où se devine la présence (contre-ut de Faust)

paul
Alto
Alto
Messages : 423
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Message par paul » 02 déc. 2005, 10:35

tuano a écrit :Faust n'est pas un rôle de ténor lyrique ?
Pas vraiment, c'est surtout un rôle inchantable, le premier acte est trop grave pour un pur lyrique, et la cavatine trop élégiaque pour un spinto....

il faut un lyrico-spinto "a la francese"

...et une Marguerite "al dente".... :oops: :oops: :oops: j'ai honte

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1766
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Message par Polyeucte » 03 déc. 2005, 14:30

Pour la partition de la cavatine de Faust, il y a ce pdf : Cavatine.
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 362
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Message par DelBosco » 04 déc. 2005, 18:07

Bonsoir !

Je me rappelle de la diffusion sur France-Musique d'un "Une heure avec..." (récital avec piano) donné par le ténor Bruce Ford dans le Cloitre St Sauveur à Aix en Provence en 1986 ou 1987.

La cavatine de Faust donnée en bis se concluait par un contre-ut diminuendo de toute beauté ...

Je n'avais à l'époque jamais entendu ce chanteur, mais cette prestation m'avait impressionné

Bruno

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1602
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00
Contact :

Message par maitreluther » 24 janv. 2006, 20:31

D'aprés moi, la principale difficulté de ce contr'ut se trouve dans la note d'appui. Si on reprend les parole ça donne:
Où se devine (respiration)
La présence
Il faut surtout aborder la voyelle A en s'appliquant à ne pas l'ouvrir(presque une nasale) PRE doit suivre en gardant la même ouverture(surtout ne pas chercher à pincer) et ZEN doit venir en ouvrant progressivement. Il ne faut surtout pas chercher à projeter le son. Si les notes d'appui sont bien placées, ça doit venir tout seul et surtout sans forcer.
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

http://foudopera.musicblog.fr/

Avatar du membre
Geoffroy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 169
Enregistré le : 08 avr. 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Geoffroy » 25 janv. 2006, 10:00

paul a écrit :il faut un lyrico-spinto "a la francese"

N'est-ce point là très exactement ce qu'on appelle un demi-caractère : à mi-chemin entre le lyrique et le fort ténor ?...

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1766
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Message par Polyeucte » 25 janv. 2006, 10:11

Si, le rôle de Faust est un rôle de Ténor de demi-caractère!
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

mcs
Baryton
Baryton
Messages : 1184
Enregistré le : 21 janv. 2004, 00:00
Contact :

Message par mcs » 25 janv. 2006, 12:02

tuano a écrit :
doudou a écrit :(Le contre-ut de la cavatine de Faust n?était pas prévu par Gounod qui l?a écrit pour faire plaisir au ténor).
J'aimerais bien avoir la partition car ce contre-ut rend l'air inchantable pour les très mauvais ténors comme moi et c'est peut-être mon air pour ténor préféré.
si on regarde la partition sur la page "cavatine" donnée par Polyeucte
on voit 4 bémols à la clé
je me lance et ose avouer mon oubli des cours de solfège : est ce que cela n'altère pas le contre-ut qui deviendrait un SI # ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités