[Sondage] Votre R

Comment préférez-vous votre R ?

R apical (roulé)
24
44%
R uvulaire (français standard actuel)
11
20%
Avec de la crème fraîche
20
36%
 
Nombre total de votes : 55

Avatar du membre
Blanche
Messages : 10
Enregistré le : 10 juin 2005, 23:00

Message par Blanche » 06 août 2005, 09:54

j'écoute en ce moment François Le Roux dans Les mélodies de Fauré et son "rrrrrrrrr" est très "beau" roulé (sans exagéré), comme il faut :wink:

Avatar du membre
Gioachino
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 27 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Gioachino » 06 août 2005, 10:25

DavidLeMarrec a écrit :L'argument de la diffusion ne me semble absolument pas convaincant ; à ce compte-là, autant se contenter de diffuser Carmen au cinéma, transposé dans une cité, avec des chanteurs de variété, et ce sera plus accessible, effectivement.
Mais ça existe!! (Carmen en film opéra-rap, je voudrais bien le voir :))

Je suis tout à fait d'accord avec RR et Philou. "r" comme on le prononce aujourd'hui (et roulé dans les opéras de l'époque où on le roulait). Est-ce-que ça aide vraiment de le rouler pour chanter ou est-ce-que c'est par tradition?
Alors pas de "r" apical dans les opéras du 20e mais pas obligatoire non plus dans ceux du 19e ce "r" apical pouvant donner un côté désuet. (j'ai aussi des arguments personnels comme guy, moi ça me rappelle une voisine de ma grand-mère, voisine qui est d'Montbarrrrrrrr)
Enfin un "r" discretement roulé est supportable (consensus...)

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 06 août 2005, 11:58

DavidLeMarrec a écrit :
Cher Ruggero, permettez-moi de vous faire remarquer respectueusement que votre argumentation se gégétise. :lol:
Non! je suis contre le R roulé à la flamande en français! :wink:
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Tom
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 145
Enregistré le : 28 mai 2004, 23:00
Localisation : Paris

Message par Tom » 06 août 2005, 14:00

Le problème pour moi est lié à celui de l'interprétation "d'époque". Que ce soit pour le baroque ou le classique, le XIXéme ou le début du XXème, on roulait les "r" d'abord parce qu'une grande partie de la population le faisait dans la langue parlée. Le "r" uvulaire est finalement assez récent en français. Donc, les chanteurs chantaient à l'époque comme le public parlait. Doit-on aujourd'hui chanter comme on le faisait à l'époque, en roulant tous les "r", ou bien, comme on le faisait à l'époque aussi, comme le public parle, sans rouler les "r"?

Je suis favorable à la deuxième option, conserver la connexion avec le public. Deux questions secondaires se posent alors. La première: l'impératif de compréhension de ce même public. Donc si le "r" uvulaire est inaudible et qu'il nuit à la compréhension -en fin de mot notemment, "amouR, espoiR"- il peut/doit être légèrement roulé. En revanche s'il est audible, ou inaudible sans que cela nuise à la compréhension -entre deux consonnes notemment, ou son absence est aussi notable que ca présence soulignée par un roulement intempestif- on garde le "r" uvulaire. Deuxième question secondaire, l'exception baroque. La recherche d'authenticité ayant tellement progressé dans d'autres domaines que la diction et une grande partie du public y étant aujourd'hui familiarisée, on peut admettre que tous les "r" soit roulés au nom de cette authenticité.

Mon vote: ne rouler que les "r" qu'il est indispensable de percevoir pour comprendre le texte, afin que la langue chantée sur scène soit la plus ressemblante possible à celle parlée par le public, comme ce devait être le cas dans l'esprit de leurs auteurs et créateurs. Ou comment concilier authenticité et modernité ;)

Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 630
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

I

Message par DavidLeMarrec » 07 août 2005, 19:31

Gioachino a écrit :
DavidLeMarrec a écrit :L'argument de la diffusion ne me semble absolument pas convaincant ; à ce compte-là, autant se contenter de diffuser Carmen au cinéma, transposé dans une cité, avec des chanteurs de variété, et ce sera plus accessible, effectivement.
Mais ça existe!! (Carmen en film opéra-rap, je voudrais bien le voir :))
J'ai infiniment plus de respect pour une recréation rap que pour une simple transposition visant à amoindrir l'oeuvre pour la rendre plus accessible. ;)

Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 630
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

II

Message par DavidLeMarrec » 07 août 2005, 19:32

Tom a écrit :Mon vote: ne rouler que les "r" qu'il est indispensable de percevoir pour comprendre le texte, afin que la langue chantée sur scène soit la plus ressemblante possible à celle parlée par le public, comme ce devait être le cas dans l'esprit de leurs auteurs et créateurs. Ou comment concilier authenticité et modernité ;)
Ta solution me semble excellente, Tom !

Je conserve une préférence de confort pour le r roulé dans l'ensemble du répertoire et, de même, les finales escamotées chez Milhaud ou Honegger me brutalisent toujours, en bon sudiste, mais je dois avouer que ta proposition est la plus équilibrée et la plus pertinente.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9365
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 07 août 2005, 19:33

Image

Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 630
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par DavidLeMarrec » 07 août 2005, 19:49

tuano a écrit :Image
Ouais, bon, ça va, j'ai rien dit. :D

Avatar du membre
Abigaille
Alto
Alto
Messages : 431
Enregistré le : 10 sept. 2004, 23:00
Localisation : Dans un bourg où la vie est cher...
Contact :

Message par Abigaille » 08 août 2005, 10:44

Un R apical surtout que je ne sais pas ce qu'est un R uvulaire,comme ça c'est pratique.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9365
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 08 août 2005, 11:03

Tout est expliqué au début !

Apical, c'est le R comme le prononcent les abeilles, de manière mielleuse.

Uvulaire, c'est en forme d'oeuf, tel que le prononcent les poules.

On peut aussi rajouter de la crème.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités