nuances de chaque voix?

Avatar du membre
Tom
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 145
Enregistré le : 28 mai 2004, 23:00
Localisation : Paris

Message par Tom » 16 avr. 2005, 10:59

Definition trouvée sur internet: Cordes vocales: Plis de la membrane muqueuse situés le long du larynx à partir de l'angle entre les lames du cartilage thyroïdien jusqu'au processus vocal du cartilage aryténoïdien.

En revanche, le larynx comporte de nombreux muscles qu'il faut apprendre à utiliser correctement pour eviter le "serrage". Comme ces muscles ne répondent pas à des commandes directes ("détends les muscles de ton larynx!"), l'enseignement et la pratique du chant fonctionne par image, et elles varient selon chaque professeur et chaque chanteur: la vague, le baillement, l'ouverture des machoires, la position de la langue, etc...

Le chant est une activité physique, certes, mais c'est une activité physique qui se base sur la détente, les contractions musculaires sont donc à éviter!! Tonicité et détente, c'est l'équilibre qu'il faut trouver, la tonicité permet les prouesses, la détente libère les harmoniques et le timbre, la contraction musculaire serre, amène les graillons, réduit le souffle, stoppe la projection... Cet équilibre entre tonicité,contraction et détente, c'est la pierre philosophale du chant! La respiration libre est la première étape vers cette détente tonique...

Les chanteurs ont vraiment une vie impossible...

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 16 avr. 2005, 11:04

Tom a écrit : Les chanteurs ont vraiment une vie impossible...
Que fait la police ? :police:
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

Avatar du membre
MarshallinWerdenberg
Messages : 42
Enregistré le : 23 mars 2005, 00:00
Contact :

Message par MarshallinWerdenberg » 16 avr. 2005, 12:49

Tuano,
Mado Robin n'a pas enregistré son contre-contre-ré à quinze ans! J'ignore qui vous a donné cette information mais elle est de toute évidence fausse... Ses premiers enregistrements datent de 42, elle avait donc dix ans de plus! Et elle avait acquis ses fameuses contre-notes grâce au travail effectué sous la direction de Mario Podesta, qui la fit débuter, non pas à l'Opéra comme on pourrait s'y attendre, mais... au Casino de l'ABC! en 1945. Elle avait bien remporté le concours des soprani au Conservatoire (je crois) en 37, mais en tant que coloratur classique, s'arrêtant alors au contre-fa ou au contre-sol; c'est seulement après la guerre qu'elle a débuté sa carrière exceptionnelle, internationale, et ... détachée de l'Opéra (comme par hasard!).
Et de toute façon, elle est morte, je le rappelle, à quarante et un ans, après quinze ans de carrière, donc effectivement, sa première période n'a pas duré longtemps!

Amicalement
Die Feldmarshallin, Prinzesin Werdenberg

"Und in dem Wie, da liegt der ganze Unterschied"

tuano
Basse
Basse
Messages : 9364
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 16 avr. 2005, 13:08

Le contre-contre-ut est à la fin du CD Les Voix d'Or - Mado Robin volume 2. La notice indique qu'elle avait 15 ans au moment de cet enregistrement, qui n'a pas été réalisé par une maison de disques mais en privé par Mario Podesta. Le texte indique aussi que c'est le seul contre-contre-ut de Mado Robin qui ait été enregistré (a fortiori, pas de contre-contre-ré enregistré).

Avatar du membre
Geoffroy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 149
Enregistré le : 08 avr. 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Geoffroy » 16 avr. 2005, 13:16

MarshallinWerdenberg a écrit :c'est seulement après la guerre qu'elle a débuté sa carrière exceptionnelle, internationale, et ... détachée de l'Opéra (comme par hasard!).
Comment ça, "détachée de l'Opéra" ? Mado Robin a été l'un des piliers de la troupe de l'Opéra pendant ces 15 ans et s'est produite principalement à Garnier et Favart, même si elle a fait quelques tournées à l'étranger !

Avatar du membre
MarshallinWerdenberg
Messages : 42
Enregistré le : 23 mars 2005, 00:00
Contact :

Message par MarshallinWerdenberg » 16 avr. 2005, 15:46

Oui, mais elle ne faisait plus partie de la troupe de l'Opéra (comme Renée Doria et les autres), elle était en quelque sorte payée à la représentation, un peu comme les artistes d'aujourd'hui. Ce qui lui a permis de se produire énormément en province, de faire sa fameuse tournée aux USA ainsi que celle en URSS... Et de graver de très nombreux disques! (car, je le souligne, l'Opéra en ce temps-là, c'était pire que le goulag: l'exclusivité des artistes sous contrat avec cette maison était plus qu'absolue!)
Quant à l'enregistrement, Tuano, il semble que nous ne parlions pas du même; les enregistrements de Mado Robin en rapport avec Mario Podesta dont j'ai connaissance ne sont pas antérieurs à 45. Celui dont je te parlais est l'air de Rosine du Barbier de Séville, c'est un enregistrement privé de la fin des années quarante. Sinon, petite rectification: le tout premier disque de l'artiste est un air gravé pour une musique de film à la toute fin des années trente.

Amicalement
Die Feldmarshallin, Prinzesin Werdenberg

"Und in dem Wie, da liegt der ganze Unterschied"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités