Notes de passage

Ange_de_feu
Alto
Alto
Messages : 352
Enregistré le : 24 mars 2009, 00:00

Message par Ange_de_feu » 06 nov. 2012, 02:01

Bien sur... étant homme et chantant dans le régistre qui correspond à ma voix parlée, il est impossible que je sois mezzo-soprano en vérité, d'autant plus que ces qualifications ne sont pas immuables. Ce n'était que de la plaisanterie. :D

Straniero
Soprano
Soprano
Messages : 86
Enregistré le : 08 oct. 2012, 23:00

Message par Straniero » 06 nov. 2012, 13:14

Diable, que je reve d'etre Baryton ! Dmitri Hvorostovsky, je reve de ca voix ! Mis appart sa technique.. Je ne peux rien en esperer ...

Ange_de_feu
Alto
Alto
Messages : 352
Enregistré le : 24 mars 2009, 00:00

Message par Ange_de_feu » 07 nov. 2012, 00:30

Traître! Un ténor qui rêve d'être baryton!

(À part cela, Hvorostovsky m'ennuie, il y a des barytons qui me plaisent davantage)

Straniero
Soprano
Soprano
Messages : 86
Enregistré le : 08 oct. 2012, 23:00

Message par Straniero » 07 nov. 2012, 09:44

Chacuns ses vices et pervertions.

Hvorostovsky t'ennuie peut être... Mais c'est la technique vocale incarnée ! Un véritable monstre. Très homogène, un gosier énorme, une respiration qui arracherais la terre à son orbite (c'est bien écrit?) ! Une pure technique russe. Je n'ai jamais entendu de couacs.. Jamais de crack .. Toujours en forme... ?

J'aime beaucoup Tézier aussi. Mais parfois trop ouvert à mon gout.

Ange_de_feu
Alto
Alto
Messages : 352
Enregistré le : 24 mars 2009, 00:00

Message par Ange_de_feu » 07 nov. 2012, 15:44

Je ne suis pas bien informé en matière de barytons (parce que ce sont le voix plus aigues qui m'intéressent de plus), mais si je me mettais à les écouter avec plus d'attention, je pourrais t'en nommer quelques-uns même parmi les compatriotes de Hvorostovsky (qui, du reste, sont aussi les miens) avec une technique égale ou superieure et bien plus intéressants comme interprètes.

Quant à la parenthès, oui, c'est bien écrit (à part la petite faute d'orthographe).

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2553
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 07 nov. 2012, 15:58

Ange_de_feu a écrit :Je ne suis pas bien informé en matière de barytons (parce que ce sont le voix plus aigues qui m'intéressent de plus), mais si je me mettais à les écouter avec plus d'attention, je pourrais t'en nommer quelques-uns même parmi les compatriotes de Hvorostovsky (qui, du reste, sont aussi les miens) avec une technique égale ou superieure et bien plus intéressants comme interprètes.

Quant à la parenthès, oui, c'est bien écrit (à part la petite faute d'orthographe).
Je m'y connais également assez peux en baryton russes, néanmoins je peu citer Nikolai Putilin, qui fréquente depuis presque vingt ans le Metropolitan Opera (Pikovaïa dama, La Khovanchtchina, Cavalleria rusticana, Aida, Luisa Miller, Otello, Parsifal, Nabucco et Mazeppa), ainsi que Vladislav Sumlinsky, qui figure dans des enregistrements live du théâtre Mariinsky (Нос, Lucia di Lammermoor, etc.). Ce dernier, que je connais mieux, possède une voix riche en harmoniques, très charnue et expressive.

Straniero
Soprano
Soprano
Messages : 86
Enregistré le : 08 oct. 2012, 23:00

Message par Straniero » 07 nov. 2012, 21:30

A mon sense, les russes sont techniquement plus avancé que les autres... Appart quelques italiens... Et encore, de l'ancienne génération. Hélas, souvent mal connu.

Ange_de_feu
Alto
Alto
Messages : 352
Enregistré le : 24 mars 2009, 00:00

Message par Ange_de_feu » 08 nov. 2012, 11:27

Leporello84 a écrit :
Ange_de_feu a écrit :Je ne suis pas bien informé en matière de barytons (parce que ce sont le voix plus aigues qui m'intéressent de plus), mais si je me mettais à les écouter avec plus d'attention, je pourrais t'en nommer quelques-uns même parmi les compatriotes de Hvorostovsky (qui, du reste, sont aussi les miens) avec une technique égale ou superieure et bien plus intéressants comme interprètes.

Quant à la parenthès, oui, c'est bien écrit (à part la petite faute d'orthographe).
Je m'y connais également assez peux en baryton russes, néanmoins je peu citer Nikolai Putilin, qui fréquente depuis presque vingt ans le Metropolitan Opera (Pikovaïa dama, La Khovanchtchina, Cavalleria rusticana, Aida, Luisa Miller, Otello, Parsifal, Nabucco et Mazeppa), ainsi que Vladislav Sumlinsky, qui figure dans des enregistrements live du théâtre Mariinsky (Нос, Lucia di Lammermoor, etc.). Ce dernier, que je connais mieux, possède une voix riche en harmoniques, très charnue et expressive.
Encore il y a peu de temps mes amis de Pétersbourg pestaient contre Sulimsky, parmi les jeunes on lui préfère Markov.
Il y a, parmi les plus âgés, Leiferkus dont je n'aime pas le timbre vraiment laid mais que j'apprécie comme artiste pour quelques rôles de Rachmaninov et de Prokofiev.
Quant à la vieille école, il y a énormément de barytons de qualité.

mat1510
Messages : 38
Enregistré le : 17 juin 2012, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par mat1510 » 07 déc. 2012, 22:39

Une question pour les experts : le contre ut pour les stanislas c'est le do6 ?
Merci

Straniero
Soprano
Soprano
Messages : 86
Enregistré le : 08 oct. 2012, 23:00

Message par Straniero » 10 déc. 2012, 22:49

Solfégiquement, non. Un ténor chante en clef de sol, comme les sopranos. Cela dit, c'est injustement fait... Un ténor chante une octave en dessous d'une soprano. Sur le piano le contre-ut d'un ténor est un ''do5'' .. Celui d'une soprano un ''Do6''.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités