Voix russe (où l'on parle aussi de F. Pollet)

Répondre
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8023
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 07 sept. 2012, 16:25

Serdetchko a écrit :Voila, les rôles chez Mozart, je ne parle pas de musique sacrée de Mozart........ Si tu es bien à l'aise et tu te sens bien dans les airs, je ne vois pas comment tu ne peut pas bien approprier ton rôle 8O Ca je n'arrive pas comprendre... 8O
parce que chez Mozart aussi, certains rôles exigent un certain type de voix et pas un autre. Et la même voix ne peut pas être une Blondchen (soprano leggiero) et une Donna Anna (soprano drammatico coloratura) ou une vraie Reine de la Nuit (soprano drammatico coloratura) et une Suzanna (soprano lirico).

julien10
Ténor
Ténor
Messages : 593
Enregistré le : 08 avr. 2005, 23:00

Message par julien10 » 07 sept. 2012, 16:33

jerome a écrit :
Serdetchko a écrit :Voila, les rôles chez Mozart, je ne parle pas de musique sacrée de Mozart........ Si tu es bien à l'aise et tu te sens bien dans les airs, je ne vois pas comment tu ne peut pas bien approprier ton rôle 8O Ca je n'arrive pas comprendre... 8O
parce que chez Mozart aussi, certains rôles exigent un certain type de voix et pas un autre. Et la même voix ne peut pas être une Blondchen (soprano leggiero) et une Donna Anna (soprano drammatico coloratura) ou une vraie Reine de la Nuit (soprano drammatico coloratura) et une Suzanna (soprano lirico).
est ce que seulement ces classifications existaient du temps de Mozart?

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12203
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 07 sept. 2012, 17:52

julien10 a écrit :
jerome a écrit :
Serdetchko a écrit :Voila, les rôles chez Mozart, je ne parle pas de musique sacrée de Mozart........ Si tu es bien à l'aise et tu te sens bien dans les airs, je ne vois pas comment tu ne peut pas bien approprier ton rôle 8O Ca je n'arrive pas comprendre... 8O
parce que chez Mozart aussi, certains rôles exigent un certain type de voix et pas un autre. Et la même voix ne peut pas être une Blondchen (soprano leggiero) et une Donna Anna (soprano drammatico coloratura) ou une vraie Reine de la Nuit (soprano drammatico coloratura) et une Suzanna (soprano lirico).
est ce que seulement ces classifications existaient du temps de Mozart?
Sans doute pas, mais la chose précède le mot :wink:
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10689
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 07 sept. 2012, 18:45

Si on regarde qui a créé quoi au XVIIIe et XIXe siècle, on se rend compte que toutes nos classifications actuelles (savamment nommées en italiano di conoscenza e di categoria) volent en éclat. Par exemple, chez les sopranos pour Mozart...

- Caterina Cavalieri : Konstanze = Elvira
Aurait-on distribué Edita Gruberova, Diana Damrau, Anneliese Rothenberger, Erika Köth, Elena Mosuc ou Sandrine Piau en Donna Elvira ? Quitte à les avoir dans Don Giovanni, on les verrait soit en Donna Anna (à cause des vocalises et du registre aigu) soit en Zerlina (à cause du côté léger de la voix).
Idem pour nos grandes Elvira : Kiri Te Kanawa, Julia Varady, Barbara Frittoli, Véronique Gens, Joyce DiDonato... que des chanteuses dotées d'un beau médium mais certainement pas des virtuoses du suraigu.

- Dorotea Bussani : Cherubino = Despina
Despina est un rôle de "soubrette" au timbre piquant et à l'aigu facile qu'on associe donc par rapport aux Noces plutôt à Susanna (Reri Grist, Rita Streich, Barbara Bonney, Kathleen Battle, Barbara Hendricks, Dawn Upshaw...), tandis qu'on trouve évident d'avoir un mezzo au timbre doux sans aspérité pour Cherubino qu'on associe dans Cosi à Dorabella (Angelika Kirchschlager, Magdalena Kozena, Teresa Berganza, Susan Graham, Karine Deshayes...).

- et le plus étonnant, Luisa Laschi : Contessa di Almaviva = Zerlina
La soprano n'a en fait pas créé le rôle car elle était trop enceinte mais le rôle avait été écrit pour elle. On dit aujourd'hui que Zerlina est plutôt un rôle de mezzo, on imagine mal un mezzo en Comtesse.
Y a-t-il un exemple récent de chanteuse qui a commencé par la Comtesse avant d'aborder ensuite Zerlina ?

Leyla
Ténor
Ténor
Messages : 619
Enregistré le : 08 juil. 2005, 23:00
Contact :

Message par Leyla » 07 sept. 2012, 18:55

tuano a écrit :Si on regarde qui a créé quoi au XVIIIe et XIXe siècle, on se rend compte que toutes nos classifications actuelles (savamment nommées en italiano di conoscenza e di categoria) volent en éclat. Par exemple, chez les sopranos pour Mozart...

- Caterina Cavalieri : Konstanze = Elvira
Aurait-on distribué Edita Gruberova, Diana Damrau, Anneliese Rothenberger, Erika Köth, Elena Mosuc ou Sandrine Piau en Donna Elvira ? Quitte à les avoir dans Don Giovanni, on les verrait soit en Donna Anna (à cause des vocalises et du registre aigu) soit en Zerlina (à cause du côté léger de la voix).
Idem pour nos grandes Elvira : Kiri Te Kanawa, Julia Varady, Barbara Frittoli, Véronique Gens, Joyce DiDonato... que des chanteuses dotées d'un beau médium mais certainement pas des virtuoses du suraigu.

- Dorotea Bussani : Cherubino = Despina
Despina est un rôle de "soubrette" au timbre piquant et à l'aigu facile qu'on associe donc par rapport aux Noces plutôt à Susanna (Reri Grist, Rita Streich, Barbara Bonney, Kathleen Battle, Barbara Hendricks, Dawn Upshaw...), tandis qu'on trouve évident d'avoir un mezzo au timbre doux sans aspérité pour Cherubino qu'on associe dans Cosi à Dorabella (Angelika Kirchschlager, Magdalena Kozena, Teresa Berganza, Susan Graham, Karine Deshayes...).

- et le plus étonnant, Luisa Laschi : Contessa di Almaviva = Zerlina
La soprano n'a en fait pas créé le rôle car elle était trop enceinte mais le rôle avait été écrit pour elle. On dit aujourd'hui que Zerlina est plutôt un rôle de mezzo, on imagine mal un mezzo en Comtesse.
Y a-t-il un exemple récent de chanteuse qui a commencé par la Comtesse avant d'aborder ensuite Zerlina ?
1/ June Anderson a chanté Elvira et aurait évidemment été une Konstanze idéale.
2/ Jane Berbié ou Cecilia Bartoli ont été Cherubino et Despina.

3/ Irmagard Seefried ou Anna Moffo ont chanté Zerlina.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10689
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 07 sept. 2012, 19:09

1) June Anderson était mécontente de chanter Elvira, elle ne l'a fait qu'en début de carrière car elle n'était pas connue et qu'elle n'avait pas le choix. Elle considère que Konstanze ne correspond pas à sa voix car trop aigu.

lire : Interview June Anderson

2) Oui bien sûr on trouve quelques exemples mais Jane Berbié est plus connue pour Marcellina que pour Cherubino et Cecilia Bartoli a de toute façon chanté les trois rôles dans Cosi ! Elle échappe à toutes les catégories.

3) Seefried et Moffo ne sont connues ni pour leur Zerlina ni pour leur Comtesse... D'ailleurs ont-elle chanté ce rôle ? C'était plutôt des Susanna.

De toute façon, mon propos n'est pas de dire que les créatrices de ces rôles se plantaient complètement à cause du manque de discernement du pauvre Mozart mais de montre qu'au contraire, les catégories ne sont pas une vérité intangible et que chaque chanteuse doit trouver son chemin... Si certaines aujourd'hui faisaient comme les créatrices du temps de Mozart, on dirait qu'elles font n'importe quoi.

Leyla
Ténor
Ténor
Messages : 619
Enregistré le : 08 juil. 2005, 23:00
Contact :

Message par Leyla » 07 sept. 2012, 19:18

tuano a écrit :1) June Anderson était mécontente de chanter Elvira, elle ne l'a fait qu'en début de carrière car elle n'était pas connue et qu'elle n'avait pas le choix. Elle considère que Konstanze ne correspond pas à sa voix car trop aigu.

lire : Interview June Anderson

2) Oui bien sûr on trouve quelques exemples mais Jane Berbié est plus connue pour Marcellina que pour Cherubino et Cecilia Bartoli a de toute façon chanté les trois rôles dans Cosi ! Elle échappe à toutes les catégories.

3) Seefried et Moffo ne sont connues ni pour leur Zerlina ni pour leur Comtesse... D'ailleurs ont-elle chanté ce rôle ? C'était plutôt des Susanna.

De toute façon, mon propos n'est pas de dire que les créatrices de ces rôles se plantaient complètement à cause du manque de discernement du pauvre Mozart mais de montre qu'au contraire, les catégories ne sont pas une vérité intangible et que chaque chanteuse doit trouver son chemin... Si certaines aujourd'hui faisaient comme les créatrices du temps de Mozart, on dirait qu'elles font n'importe quoi.
A écouter June, tout Mozart ou presque était trop aigu pour elle. Solti, lui, pensait qu'elle serait la meilleure des Konstanze.

Berbié a chanté Marcellina à la fin de sa carrière !

Seefried et Moffo furent parmi les meilleures Zerlina, l'une à Salzburg, l'autre à Aix.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10689
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 07 sept. 2012, 19:24

Peut-être mais pas Comtesse ! Je fais des associations par rapport aux différents rôles chantées ou prévues pour une même chanteuse par Mozart. Je ne suis pas en train de dire qu'aucune soprano n'a été distribuée en Zerlina, je sais bien qu'il y en a plein et j'approuve à 100%.

Solti travaillait avec June Anderson ? Qu'ont-ils fait ensemble ?

Serdetchko
Messages : 27
Enregistré le : 03 sept. 2012, 23:00

Message par Serdetchko » 07 sept. 2012, 19:29

jerome a écrit :
Serdetchko a écrit :Voila, les rôles chez Mozart, je ne parle pas de musique sacrée de Mozart........ Si tu es bien à l'aise et tu te sens bien dans les airs, je ne vois pas comment tu ne peut pas bien approprier ton rôle 8O Ca je n'arrive pas comprendre... 8O
parce que chez Mozart aussi, certains rôles exigent un certain type de voix et pas un autre. Et la même voix ne peut pas être une Blondchen (soprano leggiero) et une Donna Anna (soprano drammatico coloratura) ou une vraie Reine de la Nuit (soprano drammatico coloratura) et une Suzanna (soprano lirico).
C'est une évidence allons ! Je ne parle pas des différents rôles chez Mozart. Je parle d'un seul rôle....... Et que ce rôle peut intérpèter par une voix , qui correspond au personnage et pas par le monde entièr ! Ce n'est pas logique ce que tu dis : dabord tu dis, pourquoi on fait une classification des voix comme : soprano "légère", soprano "lyrique" où soprano dramathique et maintenant du coup tu éxposes toi-même une différence entre (), comme quoi c'est important ! Tu vois, ce n'est pas pour s'enbêter que on a fait cette classification il y a des siècles, c'est pour gagner du temps pour les chanteurs et producteurs, pratique, non ? :wink:

C'est possible que je me n'éxprime pas très clairement en français,.... :roll:

Aller, parlons plutôt qui chante meilleure Donna Anna ? Et on vote tous, ensuite on fera 1ère place est........, puis 2ème place......, etc....
Je vote pour Renee Fleming (en Donna Anna )
C'est à votre tour maintenant ! :D

Serdetchko
Messages : 27
Enregistré le : 03 sept. 2012, 23:00

Message par Serdetchko » 07 sept. 2012, 19:33

julien10 a écrit :
jerome a écrit :
Serdetchko a écrit :Voila, les rôles chez Mozart, je ne parle pas de musique sacrée de Mozart........ Si tu es bien à l'aise et tu te sens bien dans les airs, je ne vois pas comment tu ne peut pas bien approprier ton rôle 8O Ca je n'arrive pas comprendre... 8O
parce que chez Mozart aussi, certains rôles exigent un certain type de voix et pas un autre. Et la même voix ne peut pas être une Blondchen (soprano leggiero) et une Donna Anna (soprano drammatico coloratura) ou une vraie Reine de la Nuit (soprano drammatico coloratura) et une Suzanna (soprano lirico).
est ce que seulement ces classifications existaient du temps de Mozart?
C'est possible que c'est venu après lui, en début de 19siècle, je vais me renseigner...... ça m'interesse aussi

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités