où se devine la présence (contre-ut de Faust)

mcs
Baryton
Baryton
Messages : 1184
Enregistré le : 21 janv. 2004, 00:00
Contact :

Message par mcs » 25 janv. 2006, 12:24

Tarzan a écrit :4 bémols (sib, mib, lab, réb) donnent la tonalité de Lab Majeur (ou fa mineur mais pas là)
La tonique, premier degré fort de la gamme est donc lab, et l'accord parfait est donc lab-do-mib!!
En aucun cas il y a un si dièse!!!!!!!!!!!!!
Pour ceux qui ont des soucis de solfège, je recommande l'aide-mémoire musical de Bitsch et Holstein aux éditions Durand!!!!
alors là pour s'être plantée je me suis plantée :lol:
merci pour l'info d'aide mémoire j'en ai bien besoin :)

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1551
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 25 janv. 2006, 12:56

Tarzan a écrit :Elle est comique celle-là!!

Dis moi Maître Luther, est-ce que tu chantes? Parce que comme ça tu y arriveras jamais. Et où as-tu vu qu'il fallait réspirer entre "devine" et "présence"?
Il me semble que maitreluther a raison il faut respirer entre devine et la présence. Ecoutez bien le morceau (Kraus et Gedda sont de magnifique exemples) ou regardez la partoche mais il faut respirer à ce moment là. Ce contre ut est donc assez difficile à donner.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
Geoffroy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 168
Enregistré le : 08 avr. 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Geoffroy » 25 janv. 2006, 13:04

Dapertutto a écrit :
Tarzan a écrit :Elle est comique celle-là!!

Dis moi Maître Luther, est-ce que tu chantes? Parce que comme ça tu y arriveras jamais. Et où as-tu vu qu'il fallait réspirer entre "devine" et "présence"?
Il me semble que maitreluther a raison il faut respirer entre devine et la présence. Ecoutez bien le morceau (Kraus et Gedda sont de magnifique exemples) ou regardez la partoche mais il faut respirer à ce moment là. Ce contre ut est donc assez difficile à donner.
Il ne faut respirer à ce moment-là que si on ne peut vraiment pas faire autrement, car cela casse vilainement la ligne de chant et que la partition ne prévoit nul silence ou respiration à cet endroit-là. Les ténors qui peuvent se passer de cette respiration l'évitent, et heureusement !

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1635
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Message par Polyeucte » 25 janv. 2006, 14:06

AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH!
Respirer entre devine et la présence?? 8O

Mais sa coupe toute la ligne mélodique, c'est un crime, c'est une honte! :evil:
C'est sûr qu'après, on peut faire le cabot sur le contre Ut en le tenant longtemps, mais Kraus et Gedda ne prennent pas la respiration là et ils tiennent la note!
Donc, pas de silence, tout d'un coup! Et Hop!
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 846
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 25 janv. 2006, 14:59

Je confirme, pas de respiration avant la présence.

Sinon, aucun si dièse dans la partition. L'air est en La bémol majeur avec partie centrale (à partir de O nature) en mi bémol majeur, avant un retour à la tonalité de La bémolmajeur: construction tonale tout à fait classique dans un air de forme ABA: partie A à la tonique, partie B à la dominante et une nouvelle fois à la partie A dans la tonalité de départ.

Avatar du membre
Geoffroy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 168
Enregistré le : 08 avr. 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Geoffroy » 25 janv. 2006, 15:19

PaoloAlbiani a écrit :construction tonale tout à fait classique dans un air de forme ABA: partie A à la tonique, partie B à la dominante et une nouvelle fois à la partie A dans la tonalité de départ.
Sur "O nature", on passe en effet à la dominante (mi bémol) ; mais B module constamment... De tête (Tarzan et Paolo, vérifiez dans la partition !), je dirais comme ça :

mi bémol M (ô nature)
ut m (c'est là que cet enfant)
si bémol M (sous ton aile)
si M (ou ut bémol M...) (enveloppant son âme)
ut M (tu fis avec amour)

... et retour de A en la bémol M.

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 846
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 25 janv. 2006, 15:26

Tu as parfaitement raison sur les tonalités que tu donnes (vérification faite sur partition), mais je ne faisais que donner la construction globale de l'air sans rentrer dans des détais d'analyses, au demeurant passionnants, mais qui pourraient ennuyer certains lecteurs.

L'Ut majeur sur "tu fis ave amour" est superbement bien amené par l'enchainement si bémol majeur-ut bémol majeur-ut majeur. Si l'on suit le jeu des enharmonies ("enveloppant son âme"), il est plus logique de dire ut bémol majeur que si majeur. C'est l'accompagnement qui donne ces changements de tonalité par une habile succession de 7èmes et de marches harmoniques.

Je suis comme toi: j'adore analyser des partitions (ce doit être ma formation de musicologue)

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1635
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Message par Polyeucte » 25 janv. 2006, 15:38

PaoloAlbiani a écrit :Tu as parfaitement raison sur les tonalités que tu donnes (vérification faite sur partition), mais je ne faisais que donner la construction globale de l'air sans rentrer dans des détais d'analyses, au demeurant passionnants, mais qui pourraient ennuyer certains lecteurs.

Je suis comme toi: j'adore analyser des partitions (ce doit être ma formation de musicologue)
Ben y en a qui se trouvent bien bête du coup... :stroumph:
Même après une dizaine d'années de piano derrière moi, je suis légèrement largué... :cry:

:ninja_hide: je m'éclipse...
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités