projection / puissance

Avatar du membre
pingpangpong
Ténor
Ténor
Messages : 864
Enregistré le : 09 déc. 2007, 00:00
Contact :

projection / puissance

Message par pingpangpong » 09 déc. 2007, 10:44

Une amie me demande s'il y a une différence entre projection et puissance ; je pense que l'une est lié à une technique , la manière de " lancer " les sons , et l'autre est une qualité que l'on possède ou pas ;n'étant pas spécialiste je fais appel à ces derniers pour éclairer nos lumignons . Merci :idea:

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1224
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 09 déc. 2007, 12:18

La puissance, à mon sens, est plutôt une affaire de volume sonore, mesurable en décibels. Guy Chauvet avait, semble-t-il, une voix d'une puissance terrifiante (plus de 130 décibels, je crois).
La projection, elle, sert à se faire entendre jusqu'au fond d'une salle, même si la voix est d'une puissance modeste. Les "anciens", même ceux dotés d'une "petite" voix, parvenaient à se faire entendre même avec un orchestre très puissant, grâce à leur projection et la place haute de leur voix.
D'ailleurs, une voix puissante mal projetée et insuffisamment haut placée passera souvent moins bien l'orchestre qu'une petite voix bien placée et bien projetée.

sebmartin
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 144
Enregistré le : 19 août 2004, 23:00

Message par sebmartin » 09 déc. 2007, 21:29

Pour moi c'est quand même assez lié...
La projection, si on l'entend dans le sens de passer l'orchestre, se fait, "me semble-t-il" grâce aux harmoniques de la voix. La conséquence d'une voix riche en harmoniques est une voix que l'on peut qualifier de puissante, voir de large(même si l'un n'implique pas forcément l'autre, voir le post d'oofenbach au dessus, mais souvent ça va de paire).
Après, il y a des voix grossie qui elles ne passeront pas forcément l'orch et pourront provoquer un certain effet à courte distance mais pas dans une grande salle et pas "au dessus" de l'orchestre.

à mon sens en tout cas...

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 12 déc. 2007, 10:38

offenbach a écrit :Les "anciens", même ceux dotés d'une "petite" voix, parvenaient à se faire entendre même avec un orchestre très puissant, grâce à leur projection et la place haute de leur voix.
Pourquoi seulement les anciens?
:evil:
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1224
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 12 déc. 2007, 14:11

Ruggero a écrit :
offenbach a écrit :Les "anciens", même ceux dotés d'une "petite" voix, parvenaient à se faire entendre même avec un orchestre très puissant, grâce à leur projection et la place haute de leur voix.
Pourquoi seulement les anciens?
:evil:
Parce que la plupart des chanteurs actuels ont une place vocale trop basse et, même avec des voix volumineuses, se font couvrir par un orchestre de taille moyenne.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1556
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Message par Polyeucte » 12 déc. 2007, 14:29

offenbach a écrit :Parce que la plupart des chanteurs actuels ont une place vocale trop basse et, même avec des voix volumineuses, se font couvrir par un orchestre de taille moyenne.
Ah ben c'est pour ça que je n'entends jamais les chanteurs!! :lol:

Franchement, je ne vois pas en quoi ils ne passent pas l'orchestre... :roll:
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4076
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 12 déc. 2007, 14:37

offenbach a écrit :
Ruggero a écrit :
offenbach a écrit :Les "anciens", même ceux dotés d'une "petite" voix, parvenaient à se faire entendre même avec un orchestre très puissant, grâce à leur projection et la place haute de leur voix.
Pourquoi seulement les anciens?
:evil:
Parce que la plupart des chanteurs actuels ont une place vocale trop basse et, même avec des voix volumineuses, se font couvrir par un orchestre de taille moyenne.
Au Liceu lors de la représentation d'Aida du 23 novembre dernier, TOUS les chanteurs(ses) ont passé l'orchestre sans problème.
Ils doivent être les exceptions qui confirment la règle !!! :wink:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12547
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 12 déc. 2007, 14:40

La projection, c'est comme une ampoule dans un projecteur: plus le faisceau est concentré, plus la voix remplit l'auditorium.

Les voix sans projection (ou avec peu de projection) diffusent de manière plus dispersée. Moins on projette, plus il faut de puissance pour obtenir le même résultat qu'une voix bien projetée.

Bruson, Horne, Dupuy, Genaux, voire Bartoli, n'ont pas des voix très projetées ce qui n'empèche pas qu'on les entend.

L'importance de la projection dépend aussi de l'acoustique : à Bastille (ça dépend de la place of course) Genaux peut passer très bien en Rosine (avec un orchestre en sourdine) et des voix mieux projetées sont victimes de réverbérations intempestives (Rysanek dans Kabanova).

Radames_83
Messages : 23
Enregistré le : 05 nov. 2009, 00:00
Localisation : Sud-Est
Contact :

Message par Radames_83 » 05 nov. 2009, 21:03

offenbach a écrit :La puissance, à mon sens, est plutôt une affaire de volume sonore, mesurable en décibels. Guy Chauvet avait, semble-t-il, une voix d'une puissance terrifiante (plus de 130 décibels, je crois).
La projection, elle, sert à se faire entendre jusqu'au fond d'une salle, même si la voix est d'une puissance modeste. Les "anciens", même ceux dotés d'une "petite" voix, parvenaient à se faire entendre même avec un orchestre très puissant, grâce à leur projection et la place haute de leur voix.
D'ailleurs, une voix puissante mal projetée et insuffisamment haut placée passera souvent moins bien l'orchestre qu'une petite voix bien placée et bien projetée.
Assez d'accord avec cette définition.
Quelqu'un l'ayant bien connu m'a ainsi affirmé que Bergonzi avec une "petite voix" quand on était à côté de lui (comparé à un Di Stefano qui assourdissait). Par contre, on l'entendait très bien dans tout le théâtre grâce à la technique de chant et à sa projection.
Je pense que projection est une question de vibration de la face (maschera) qui permet d'activer des harmoniques qui voyagent loin dans le théâtre.

Masco
Messages : 39
Enregistré le : 12 août 2010, 23:00

Message par Masco » 13 août 2010, 13:03

Il faut quand même préciser qu'une petite voix de chanteur classique correspond à un organe vocal d'une ampleur bien supérieure à la moyenne au départ. Pour la même raison qu'avec de courtes jambes on ne deviendra jamais sauteur en hauteur olympique, pas question d'une carrière lyrique, même avec un travail acharné, pour qui a du mal à se faire entendre en parlant autour d'une table avec des amis.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités