[Sondage] Votre R

Comment préférez-vous votre R ?

R apical (roulé)
24
44%
R uvulaire (français standard actuel)
11
20%
Avec de la crème fraîche
20
36%
 
Nombre total de votes : 55

JC87
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 117
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Limoges
Contact :

R roulé ou non

Message par JC87 » 05 août 2005, 16:05

Je crois que tout est une question de répertoire. C'est vrai que dans la musique du vingtième siècle c'est moche. D'ailleurs Fauré avec expressément demandé à ce que l'on chante ses mélodies sans rouler les R ce que ne respectent pas bien des chanteurs et même des jeunes sans parler des profs de chants que pour la plupart ignorent ce point.

Quand à l'argument selon lequel le R grasseyé abime la voix en la mettant en arrière c'est ridicule. Les comédiens ne roulent plus les r et projettent leur voix sans problème sans se l'abimer. Pourquoi cela serait-il différent pour les chanteurs ? Et comment font les allemands avec leur "CH" et les espagnols avec leur "J" ? Cela ne les empêche pas de chanter et pourtant ce sont des sons encore plus en arrère que notre r français. Donc tout ça est un faux problème. Quand à dire qu'Alagna chante mal, alors là, je souhaite à celui qui dit ça de chanter aussi mal que lui ! Qu'il chante trop haut dans l'aigu, c'est vrai, mais pour la diction, c'est un modèle.

Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 630
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par DavidLeMarrec » 05 août 2005, 20:09

Montfort a écrit :
RuggeroRaimondi a écrit :je préfère le RR
Et moi le RER !!!!
Quand on lit l'énoncé de ce sondage, on se gratte la tete en se demandant où passe la limite entre la culture et la cuistrerie.
Elle se situe au niveau du centre de l'humour, cher Montfort. Reprenez donc un peu de crème fraîche avec votre R, il passera mieux.

Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 630
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par DavidLeMarrec » 05 août 2005, 20:12

RuggeroRaimondi a écrit :je suis très très favorable aux R non roulés dans la musique française du XIXème siècle. (Damnation de Faust, Faust, Carmen, Pelleas...) je pense que les R roulés ne contribuent pas vraiment à la diffusion de l'opéra auprès de ceux qui n'en écoutent pas : imaginons un jeune qui va à l'ONP avec sa classe : s'il entend Carmen chanté par quelqu'un qui lui parle de sa mèèèrrrrrrrrreeuu, il va trouver ça ridicule,
L'argument de la diffusion ne me semble absolument pas convaincant ; à ce compte-là, autant se contenter de diffuser Carmen au cinéma, transposé dans une cité, avec des chanteurs de variété, et ce sera plus accessible, effectivement.
L'opéra a ses codes, et les choix à faire ne doivent pas dépendre de sa diffusion, mais de lui-même. Surtout qu'il n'est pas sérieux de penser que la disparition du r apical entraînerait une plus grande fréquentation de l'Opéra.

Cher Ruggero, permettez-moi de vous faire remarquer respectueusement que votre argumentation se gégétise. :lol:

Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 630
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par DavidLeMarrec » 05 août 2005, 20:17

philou a écrit :Comme le diasit RR, tout dépend du répertoire. Jusqu'au milieu du 18e, selon les linguistes, le 'r' se roulait en France, même à la oour. Après, le son s'est durci. Je pense que jusqu'à Gluck c'est beaucoup plus agréable d'entendre des 'r' roulés. Après, c'est plus discutable. Déjà dans Berlioz je trouve ça bizarre, dans du Debussy vraiment étrange et dans du Poulenc carrément moche....
Oui, évidemment ! Ca peut parfaitement se discuter pour le vingtième, et c'est notamment en cela que la question est intéressante ! (au côté des enjeux d'intelligibilité et de technique pure)
Mes versions favorites de Pelléas ont d'ailleurs des choix opposés : voyez Dutoit vs. Coppola, par exemple... A titre personnel, je n'ai absolument rien contre un Pelléas roulé.

David - routardduR

Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 630
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Sondage] Votre R

Message par DavidLeMarrec » 05 août 2005, 20:36

Le Chevalier Grimi ( http://tinyurl.com/ce3pc ) vous fait savoir qu'il trouve primordial le r apical.

Il souscrit notamment à ceci :
DavidLeMarrec a écrit :- Par goût, je trouve plus esthétique et moins rugueux le r roulé.
- Les chanteurs de ce que l'on appelle l'Age d'Or du chant français roulaient abondamment les r, et l'on ne peut pas dire qu'ils en chantaient mal pour autant. Il est juste que le chant était plus nasal avant les années cinquante, mais cela n'est nullement gênant, et si c'est utile pour tenir plus facilement les tessitures, je ne vois pas où est le problème.

Le parti radical frimuzziste appelle ainsi à voter APICAL.


David - argumentd'autorité

Avatar du membre
LucaGi64
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 04 juil. 2004, 23:00
Localisation : Torino (Italie)

Message par LucaGi64 » 05 août 2005, 20:37

Pour relancer le débat, actuellement on remarque la tendance (surtout parisienne me semble-t-il) à atténuer les vibrations du R dorso-uvulaire (ou pharyngal, ou grasseyé), notamment en position finale après une consonne sourde (rompRe, sucRe ...).

Mes études ne me permettent pas, toutefois, de déterminer l'effet canoro que produit cet R "dévibré" sous une bonne couche de crème...
Son vergin vezzosa in vesta di sposa
Son bianca ed umìle qual giglio d'april

Avatar du membre
Julien
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 116
Enregistré le : 25 mars 2003, 00:00
Localisation : Désormais en plaine

Re: [Sondage] Votre R

Message par Julien » 05 août 2005, 22:04

DavidLeMarrec a écrit :Partisans du r apical (roulé) ou du r uvulaire (celui du français standard actuel) ?
Le R roulé dans le chant français me fait l'effet d'un anachronisme incompréhensible, que sa laideur ne fait qu'aggraver.
Je n'ai jamais compris pourquoi on continuait de bonne foi à enseigner et pratiquer cette épouvantable manie ? Techniquement, ce n'est pas parce que le R roulé "met la voix en avant" que c'est une bonne raison, sans quoi il faudrait chanter u à la place de ou, etc ... ce dont certains ne se privent pas du reste.
Voyons le problème à l'inverse, l'italien qui parle sans pouvoir rouler son R (cela existe) est -à mon avis uniquement- une sorte de malchanceux de l'articulation (ou de la phonation). Viendrait-il aux italophones du forum de cesser de rouler les R ? Si c'est non, pourquoi le ferions nous en chantant français ?

Je voterai donc plus contre l'Apical que pour l'uvulaire.
Buona notte a tutti,
Julien
" Hé Gioconda ! ton aigu, tu le pointes ou tu le tires ? "
Bajazet, le 16.09.04
-----------------------
"On le perd ! On le perd ! Défibrillez le forum !"
Guy, fin août ou début septembre 2005

Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 630
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Sondage] Votre R

Message par DavidLeMarrec » 05 août 2005, 22:09

Julien a écrit :Le R roulé dans le chant français me fait l'effet d'un anachronisme incompréhensible, que sa laideur ne fait qu'aggraver.
La laideur me semble un point purement subjectif. Etrange pour nos oreilles, je veux bien, mais laid... Le français classique était-il laid ? Drôle de question. ;)

Pour le reste, ta démonstration me semble parfaitement cohérente.

Avatar du membre
Julien
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 116
Enregistré le : 25 mars 2003, 00:00
Localisation : Désormais en plaine

Re: [Sondage] Votre R

Message par Julien » 05 août 2005, 22:21

DavidLeMarrec a écrit :
Julien a écrit :Le R roulé dans le chant français me fait l'effet d'un anachronisme incompréhensible, que sa laideur ne fait qu'aggraver.
La laideur me semble un point purement subjectif. Etrange pour nos oreilles, je veux bien, mais laid... Le français classique était-il laid ? Drôle de question. ;)

Pour le reste, ta démonstration me semble parfaitement cohérente.
Vrai, l'adjectif "laid" n'est pas idéal. Je devrais plutôt dire étrange ou quelque chose d'approchant :)
Au jour d'aujourd'hui, je pense que le français classique sonnerait autant étrange à nos oreilles que notre français contemporain aux leurs.

Bonsoirrrrr,
Julien
" Hé Gioconda ! ton aigu, tu le pointes ou tu le tires ? "
Bajazet, le 16.09.04
-----------------------
"On le perd ! On le perd ! Défibrillez le forum !"
Guy, fin août ou début septembre 2005

Avatar du membre
jeanch
Baryton
Baryton
Messages : 1209
Enregistré le : 10 avr. 2005, 23:00
Localisation : Paris

Message par jeanch » 06 août 2005, 09:33

RuggeroRaimondi a écrit : je pense que les R roulés ne contribuent pas vraiment à la diffusion de l'opéra auprès de ceux qui n'en écoutent pas : imaginons un jeune qui va à l'ONP avec sa classe : s'il entend Carmen chanté par quelqu'un qui lui parle de sa mèèèrrrrrrrrreeuu, il va trouver ça ridicule, mais il va trouver ça élégant si c'est Alagna qui parle de sa mèrhe, avec un R bien sec...
Ca c'est sûr !
J'ai l'impression que le problème ne se pose que pour le français. C'est ça l'exception culturelle ! :wink:
En allemand, on roule indifféremment les R (n'est-ce pas RR, toi qui roules les R quand tu parles allemand :wink: ), sans que personne ne s'en choque. Je m'étais amusé à rouler les R une fois en Rhénanie et personne ne m'avait fait la remarque ! :twisted: Alors en chantant ça passe tout seul j'ai l'impression (corrigez moi si je me trompe).
Qu'en est-il en anglais ? Doit-on le faire "yaourt" ou roulé (ce qui ne correspond pas à la réalité parlée) :?:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités