Le Vibrato

obilya
Messages : 47
Enregistré le : 06 déc. 2006, 00:00
Contact :

âge et vibratos

Message par obilya » 11 févr. 2007, 21:09

est-ce que c'est vrai que plus on travaille sa voix, plus son vibrato s'élargit ???? :?:
J'ai l'impression, comme Ruggero l'a dit, que plus les chanteurs sont en fin de carrière, plus leur vibrato est large et incontrôlé . . . :?: :?:
Bizz à tous !

khedive
Soprano
Soprano
Messages : 69
Enregistré le : 28 janv. 2007, 00:00
Contact :

Message par khedive » 11 févr. 2007, 23:16

je me permets de vous donner la définition du Vibrato tel qu'elle est ecrite dans "La voix Libérée" d'Yva Barthélémy.Edition R.Laffont

Le Vibrato caractérise les belles voix, enrichit le timbre, multiplie les harmoniquesn donne à la voix sa souplesse, sa rondeur, son agilité, développe la multiplicité de ses couleurs, bref : permet les belles, les sublimes interprétations!
En quoi consiste-t-il?En une oscillation régulière de la voix, dont l'amplitude sur des voix saines se situe entre 1/4 et 1/2 ton.Son rythme, régulier, ne doit pas dépasser de 5 à 7 vibrations par seconde. Au-delà, l'oscillation deviendrait trop large, irait vers le trémolo, puis, toujours en s"elargissant, vers le chevrottement.
Certaines voix non éduquées possèdent un vibrato naturel,mais dans la majorité des cas, il est inexistant. La voix meme du professeur peut alors "inciter" au vibrato, que l'élève tentera de reproduire par mimétisme, à condition évidemment que le professeur lui-meme ait conservé une voix jeune et dynamique, car avec l'age, il est fréquent que le vibrato s'accentue à l'excès...

pour la suite, le livre se trouve facilement dans le commerce et dans les bilbliothèques!
Life is a journey...Enjoy the ride!

Icarounet
Alto
Alto
Messages : 431
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00
Contact :

Message par Icarounet » 03 oct. 2009, 16:28

Petit problème personnel
J'ai commencé à prendre des cours de chant il y a quelques mois. Avant cela j'ai passé plusieurs années à chanter (beugler) sans aucune technique les plus grands airs pour baryton-basse et basse en me prenant pour Chaliapine. Maintenant je me retrouve à 20 ans avec un vibrato digne de celui de Ramey (sans ses qualités, bien entendu) et l'interdiction de ma prof de me livrer à des prouesses vocales en dehors de ses cours. Mais, pourrais je perdre un jour, à force de technique, ce vibrato génant.
Viva il buffo

Masco
Messages : 41
Enregistré le : 12 août 2010, 23:00

Message par Masco » 13 août 2010, 13:14

Le vibrato reste un effet, un acte volontaire destiné à embellir certaines notes. Il s'agit de le maîtriser et d'en user avec goût mais quelqu'un qui ne pourrait chanter sans serait bien à plaindre. Et puis il y a une question de style : chanter le Grégorien avec du vibrato semble aussi impensable que Verdi avec une voix droite.

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1552
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 13 août 2010, 16:10

Masco a écrit :Le vibrato reste un effet, un acte volontaire destiné à embellir certaines notes. Il s'agit de le maîtriser et d'en user avec goût mais quelqu'un qui ne pourrait chanter sans serait bien à plaindre. Et puis il y a une question de style : chanter le Grégorien avec du vibrato semble aussi impensable que Verdi avec une voix droite.
Selon une ancienne soprano, il y a deux chose qu'on ne peut rattraper dans la voix: le trou dans le médium et le vibrato, une fois qu'on a laisser ça s'installer c'est foutu.

Le vibrato peut naitre d'une mauvaise technique et d'un élargissement prématuré.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Masco
Messages : 41
Enregistré le : 12 août 2010, 23:00

Message par Masco » 13 août 2010, 17:46

attention, le vibrato ne naît pas d'une mauvaise technique. C'est le vibrato trop large et non voulu qui l'est. Forçage, fatigue...Le vibrato est d'abord une qualité, quand même...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités