Voix russe (où l'on parle aussi de F. Pollet)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 07 sept. 2012, 19:48

tuano a écrit :- Caterina Cavalieri : Konstanze = Elvira
Aurait-on distribué Edita Gruberova, Diana Damrau, Anneliese Rothenberger, Erika Köth, Elena Mosuc ou Sandrine Piau en Donna Elvira ? Quitte à les avoir dans Don Giovanni, on les verrait soit en Donna Anna (à cause des vocalises et du registre aigu) soit en Zerlina (à cause du côté léger de la voix).
Idem pour nos grandes Elvira : Kiri Te Kanawa, Julia Varady, Barbara Frittoli, Véronique Gens, Joyce DiDonato... que des chanteuses dotées d'un beau médium mais certainement pas des virtuoses du suraigu.

- Dorotea Bussani : Cherubino = Despina
Despina est un rôle de "soubrette" au timbre piquant et à l'aigu facile qu'on associe donc par rapport aux Noces plutôt à Susanna (Reri Grist, Rita Streich, Barbara Bonney, Kathleen Battle, Barbara Hendricks, Dawn Upshaw...), tandis qu'on trouve évident d'avoir un mezzo au timbre doux sans aspérité pour Cherubino qu'on associe dans Cosi à Dorabella (Angelika Kirchschlager, Magdalena Kozena, Teresa Berganza, Susan Graham, Karine Deshayes...).

- et le plus étonnant, Luisa Laschi : Contessa di Almaviva = Zerlina
La soprano n'a en fait pas créé le rôle car elle était trop enceinte mais le rôle avait été écrit pour elle. On dit aujourd'hui que Zerlina est plutôt un rôle de mezzo, on imagine mal un mezzo en Comtesse.
sauf que tu as tendance à confondre "avoir chanté un rôle" et "être vocalement pleinement ce rôle"
Or
1) pour Konstanze, Köth, Mosuc et Piau ne sont pas ce qu'on peut appeler des chanteuses idoines! Evidemment donc que non on ne leur confierait pas Elvira!
Quant à Gruberova et Damrau, c'est vraiment la limite plancher pour Konstanze.
2) Te Kanawa et Varady avaient tout à fait les notes pour chanter Konstanze (qui n'a quand même pas les contre-fa de la Reine de la Nuit à sortir). Je ne fais pas partie de ceux qui pensent qu'Elvira est un mezzo mais ça passe seulement parce qu'Elvira est moins étendue de tessiture. Qui peut le plus peut le moins mais qui ne peut que le moins ne peut logiquement pas le plus.
3) Tu décrètes que Despina étant un rôle de soubrette, il est dévolu à des sopranos légers au timbre piquant et à l'aigu facile mais à la vérité, Despina est un contraltino tout comme Chérubin.
4) Mais Zerlina est un soprano plutôt lyrique qui s'accommode assez bien d'un mezzo aigu et et pas trop sombre de timbre.

Leyla
Ténor
Ténor
Messages : 619
Enregistré le : 08 juil. 2005, 23:00
Contact :

Message par Leyla » 07 sept. 2012, 20:15

tuano a écrit :Peut-être mais pas Comtesse ! Je fais des associations par rapport aux différents rôles chantées ou prévues pour une même chanteuse par Mozart. Je ne suis pas en train de dire qu'aucune soprano n'a été distribuée en Zerlina, je sais bien qu'il y en a plein et j'approuve à 100%.

Solti travaillait avec June Anderson ? Qu'ont-ils fait ensemble ?
Solti avait demandé June pour Konstanze à Londres. Elle a travaillé le rôle et finalement l'a refusé. Il ne le lui a jamais pardonné. Je tiens cela de l'intéressée.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10694
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 07 sept. 2012, 21:19

Tu peux voir dans l'interview que ce sujet est une des premières questions que j'ai posées à l'intéressée car effectivement, je pense qu'elle aurait été très bien en Konstanze, Donna Anna etc.
Cependant elle sait certainement mieux que quiconque ce qui lui convient ou pas. Elle a globalement très bien géré sa carrière d'un point de vue strictement artistique en chantant des rôles difficiles et passionnants dans de grandes maisons. Je pense que ses regrets ne sont pas nombreux.
jerome a écrit :
tuano a écrit :- Caterina Cavalieri : Konstanze = Elvira
Aurait-on distribué Edita Gruberova, Diana Damrau, Anneliese Rothenberger, Erika Köth, Elena Mosuc ou Sandrine Piau en Donna Elvira ? Quitte à les avoir dans Don Giovanni, on les verrait soit en Donna Anna (à cause des vocalises et du registre aigu) soit en Zerlina (à cause du côté léger de la voix).
Idem pour nos grandes Elvira : Kiri Te Kanawa, Julia Varady, Barbara Frittoli, Véronique Gens, Joyce DiDonato... que des chanteuses dotées d'un beau médium mais certainement pas des virtuoses du suraigu.

- Dorotea Bussani : Cherubino = Despina
Despina est un rôle de "soubrette" au timbre piquant et à l'aigu facile qu'on associe donc par rapport aux Noces plutôt à Susanna (Reri Grist, Rita Streich, Barbara Bonney, Kathleen Battle, Barbara Hendricks, Dawn Upshaw...), tandis qu'on trouve évident d'avoir un mezzo au timbre doux sans aspérité pour Cherubino qu'on associe dans Cosi à Dorabella (Angelika Kirchschlager, Magdalena Kozena, Teresa Berganza, Susan Graham, Karine Deshayes...).

- et le plus étonnant, Luisa Laschi : Contessa di Almaviva = Zerlina
La soprano n'a en fait pas créé le rôle car elle était trop enceinte mais le rôle avait été écrit pour elle. On dit aujourd'hui que Zerlina est plutôt un rôle de mezzo, on imagine mal un mezzo en Comtesse.
sauf que tu as tendance à confondre "avoir chanté un rôle" et "être vocalement pleinement ce rôle"
Je ne confonds rien du tout.

Je crois que je n'ai pas été assez clair. Je n'ai pas exposé là ce que je pensais être les chanteuses idéales pour chaque rôle. Je me suis contenté de relayer des opinions lues très souvent sous la plumes de critiques et musicologues, et de lister tout simplement le nom de celles qui ont été beaucoup distribuées ou qui ont enregistré ces rôles.

Ce que moi je pense, c'est que les catégories sont bien utiles pour cerner une voix, savoir ce qu'elle peut chanter, comment elle doit se développer, quelles sont ses limites... mais que souvent les grandes chanteuses dépassent de ces cadres, de ces limites, et c'est en partie pour cela que ce sont des cantatrices exceptionnelles. D'ailleurs, les catégories sont souvent déterminés d'après des modèles illustres (la Falcon en est l'exemple le plus flagrant, ses moyens étaient trop considérables pour être limités aux catégories déjà existantes).

Ce que je voulais dire en donnant tous ces exemples n'a rien à voir avec mon avis personnel. Je trouve par exemple franchement ridicule la catégorie de la "soubrette" car il n'y a vocalement rien à voir entre Adele et Susanna, Pourquoi pas une catégorie pour les Comtesses tant qu'à faire ?

PS pour Serdetchko : ma Donna Anna préférée est Julia Varady, pour l'émotion. Elle a enregistré le rôle sous la direction de Rafael Kubelik. Sa diction n'est pas bonne mais je la trouve bouleversante.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12222
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 07 sept. 2012, 23:29

C'est ce qui s'appelle manquer de Constance...
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Serdetchko
Messages : 27
Enregistré le : 03 sept. 2012, 23:00

Message par Serdetchko » 08 sept. 2012, 17:29

tuano a écrit :Tu peux voir dans l'interview que ce sujet est une des premières questions que j'ai posées à l'intéressée car effectivement, je pense qu'elle aurait été très bien en Konstanze, Donna Anna etc.
Cependant elle sait certainement mieux que quiconque ce qui lui convient ou pas. Elle a globalement très bien géré sa carrière d'un point de vue strictement artistique en chantant des rôles difficiles et passionnants dans de grandes maisons. Je pense que ses regrets ne sont pas nombreux.
jerome a écrit :
tuano a écrit :- Caterina Cavalieri : Konstanze = Elvira
Aurait-on distribué Edita Gruberova, Diana Damrau, Anneliese Rothenberger, Erika Köth, Elena Mosuc ou Sandrine Piau en Donna Elvira ? Quitte à les avoir dans Don Giovanni, on les verrait soit en Donna Anna (à cause des vocalises et du registre aigu) soit en Zerlina (à cause du côté léger de la voix).
Idem pour nos grandes Elvira : Kiri Te Kanawa, Julia Varady, Barbara Frittoli, Véronique Gens, Joyce DiDonato... que des chanteuses dotées d'un beau médium mais certainement pas des virtuoses du suraigu.

- Dorotea Bussani : Cherubino = Despina
Despina est un rôle de "soubrette" au timbre piquant et à l'aigu facile qu'on associe donc par rapport aux Noces plutôt à Susanna (Reri Grist, Rita Streich, Barbara Bonney, Kathleen Battle, Barbara Hendricks, Dawn Upshaw...), tandis qu'on trouve évident d'avoir un mezzo au timbre doux sans aspérité pour Cherubino qu'on associe dans Cosi à Dorabella (Angelika Kirchschlager, Magdalena Kozena, Teresa Berganza, Susan Graham, Karine Deshayes...).

- et le plus étonnant, Luisa Laschi : Contessa di Almaviva = Zerlina
La soprano n'a en fait pas créé le rôle car elle était trop enceinte mais le rôle avait été écrit pour elle. On dit aujourd'hui que Zerlina est plutôt un rôle de mezzo, on imagine mal un mezzo en Comtesse.
sauf que tu as tendance à confondre "avoir chanté un rôle" et "être vocalement pleinement ce rôle"
Je ne confonds rien du tout.

Je crois que je n'ai pas été assez clair. Je n'ai pas exposé là ce que je pensais être les chanteuses idéales pour chaque rôle. Je me suis contenté de relayer des opinions lues très souvent sous la plumes de critiques et musicologues, et de lister tout simplement le nom de celles qui ont été beaucoup distribuées ou qui ont enregistré ces rôles.

Ce que moi je pense, c'est que les catégories sont bien utiles pour cerner une voix, savoir ce qu'elle peut chanter, comment elle doit se développer, quelles sont ses limites... mais que souvent les grandes chanteuses dépassent de ces cadres, de ces limites, et c'est en partie pour cela que ce sont des cantatrices exceptionnelles. D'ailleurs, les catégories sont souvent déterminés d'après des modèles illustres (la Falcon en est l'exemple le plus flagrant, ses moyens étaient trop considérables pour être limités aux catégories déjà existantes).

Ce que je voulais dire en donnant tous ces exemples n'a rien à voir avec mon avis personnel. Je trouve par exemple franchement ridicule la catégorie de la "soubrette" car il n'y a vocalement rien à voir entre Adele et Susanna, Pourquoi pas une catégorie pour les Comtesses tant qu'à faire ?

PS pour Serdetchko : ma Donna Anna préférée est Julia Varady, pour l'émotion. Elle a enregistré le rôle sous la direction de Rafael Kubelik. Sa diction n'est pas bonne mais je la trouve bouleversante.
Très bien nous avons déja 2 votes :)

Leyla
Ténor
Ténor
Messages : 619
Enregistré le : 08 juil. 2005, 23:00
Contact :

Message par Leyla » 08 sept. 2012, 18:26

Pour moi la meilleure Anna est Teresa Stich Randall, à la fois héroïque, élégiaque et agile. Ensuite Grummer puis Sutherland.

Serdetchko
Messages : 27
Enregistré le : 03 sept. 2012, 23:00

Message par Serdetchko » 10 sept. 2012, 19:49

Nous sommes que 3 pour le moment, qui ont voté pour la meilleure Donna Anna.

On attends votre avis les grands mélomanes ! :D

A bientôt.....

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 10 sept. 2012, 20:02

Serdetchko a écrit :Nous sommes que 3 pour le moment, qui ont voté pour la meilleure Donna Anna.

On attends votre avis les grands mélomanes ! :D

A bientôt.....
Oh ben c'est pas compliqué! Pour moi les meilleures Donna Anna ont pour nom: Joan Sutherland, Margaret Price, Edda Moser, Carol Vaness et Cristina Deutekom.
en 2ème position: Julia Varady, Cheryl Studer, Sena Jurinac, Leontyne Price.

toscadecoigny
Ténor
Ténor
Messages : 513
Enregistré le : 19 juin 2005, 23:00

voix russe pollet

Message par toscadecoigny » 11 sept. 2012, 08:30

Ce que certains mélomanes étroits, pour ne pas dire sectaires, ne lui ont pas pardonné, à Françoise Pollet, c'est le fait de chanter dans un concert ou un disque du Brel (Ne me quitte pas....) et du Trenet (La Mer !) alors que ce sont des chefs d'oeuvre qui dépassent la chanson même, avec des mélodies superbes dignes d'un chanteur classique. Un chanteur classique peut chanter de telles oeuvres sans déchoir... C'est con comme vision étroite de l'art lyrique...

Moi, je l'ai vu en Dona Anna et en Agathe, et j'ai pu écouter son récital d'héroïnes françaises. Pour moi, Pollet est aussi une soprano dramatique, car elle a chanté Valentine, la Juive, les grands Wagner (disons qu'elle n'a pas été une soprano dramatique à la Nilsson ou à la Flagstad, mais plutôt à la Crespin. Disons plutôt qu'elle est ce que les Allemands appellent une Jugendliche... qui cxhante Sieglinde, Elsa, Chrystosthemis, une Rysanek ou unr Tomowa Sintow. C'est Sieglinde qu'elle aurait du chanter et non Isolde ou Brunhilde.

Serdetchko
Messages : 27
Enregistré le : 03 sept. 2012, 23:00

Message par Serdetchko » 11 sept. 2012, 09:21

jerome a écrit :
Serdetchko a écrit :Nous sommes que 3 pour le moment, qui ont voté pour la meilleure Donna Anna.

On attends votre avis les grands mélomanes ! :D

A bientôt.....
Oh ben c'est pas compliqué! Pour moi les meilleures Donna Anna ont pour nom: Joan Sutherland, Margaret Price, Edda Moser, Carol Vaness et Cristina Deutekom.
en 2ème position: Julia Varady, Cheryl Studer, Sena Jurinac, Leontyne Price.
alors tu as un grand éventail de choix alors ! Je te comprends, mais on chosit 1 chanteuse pour le moment....... :)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités