L'opéra : un art pour les jeunes ?

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

Lily
Ténor
Ténor
Messages : 535
Enregistré le : 09 juil. 2004, 23:00
Contact :

Message par Lily » 17 mars 2007, 16:20

Logiquement, elles se rempliront au contraire de plus en plus vu que le nombre de nonagénaires risque d'augmenter, non de diminuer... :wink:

Avatar du membre
Renard
Ténor
Ténor
Messages : 622
Enregistré le : 27 juin 2005, 23:00

Message par Renard » 17 mars 2007, 20:28

Dapertutto a écrit : Oui et comme ça dans vingt ans les salles seront vides...
Pas du tout: le public dit 'agé' aujourd'hui ne s'y intéressait pas forcément quand il était jeune. Il se peut que c'est quelquechose pour laquelle on développe un intérêt au fil des ans. La culture de l'opéra en Allemagne est impressionante, mais on voit plus de jeunes au théâtre à Toulouse que j'ai jamais vu dans un théâtre allemand, et j'y ai travaillé pendant onze ans. Quand j'étais jeune, je préférais des concerts rock; maintenant je suis accro de la musique classique. C'est une question de sensibilité et du changement des goûts à l'image de notre changement physique.

coka
Messages : 6
Enregistré le : 10 déc. 2006, 00:00
Localisation : Srbija
Contact :

Re: L'opéra : un art pour les jeunes ?

Message par coka » 18 mars 2007, 12:28

Lily a écrit :Bonsoir à tous !

J'ai assisté tantôt à une représentation du Pays du sourire de Léhar à l'Opéra de Clermont - Ferrand (je ne ferai pas de compte - rendu : ça frôlait tellement le bricolage d'amateurs sous certains aspects que c'en était déprimant ...) et j'ai constaté que 95 % (au moins !) des personnes présentes dans la salle avaient au moins 75 ans, à vue de nez.
Et ma voisine, 85 ans, se désolait de la désertion des jeunes à l'opéra (pour elle, et vues les circonstances, les jeunes doivent être les personnes de moins de 60 ans ... je laisse cette question à la libre appréciation de chacun !).

Or, à Strasbourg où j'habitais avant, de nombreux étudiants assistent aux productions d'opéras ; une vraie politique culturelle est mise en place dans la capitale alsacienne, contrairement à ce qui se passe dans la patrie de Vercingétorix, et ça marche.

Que pensez-vous de tout ça ? Qu'est-ce qui peut attirer des enfants, des adolescents ou des étudiants à l'opéra ?

Et, question corollaire, quel avenir peut-on imaginer pour l'opéra si, effectivement, la moyenne d'âge dans les salles est de 95 ans ?
Attirer les jeunes a l`Opera n est pas si difficille qu on le pense. Par exemple, a l unique opera privee au Balkan "Madlenianum" on a mis en scene "Traviata" dans une situation completement moderne et les jeunes y viennent et c est toujours plein. Dans le meme opera il y a Les contes d Hoffman, mise dans une situation un peu Matrix, cela les attirent aussi... Dans l Opera National il n y a pas tellement de jeunes, sauf, a Carmen, Barbier, Nabucco...
Il doit y avoir une formule magique pour les attirrer ils faut que les metteurs en scenes pensent a eu aussi.

Avatar du membre
AddictedToOpera
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 201
Enregistré le : 18 mars 2007, 00:00
Localisation : Créteil
Contact :

Message par AddictedToOpera » 18 mars 2007, 19:53

Bonjour à tous! Je suis nouvelle sur le site et vient de tomber sur le sujet de l'opéra et des jeunes... je trouve qu'on fait pas mal de bonnes choses dans le domaine, notamment à Paris.

Il n'y a qu'à voir par exemple toute la programmation Jeune Public de l'Opéra Bastille. Ce sont de très bons spectacles avec des metteurs en scène remarquables comme Charlotte Nessi par exemple et de très bons chanteurs... d'ailleurs ces petits opéras ne sont pas réservés qu'à un public d'enfants! Les grands adorent aussi! J'ai eu la chance de participer en tant que chanteuse à plusieurs de ces productions quand j'étais adolescente et les scolaires qui venaient nous voir étaient toujours enchantés. Surtout quand les instit' et profs avaient bien préparé le terrain avant...
Ce sont généralement des spectacles mis en scène mais il y a même parfois de grands chanteurs (comme Karine Deshayes cette année) qui viennent donner des récitals pour les plus petits et l'ambiance y est magique...

Sinon, pour les moins de 28 ans, il existe aussi des tarifs avantageux (merci Monsieur Mortier!) à Bastille : 25 euros la place (il est conseillé de venir faire la queue une petite heure avant donc pensez à emmener un bouquin). On vous donne les places qui reste, parfois d'excellentes places... je me rappelle m'être retrouvée un jour au 3e rang au milieu de madames pleines de bijoux (si j'avais su, je serais pas venue en baskets! lol) pour aller voir La Chauve Souris de Strauss!

Certains me diront "oui, mes 25 euros c'est encore cher"! Je leur répondrai "C'est pas faux!" lol. Mais vous pouvez toujours avoir des places à 5 euros!! (et ça c'est valable pour tous!) Ok, ce sont des places debout mais on voit parfaitement bien car elles sont situées au fond du parterre et on peut s'appuyer contre les barres... et avec un peu de chance, s'il reste des places avant que les lumières s'éteignent et que vous trouvez une gentille ouvreuse, elle vous replacera et vous pourrez vous retrouver sur une place à plus de 100 euros pour la modique somme de... 5 euros!! Donc qu'on nous dise plus que l'opéra est trop cher à Paris!! :D
Les larmes qu\\\'on ne pleure pas
dans notre âme retombent toutes,
et de leurs patientes gouttes
martèlent le coeur triste et las.

(Charlotte. Werther de Massenet)

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 9349
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 18 mars 2007, 23:08

AddictedToOpera a écrit :Bonjour à tous! Je suis nouvelle sur le site et vient de tomber sur le sujet de l'opéra et des jeunes... je trouve qu'on fait pas mal de bonnes choses dans le domaine, notamment à Paris.

Il n'y a qu'à voir par exemple toute la programmation Jeune Public de l'Opéra Bastille. Ce sont de très bons spectacles avec des metteurs en scène remarquables comme Charlotte Nessi par exemple et de très bons chanteurs... d'ailleurs ces petits opéras ne sont pas réservés qu'à un public d'enfants! Les grands adorent aussi! J'ai eu la chance de participer en tant que chanteuse à plusieurs de ces productions quand j'étais adolescente et les scolaires qui venaient nous voir étaient toujours enchantés. Surtout quand les instit' et profs avaient bien préparé le terrain avant...
Ce sont généralement des spectacles mis en scène mais il y a même parfois de grands chanteurs (comme Karine Deshayes cette année) qui viennent donner des récitals pour les plus petits et l'ambiance y est magique...
Le service Jeune Public dispose d'un budget confortable qui lui permet de produire des spectacles de grande qualité avec d'excellents artistes, de longs temps de répétition, tout ça pour un résultat qui vaut effectivement le détour. Tous les grands chanteurs francophones sont sollicités pour donner des récitals suivis d'une rencontre.

coka
Messages : 6
Enregistré le : 10 déc. 2006, 00:00
Localisation : Srbija
Contact :

Message par coka » 19 mars 2007, 07:02

AddictedToOpera a écrit :Bonjour à tous! Je suis nouvelle sur le site et vient de tomber sur le sujet de l'opéra et des jeunes... je trouve qu'on fait pas mal de bonnes choses dans le domaine, notamment à Paris.

Il n'y a qu'à voir par exemple toute la programmation Jeune Public de l'Opéra Bastille. Ce sont de très bons spectacles avec des metteurs en scène remarquables comme Charlotte Nessi par exemple et de très bons chanteurs... d'ailleurs ces petits opéras ne sont pas réservés qu'à un public d'enfants! Les grands adorent aussi! J'ai eu la chance de participer en tant que chanteuse à plusieurs de ces productions quand j'étais adolescente et les scolaires qui venaient nous voir étaient toujours enchantés. Surtout quand les instit' et profs avaient bien préparé le terrain avant...
Ce sont généralement des spectacles mis en scène mais il y a même parfois de grands chanteurs (comme Karine Deshayes cette année) qui viennent donner des récitals pour les plus petits et l'ambiance y est magique...

Sinon, pour les moins de 28 ans, il existe aussi des tarifs avantageux (merci Monsieur Mortier!) à Bastille : 25 euros la place (il est conseillé de venir faire la queue une petite heure avant donc pensez à emmener un bouquin). On vous donne les places qui reste, parfois d'excellentes places... je me rappelle m'être retrouvée un jour au 3e rang au milieu de madames pleines de bijoux (si j'avais su, je serais pas venue en baskets! lol) pour aller voir La Chauve Souris de Strauss!

Certains me diront "oui, mes 25 euros c'est encore cher"! Je leur répondrai "C'est pas faux!" lol. Mais vous pouvez toujours avoir des places à 5 euros!! (et ça c'est valable pour tous!) Ok, ce sont des places debout mais on voit parfaitement bien car elles sont situées au fond du parterre et on peut s'appuyer contre les barres... et avec un peu de chance, s'il reste des places avant que les lumières s'éteignent et que vous trouvez une gentille ouvreuse, elle vous replacera et vous pourrez vous retrouver sur une place à plus de 100 euros pour la modique somme de... 5 euros!! Donc qu'on nous dise plus que l'opéra est trop cher à Paris!! :D

Moi aussi je suis nouvelle sur le site, et je suis d accord. Il y a pas si longtemps, d ailleurs dans quelques jours commence un Grand concours de Jeunesses musicales du monde entier a Beograd. C est toujours plein. Vous allez me dire ce n ai pas l opera, vous avez raison. Mais chaque 4 annee le conour est pour le chant. Mais les plus coupables sont les prof. des ecoles musicals qui eneignent qu ils existent que de la musique symphonique, la musique pour piano, violon, violoncelle...
Mais c est aussi je crois, pour apprendre a chante c est dans les ages de 17,18,19... ans. Ils sont deja ages, avec un interret forme. Aujourd hui, ils y a tant de possibilite d ecoute a la tele, aur le DVD, CD, qu ils sont parresseux et bien gates d aller ecouter l opera place debout. Les gens qui aiment, meme nous les plus agees resteront debout, si je peux ecouter un Dessay, Villazon,Karine Deshayes... Je suis d accord qu ont doit les preparer d abord.

Avatar du membre
trublionne
Messages : 20
Enregistré le : 30 juil. 2007, 23:00
Localisation : bordeaux
Contact :

Message par trublionne » 16 août 2007, 14:10

Chouette ! Un sujet qui me tient à coeur. Il se trouve que je fais un mémoire sur la question de la "démocratisation des publics d'opéra" ( 8O ) - je vous renvoie d'ailleurs à toute une littérature existante sur le sujet, qui est particulièrement éclairante (mémoires de Sylvie St-Cyr, de Pierre Jamar...) Les histoires de tarifs, c'est toujours ce qu'on met en avant, mais il ne faut pas se leurrer : toutes les grandes maisons d'opéra font des tarifs jeunes ou étudiants. On est loin pourtant d'avoir un % représentatif dans les salles. Inversement, j'ai honte de le dire, mais Indochine qui passe à Bordeaux à plus de 45€ la place, c'est la ruée...
Il ne faut pas minimiser l'aspect imposant, voire repoussant, de ces grandes bâtisses avec des types en costard qui gardent l'entrée. L'opéra devrait aussi savoir s'exporter dans des lieux "jeunes" (bars, facs)...
Quant à l'opérette... Tant que les grands-parents n'amèneront pas leurs descendants avec eux voir de l'Offenbach, tant qu'on nous montrera sur Arte des veuves joyeuses ou des Périchole avec l'accent teuton où personne ne comprend les blagues, je crois qu'on continuera à avoir des moyennes d'âge de 75 berges dans les salles. Sans même parler de la scène...

coka
Messages : 6
Enregistré le : 10 déc. 2006, 00:00
Localisation : Srbija
Contact :

Message par coka » 17 août 2007, 07:23

Dapertutto a écrit :
Renard a écrit :Je crois qu'il faut introduire l'opéra aux jeunes, mais, si ce n'est pas leur truc, il faut laisser tomber au lieu de chercher des moyens pour le leur rendre plus intéressant. Ça ne peut que faire baisser l'integrité de la discipline. Après tout, si l'age moyenne du public est de 95 ans, qu'importe? On fait déjà assez peu pour les vieux dans cette société. S'il reste au moins une chose pour eux ou ils se sentent bien, alors tant mieux.
Oui et comme ça dans vingt ans les salles seront vides...
je n etais pas tres actif, je suis desolee. Salut a tous :D J ai eu de la patience de relire tout ce que vous avez entre temps ecrit.
A Belgrade il y avez ce famuex RESEO de nouveau au Theatre de Madlenianum, theatre prive de Mme Zepter. Ils avaient beaucoup de discutants d interressantes propositions.
Ce qui est interressants pour les jeunes jusqu qu 18, les representations moderne sont pleines. Bref que je peux supporter les nouvelles mis en scene eux sont fou. Par exemple La Travaita avec une mise en scene, comme si tout ce qui se passe est un reve, et a la fin elle se reveille. Mis en scene d un Russe Alexandrov.
Dans le Theatre National il existe une bonne volonte d ouvrir les portes au petits, matinee dimancie avec Elisir, L`Italienne a Alger... Je crois que cela peut etre un commencemant. Excuse pour les fautes mon clavier n est pas celui avec les acces convenable.
Amicalement :oops:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19600
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 17 août 2007, 10:19

Oui, tu as raison, c'est le théâtre bien joué et l'inventivité visuelle qui sauveront l'opéra. Le triomphe du Temps des gitans à Bastille le prouve.
Sans oublier la magie des voix entendues en live !
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
adecambrai
Alto
Alto
Messages : 412
Enregistré le : 07 nov. 2006, 00:00

Message par adecambrai » 17 août 2007, 10:47

Absolument.

Les attentes concernant les voix resteront élevées, car même ceux qui ne connaissent pas et avec qui je parle d'opéra ont acquis comme un fait la formule : opéra = voix belles et puissantes (bon, c'est réducteur mais l'idée est là).

Mais cela ne suffit plus dans une société qui accorde une telle place au visuel. Un investissement scénique très impliqué offre un spectacle qui ne se limite pas à l'oreille. C'est fou le nombre de personnes qui ont changé d'avis après avoir vu la Traviata Netrebko/Villazon de Salzbourg. Ils me disaient : ça c'est du spectacle, ça j'ai envie d'aller le voir.

Concernant les jeunes, une sensibilisation est nécessaire à travers une éducation musicale. Non pour les "obliger" à écouter, mais pour leur offrir la possibilité de le faire, leur dire que c'est ouvert à tous, ce qui est à mon sens très important.

J'ai vu cet été un reportage sur les gamins qui ont été voir un opéra (je ne sais plus lequel, je crois que c'était L'Enlèvement au Sérail). Ensuite ils rencontraient les artistes, metteur en scène...

Cela leur montre que ce n'est pas un genre "réservé" aux vieux-riches-des grandes villes, mais simplement un mode d'expression musical. Globalement même s'ils préfèrent ce qu'ils écoutent habituellement, ils ont eu une heureuse surprise et cela "brise" un peu pour eux l'image poussiéreuse attachée à l'opéra.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités