Les barytons

Répondre
Avatar du membre
Batone
Alto
Alto
Messages : 405
Enregistré le : 26 sept. 2006, 23:00
Contact :

Message par Batone » 16 déc. 2007, 23:03

alagnaflorez a écrit :En effet, les plus belles pages verdiennes pour barytons sont souvent des duos.
Mais le plus beau duo qu'un baryton puisse chanter est celui des Puritains ( :lol: ): "Il rival salvar tu dei" jusqu'à "Suoni la tromba e intrepido!!!!!!"
Je trouve tout aussi beau le duo entre Lucia et Enrico dans Lucia di Lammermoor. Et très agréable à chanter également. Et parmi mes duos favoris je citerai également chez Verdi le duo Amalia-Franceso de I Masnadieri et le duo Leonora-Luna du Trovatore. Et dans un tout autre registre mais néanmoins grandiose le duo entre Don Pasquale et Malatesta. Et (même si je ne me suis pas encore attaqué à ceux-là) j'ai un faible pour les duos de Rigoletto avec Gilda et de Simone Boccanegra avec Amelia et avec Fiesco.
Ora tocca a me il sorbetto...

Masco
Messages : 41
Enregistré le : 12 août 2010, 23:00

Message par Masco » 14 août 2010, 18:26

Ce sont les emplois de barytons Verdi qui sont nés au 19ème, pas les barytons eux-mêmes. Il y a sans doute eu des barytons Verdi dans les cavernes préhistoriques comme il y en a sans doute plusieurs dans notre rue. Baryton Verdi, c'est d'abord une capacité de voix exceptionnelle. Mais la plupart sont garagistes, instituteurs, députés, cultivateurs....hélas, pas moi !

murray
Messages : 28
Enregistré le : 25 août 2011, 23:00
Contact :

Message par murray » 27 août 2011, 15:32

silvio a écrit :
ColOli a écrit :
Bref pour moi il n'y a pas 36 catégorie de barytons :

En clair les barytons léger çà n'existe que dans l'imaginaire ... en gros ce sont des ténors qui s'ignorent.

Si je ne parle QUE sur le plan vocal et non des rôles pour moi il n'y a que 2 catégories : baryton Verdi, et le baryton basse.

Car ne perdons pas de vu que ne sont barytons que ceux qui ne rentrent ni dans la case ténor , ni dans la case basse.
Et cette catégorie baryton est trop fourre tout je trouve.
FAUX ARCHIFAUX, mais comment peut on sortir autant d'aneries...????,
Il y a bien sur plusieurs catégories de Baryton....et heureusement....
Le baryton Martin n'est pas un ténor qui s'ignore, c'est une vraie couleur, une vraie tessiture pour laquelle de nombreux compositeurs ont écrit notamment les compos. d'opérettes françaises (ganne, offenbach...).
Le baryton lyrique qui existait du temps de Bellini et donizetti et Mozart!!!!
Rappelons que le Baryton verdi a été "créé" du temps du compositeur car avec les roles qu'il a écrit pour cette voix, il a repoussé les limites (grave et aigu) de la tessiture de cette catégorie (Luna, rigoletto, macbeth, Iago, ....nabucco, boccanegra...)
Et le baryton basse plus couramment employé ds le répertoire germanique (car il s'agit d'une couleur vraiment particulière) notamment Wotan chez wagner ou la tessiture est plus centrale avec beaucoup moins d'aigus....
Rappelons ensuite qu'on peut très bien chanter beaucoup de choses, mais de là à adopter la couleur d'un rôle, le style d'un compositeur ou d'une écriture musicale, et enfin la caractérisation du rôle il n'y a plus personne ^pour faire tout ça en même temps.
Déjà qu'il est difficile de trouver de bons chanteurs pour un compositeur en particulier...
Je ne crois pas du tout à la standardisation des voix (comme pretend le faire Mr DFD!!!n'en déplaise à certain!!!)
A 100% d'accord avec vous. Les barytons martins sont de vrais barytons !! Et non des ténors qui s'ignorent ! La voix de ténor est une voix assé longue à construire, à rendre homogène. Par contre, beaucoups de ténors ont chanté baryton car ils n'avaient pas forcément un bon prof ! Il y a aussi le problème du passaggio. Mais c'est long à expliquer. Je vais faire un topic sur les voix .. Ca sera plus simple :-)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité