à propos du souffle

Avatar du membre
Semolino
Alto
Alto
Messages : 401
Enregistré le : 18 août 2004, 23:00
Contact :

Message par Semolino » 20 mai 2006, 08:29

PaoloAlbiani a écrit :J'étais à une audition de chant pour écouter des élèves et tous avaient énormément de souffle sur la voix... Je ne pense pas que ce soit normal...Ils forçaient...Qu'en pensez vous?
Qu'entends-tu dire par "souffle sur la voix"? Veux-tu dire que l'on entendait de l'air dans le son? Si c'est le cas cela est dû aux cordes vocales qui ne s'accolent pas bien. Généralement c'est un signe de fatigue .

Mariemezzo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 152
Enregistré le : 02 févr. 2006, 00:00

Message par Mariemezzo » 23 mai 2006, 18:25

...et c'était où, cette audition d'éleves? Dans un conservatoire?

Et pour enrevenir aux discussions sur le "ventre sorti", "ventre rentré", de toute façon, et personne ne pourra me dire le contraire, ce n'est pas le ventre qui contrôle le souffle, c'est le diaphragme!
Donc, oui, il faut laisser le ventre souple tout le temps (et le périnée aussi), et laisser le diaphragme faire tout le boulot.
...ce qui, en effet, donne une impression, à l'attaque du son, que le ventre se rentre.
En fait, il n'en est rien, on ne "rentre" pas le ventre, car si on décide, consciemment, de rentrer le ventre, on fait intervenir les abdos, et non le diaphragme!!! Et ce serait une grosse erreur!

yaya
Messages : 3
Enregistré le : 24 janv. 2010, 00:00

Message par yaya » 24 janv. 2010, 17:14

Le diaphragme est un muscle que l'on ne peut contrôler consciemment. On ne peut agir sur lui que part des muscles périphériques (intercostaux, obliques, etc...).

Tout l'enjeu est d'inspirer en remplissant d'abord le bas de la cage, ce qui pousse le diaphragme vers le bas et donne l'impression que le ventre se gonfle, mais c'est juste l'air des poumons qui pousse les viscères. Ensuite, pour que les cordes vibrent, il va falloir donner de l'air, donc le ventre va se dégonfler vu que le diaphragme remontera puisque les poumons se vident. Mais le tout n'est pas de donner tout l'air d'un coup, sinon, pas de phrase musicale.

Tout l'art du souffle va donc d'être capable de gérer l'air que l'on distribue. Et comment le gère-t-on? en jouant entre les muscles expirateurs (qui donnent l'air) et les inspirateurs (qui empêchent l'air de sortir).
Il y a donc un jeu SOUPLE entre ces deux mécanismes qui entre en action et créé le soutient. Autant vous dire que c'est des années de pratique!

Une chose est sure, il faut que le ventre soit détendu au maximum, mais tonique en même temps. Toute sensation figée est néfaste. Quand on se bloque, on bloque l'air et on bloque la voix.

Et la cage thoraxique travaille aussi bien entendu.......donc sensation dans les cotes, les pectoraux aussi. C'est juste que le début de l'expiration doit partir de la musculature du ventre.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités