L'opéra : un art pour les jeunes ?

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

Donna-Elvira
Messages : 8
Enregistré le : 28 mai 2005, 23:00

Message par Donna-Elvira » 03 août 2005, 08:58

Bah moi c'est pas pareil vu que je suis une fille.. heureusement je connais 3-4 personnes qui apprécient, comme ça je me sens pas trop seule à aimer :roll: J'ai 15,5 ans et je prends des cours de chant lyrique ^^ J'aime beaucoup ! C'est vrai moi aussi j'aimerais bien voir plus de jeunes qui apprécient, les parents peuvent aussi éveiller leurs enfants à l'art lyrique, l'école humm vaut mieux pas au collège.. mais bon on aime ou on aime pas et des fois ça peut se réveler plus tard sans personne pour nous influencer.

Lily
Ténor
Ténor
Messages : 535
Enregistré le : 09 juil. 2004, 23:00
Contact :

Message par Lily » 21 janv. 2007, 10:14

Je ressors ce vieux fil des cartons pour signaler une initiative heureuse menée par l'Opéra du Rhin : la création d'un opéra conçu pour et par les enfants.

Je commencerais par rappeler que l'Opéra du Rhin comporte un département jeune public dont l'objectif est, évidemment, de favoriser les contacts entre l'art lyrique et les enfants/adolescents.
Cela se traduit, par exemple, par la conception d'une "Saison jeune public", par des collaborations régulières entre des écoles et l'Opéra, par des visites des coulisses, par des rencontres d'artistes ou par des prix défiant toute concurrence (5.5 euros pour les étudiants par exemple).

Cette année, au mois de mars, aura donc lieu la création d'un opéra conçu pour et par les enfants, un opéra composé par Serge Gandolfi.
Le titre de cet opéra est Delphin Poulopeau et raconte l'histoire d'un clochard qui a posé ses cartons à proximité d'une école. Ce clochard est en fait un magicien et il raconte sa vie aux enfants de l'école.
Les enfants qui participent au spectacle sont ceux de l'Ecole de Musique de Mulhouse, et ceux des écoles de certains quartiers de Mulhouse.

Voici les dates des représentations (pour ceux qui sont de passage en Alsace à cette époque de l'année) :
Mulhouse, Théâtre de la Sinne
Le 16 mars à 10 h et 14 h 30*
Le 17 mars à 20 h
Le 18 mars à 15 h

Strasbourg, Opéra
Les 22 et 23 mars à 10 h et 14 h 30*
Le 24 mars à 20 h
Le 25 mars à 15 h

Colmar, Théâtre Municipal
Le 4 avril à 14 h 30
Le 5 avril à 10 h et 14 h 30*
* Représentations réservées aux groupes scolaires

Voilà. Je tâcherai d'y assister ... Je suis assez curieuse de voir le résultat. Mais en tout cas, l'idée me semble excellente ! :D

Je sais que ce n'est pas la première fois que l'Opéra du Rhin monte ce genre de spectacle et j'avoue que je serais assez curieuse de savoir combien parmi les enfants participant à ce genre de projets deviendront des amateurs d'opéra ... ou du moins des adultes qui iront avec plaisir assister à un spectacle lyrique, même si ce n'est que de manière sporadique.

Avatar du membre
Elisabeth-Louise
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 165
Enregistré le : 15 janv. 2007, 00:00
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par Elisabeth-Louise » 11 févr. 2007, 19:17

:D je ne sais pas si il y aura encore grand monde pour répondre, mais, en ballade sur les fils de "votre forum", et des forums en général, je suis frappée par la proximité de 2 fils, ce qui n'a semblé frapper personne : 1er fil " un air d'opéra vous obsède-t-il" 2ème fil " l'opéra est-il fait pour les jeunes ?" la réponse, à mon avis, est ds le 1er fil ; l'opéra ( le coup de coeur) se fiche d'être expliqué, introduit, il plait ou pas, au détour d'un air, d'une représentation, d'une interprétation; la majorité des intervenants sur tous les fils le répète sans cesse : trés jeune, moins jeune, un jour "ils sont tombés dedans" parce que Callas, Dessay...."magique" " émouvant" " des frissons" , ils n'ont que ces mots-là à la bouche; je suis prof ( lycée-fac), de famille mélomane , pas musicienne, et je ne suis "tombée" dedans qu'avec la découverte des voix graves ( et pas l'éternel ténor de Manon-Werther et autres pêcheurs de perles) ; ça ne s'explique pas ! il n'y a qu'un sésame, la magie, la séduction; la prof de musique chez nous l'a bien compris : elle fait écouter des airs d'opéra, et n'insiste pas si ça n'accroche pas ! elle passe à un autre; eh bien, au fil des auditions les gosses accrochent "là, oui, là, y a un air qui est joli" ; elle a convaincu le dirlo qui s'est investi : grand écran + flûte enchantée ( mise en scène de Bergman); on a eu 900 mômes fascinés ( auth), qui piaillaient aprés l'air de la Reine; l'opéra, il faut y aller à la magie; bien sûr, ça ne marche pas toujours toujours, il faut du doigté et de la pédagogie ; quand j'ai pris comme lecture de film en terminale Don Giovanni, il a fallu y aller par petits bouts...mais ça marche; et bien des élèves, s'ils ne vont pas seuls à l'opéra, savent que qqe part, c'est beau, qu'il y a "quelque chose" ;
full fathom five
thy father lies...

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 11 févr. 2007, 20:13

il y a bien tôt un opéra pour enfants à l'ONP, je crois.
www.operadeparis.fr
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

obilya
Messages : 32
Enregistré le : 06 déc. 2006, 00:00
Contact :

réponse

Message par obilya » 11 févr. 2007, 20:54

belle référence bajazet :lol:
(je vais peut-être répéter ce que vous avez tous déjà dit mais bon, je n'ai pas eu le courage de lire les 12 pages :oops: )
Je dirais donc qu'en effet une grande classe de collégiens n'est peut-être pas le meilleurs moyen de faire apprécier l'opéra aux jeunes, mais s'ils y vont seuls ou avec leurs parents (et ce dès un très jeune âge), n'importe quel enfant peut être touché par les décors, les chanteurs, la musique !
Il faut dire aussi que pour des enfants, aller voir trop d'opéras différents peut les perdre un peu, mieux vaut leur donner avec l'avant-scène par exemple (expliqué par un adulte si trop difficile)

perso j'ai adoré les Troyens quand j'avais sept ans et il reste depuis mon opéra préféré !!! :D

Bizzzz à tous !!!

Avatar du membre
Batone
Alto
Alto
Messages : 285
Enregistré le : 26 sept. 2006, 23:00
Contact :

Re: Opéra et public scolaire

Message par Batone » 12 févr. 2007, 09:31

bajazet a écrit : Une classe de collège lâchée inconsidérément à l'opéra est fortement susceptible de foutre le bordel pendant tout le spectacle, l'effet de groupe aidant : j'ai testé pour vous à plusieurs reprises, et je ne suis sans doute pas le seul.
Il est faux de penser qu'on ne peut pas cibler un public plus jeune. En Allemagne, tous les enfants vont régulièrement voir des "Kinderoper" qui sont généralement des versions fortement raccourcies d'opéras tels que la Flûte Enchantée, la Cenerentola ou encore Hänsel und Gretel. De même j'ai participé à quelques productions (Don Giovanni, l'Inganno Felice) où nous avions ouvert la générale à quelques classes d'enfants de 8 à 10 ans, et ceux-ci étaient passionnés par le spectacle. Evidemment il s'agit d'obéir à quelques règles : il faut que le professeur prépare les enfants à ce qu'ils vont entendre en leur expliquant ce qu'est un opéra et en leur disant quelques mots sur l'histoire, surtout si ce n'est pas chanté dans leur langue maternelle. De même il vaut mieux éviter certains metteurs en scène qui réinventent l'œuvre pour la rendre le plus glauque possible (comme l'abruti qui avait mis en scène la Chauve Souris à Salzbourg voici quelques années). Les enfants encore plus que les adultes ont besoin de belles images à coller sur de la belle musique. Et enfin il ne faut pas emmener les enfants voir n'importe quoi. Je me rappelle lorsque j'avais 16 ans, j'essayais de parler d'opéra à un de mes camarades de classe qui était réfractaire et il m'avait expliqué que ses parents l'avaient emmené une fois à l'opéra pour voir Arabella. Et sans faire injure à Richard Strauss il y a quand même de la musique un peu plus facile à écouter pour quelqu'un qui n'est encore jamais allé à l'opéra...
Ora tocca a me il sorbetto...

Avatar du membre
adecambrai
Alto
Alto
Messages : 412
Enregistré le : 07 nov. 2006, 00:00

Message par adecambrai » 12 févr. 2007, 11:42

Bonjour,

tout à fait d'accord, il faut savoir susciter la magie. De belles images, de beaux costumes, une belle ambiance, mettront en valeur un opéra aux yeux des enfants. Ensuite, bien-sûr, il y a l'accroche musicale. Cela dépend de plein de choses, particulièrement des dispositions de l'enfant à recevoir ce type de musique.
Mais certains opéras peuvent être parfaitement accessibles pour peu qu'ils ne soit pas trop longs (j'imagine mal un Ring...) et que les décors offrent une prise à leur imagination.

Cela dit je ne suis pas certains qu'en groupe ce soit vraiment faisable, à moins d'élèves très bien préparés, car comme disait Bajazet, effet de groupe aidant, ça risque de rigoler sec...

Avatar du membre
Renard
Ténor
Ténor
Messages : 621
Enregistré le : 27 juin 2005, 23:00

Message par Renard » 17 mars 2007, 00:20

Je crois qu'il faut introduire l'opéra aux jeunes, mais, si ce n'est pas leur truc, il faut laisser tomber au lieu de chercher des moyens pour le leur rendre plus intéressant. Ça ne peut que faire baisser l'integrité de la discipline. Après tout, si l'age moyenne du public est de 95 ans, qu'importe? On fait déjà assez peu pour les vieux dans cette société. S'il reste au moins une chose pour eux ou ils se sentent bien, alors tant mieux.

Avatar du membre
Renard
Ténor
Ténor
Messages : 621
Enregistré le : 27 juin 2005, 23:00

Message par Renard » 17 mars 2007, 00:21

En fin du compte, la qualité trouvera toujours son public.

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 17 mars 2007, 15:08

Renard a écrit :Je crois qu'il faut introduire l'opéra aux jeunes, mais, si ce n'est pas leur truc, il faut laisser tomber au lieu de chercher des moyens pour le leur rendre plus intéressant. Ça ne peut que faire baisser l'integrité de la discipline. Après tout, si l'age moyenne du public est de 95 ans, qu'importe? On fait déjà assez peu pour les vieux dans cette société. S'il reste au moins une chose pour eux ou ils se sentent bien, alors tant mieux.
Oui et comme ça dans vingt ans les salles seront vides...
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités