L'opéra : un art pour les jeunes ?

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2675
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Message par raph13 » 17 août 2007, 11:30

adecambrai a écrit :Cela leur montre que ce n'est pas un genre "réservé" aux vieux-riches-des grandes villes, mais simplement un mode d'expression musical.
C'est clair !! Chaque fois que je parle d'opéra à des amis, ils sont persuadés que les places sont très chères et ils tombent des nues quand je leur dit qu'il en existe à 8 euros ! (je parle pour Marseille là).

Il faudrait faire plus de pub pour les abos jeunes, les places tarifs réduits etc...
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
trublionne
Messages : 20
Enregistré le : 30 juil. 2007, 23:00
Localisation : bordeaux
Contact :

Message par trublionne » 17 août 2007, 14:24

adecambrai a écrit :
J'ai vu cet été un reportage sur les gamins qui ont été voir un opéra (je ne sais plus lequel, je crois que c'était L'Enlèvement au Sérail). Ensuite ils rencontraient les artistes, metteur en scène...
Tu saurais me dire un peu les références du reportage ? (la chaîne et/ou l'émission?) Ca m'intéresse...
Trublionne, trublion lyricophile
\"...L\'opéra, ce divertissement pour concierges dont on ne voudrait pas au casino de Romorantin\"
André Malraux

Avatar du membre
adecambrai
Alto
Alto
Messages : 412
Enregistré le : 07 nov. 2006, 00:00

Message par adecambrai » 17 août 2007, 15:02

trublionne a écrit :
adecambrai a écrit :
J'ai vu cet été un reportage sur les gamins qui ont été voir un opéra (je ne sais plus lequel, je crois que c'était L'Enlèvement au Sérail). Ensuite ils rencontraient les artistes, metteur en scène...
Tu saurais me dire un peu les références du reportage ? (la chaîne et/ou l'émission?) Ca m'intéresse...
Alors de mémoire, c'était sur France Télévision (mais je ne sais pas si c'est France 2 ou France 3, je crois France 3). Les enfants étaient accompagnés par un enseignant dans le cadre d'une sorte de "classe de découverte".

Pour le reste des références j'ai fouillé un peu, cela concernait le festival d'Aix. Je viens de vérifier sur leur site et il me semble que l'opéra concerné était bien L'enlèvement au Sérail.

D'ailleurs le festival d'Aix accorde une place au jeune public, je te mets le lien direct ci-dessous :

http://www.festival-aix.com/index.php?P ... nesPublics

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1406
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 17 août 2007, 15:22

L'opéra d'Avignon invite régulièrement des scolaires aux générales.
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
trublionne
Messages : 20
Enregistré le : 30 juil. 2007, 23:00
Localisation : bordeaux
Contact :

Message par trublionne » 18 août 2007, 10:43

Merci Adecambrai :D
Trublionne, trublion lyricophile
\"...L\'opéra, ce divertissement pour concierges dont on ne voudrait pas au casino de Romorantin\"
André Malraux

Avatar du membre
apoline
Alto
Alto
Messages : 369
Enregistré le : 23 févr. 2007, 00:00

Message par apoline » 18 août 2007, 16:26

Je me souviens d'un reportage sur le festival de Saint-Denis où des collégiens ont été invités, après un travail en classe, à écouter le Requiem de Verdi dans la basilique.
Ensuite, les solistes dont Villazon se sont prêtés au jeu questions réponses avec une telle bonne humeur que les gamins en étaient charmés et étonnés surtout de cette disponibilité enjouée.
Je crois qu'à l'opéra de Toulon, chaque année, un opéra pour enfants est donné et la direction invite des enseignants du primaire, de maternelle à étudier avec leurs élèves un air de cet opéra pour venir en fin d'année le chanter sur scène.
C'était il y a quelques années, je ne sais pas si ça se fait toujours. de plus,on peut avec les élèves visiter les coulisses,assister à certaines répétitions de l'opéra étudié. A l'époque, je le confesse, je ne m'intéressais absolument pas à l'opéra sinon, j'y serais allée d'autant plus volontiers qu'enseignant en ZEP, ça aurait permis à ces enfants défavorisés oh combien! d'avoir un regard sur un art très éloigné de leur culture d'origine et d'entrer dans ce lieu magique qu'est un opéra.

Avatar du membre
adecambrai
Alto
Alto
Messages : 412
Enregistré le : 07 nov. 2006, 00:00

Message par adecambrai » 18 août 2007, 17:35

apoline a écrit : Ensuite, les solistes dont Villazon se sont prêtés au jeu questions réponses avec une telle bonne humeur que les gamins en étaient charmés et étonnés surtout de cette disponibilité enjouée.
Oui, en-dehors du prix des places, la plupart de mes interlocuteurs sont ébahis lorsque je leur parle de la disponibilité des artistes et de la possibilité de les rencontrer à la fin de la représentation. Pour eux un artiste (souvent de variété) est un(e) intouchable et les rencontrer un privilège.

Mozarte
Messages : 2
Enregistré le : 24 avr. 2007, 23:00
Contact :

Message par Mozarte » 18 août 2007, 20:32

Je suis lycéenne et j'ai depuis deux ans pour passion l'opéra!
C'est grâce à Raymond Duffaut directeur du théâtre d'Avignon que l'atelier lyrique du lycée de l'arc a la chance de pouvoir assister à des représentations. Il invite également les collégiens et lycéens du Vaucluse à assister aux générales des Chorégies d'Orange ce qui est une chance pour des jeunes de notre âge parce que même si les places au théâtre d'Avignon ne sont pas très chères ( environ 30euros le spectacle) ce n'est pas tout le monde qui fait l'effort de connaître l'opéra! :( :( :( :( :(

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19593
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 27 avr. 2008, 22:09

Une initiative intéressante d’introduction à la musique se tient actuellement au Collège Varèse à Paris, qui recevait en résidence Les Talens lyriques.
Cette année le projet qui se focalise sur Tragédiennes II, airs extraits d’opéras allant Rameau à Berlioz, prochainement enregistré par Véronique Gens et Christophe Rousset (à paraître chez Virgin). L’an passé, il était centré sur l’Ulysse de Monteverdi.

"Depuis deux ans, les Talens Lyriques mènent un projet pédagogique original avec un collège parisien du XIXe arrondissement, en partenariat avec la Ville de Paris.
Il s’agit d’accompagner des élèves n’ayant pas un accès facile à la culture vers l’écoute et la pratique de la musique classique, en leur faisant partager le travail quotidien des artistes.
Le projet est axé autour d’une mini résidence d’artistes d’une semaine, au cours de laquelle les Talens Lyriques viennent s’installer dans le gymnase du collège Varèse pour répéter une nouvelle production. Tout un orchestre et des chanteurs partagent ainsi le quotidien des collégiens qui viennent assister à leur travail et profitent de répétitions conçues pour eux et commentées.
Afin de préparer les élèves à cette rencontre et au répertoire qui sera répété, des musiciens interviennent toute l’année pour leur expliquer leur travail et leur faire découvrir le répertoire baroque.
"

Des ateliers "déclamation", "enregistrement", des rencontres avec les artistes et des visites-ateliers au Musée de la Musique, ont ponctué cette année.
France Musique a consacré plusieurs émissions également aux rencontres entre musiciens et élèves et y consacrera "Keske... un orchestre en résidence".

Un blog relate les grandes étapes de ce projet,
http://lestalensaucollege.musicblog.fr/home/
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19593
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 18 mars 2009, 13:42

Ce soir dans 100% Mag (le magazine d'Estelle Denis sur M6) on pourra voir un sujet sur la soprano Malika Mellarbi qui mène une opération de sensibilisation à l'art lyrique auprès de collégiens venus à l'Opéra de Massy assister aux Quatre jumelles.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités