!

lamammamorta
Alto
Alto
Messages : 294
Enregistré le : 12 oct. 2006, 23:00

Message par lamammamorta » 27 janv. 2009, 23:31

Le positionnement du larynx naturel (et non forcé par quelque muscle que ce soit) semble surtout lié à position du diaphragme. En gros: si t'as la diaphragme dans les trous de nez, ton larynx ira te chatouiller l'occiput.

Larynx bas= bonne inspiration (ma non troppo). Fais l'essai devant une glace.

Vouloir faire descendre absolument son larynx par un "baillement" plus ou moins forcé ne peut qu'amener des tensions qui se traduisent souvent par une perte d'harmoniques (de brillant).

Travaille ton souffle, laisse ton larynx libre, ne force pas et tout ira mieux.

Radames_83
Messages : 23
Enregistré le : 05 nov. 2009, 00:00
Localisation : Sud-Est
Contact :

Message par Radames_83 » 05 nov. 2009, 20:39

Larynx bas, larynx flottant...
Tout cela dépend de la méthode que l'on aura apprise.
Les deux ont donné de bons résultats et de grands ténors.

yaya
Messages : 3
Enregistré le : 24 janv. 2010, 00:00

Message par yaya » 24 janv. 2010, 16:53

Prudence avec le bâillement! Si tu sens que tu perds du brillant, c'est mauvais signe.
Si ton prof veut juste que tu détendes la gorge, pense plutôt à ouvrir le haut de la tête. le bâillement c'est un peu le début des ennuis......on trafique, on fait un faux geste sur le larynx, et la voix deviens basse. Ok, on a l'impression qu'elle devient grosse, mais elle perd en puissance et projection.

L'idée que l'on a des voix est faussée par le disque. On peut arrondir le son au maximum pour un enregistrement (donc bailler), mais pour se faire entendre sur une scène, rester impérativement dans le masque. Et si ça coince, c'est que le son n'est pas assez haut et que donc, il faut arrêter de se durcir et assouplir le souffle et le moule dans le sens de la hauteur.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités