Comment passer de néophyte à amateur?

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

daxaa
Messages : 1
Enregistré le : 12 juil. 2006, 23:00

Comment passer de néophyte à amateur?

Message par daxaa » 13 juil. 2006, 09:16

bonjour
comment passer du néophite à l'amateur, comment passer le pas ?, découvrir les possibilités?avoir envie de voir un spectacle ?
c'est plutôt pour une personne jeune;
découvrir par un dvd ? étudier un site internet spécifique? acheter une place pas chère? organiser des rencontres de célibataires autour de représentations ?
comment avez vous commencé ?
qu'est ce qui vous a donné envie ?

merci !

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 13 juil. 2006, 16:18

Bonjour daxaa.

Pour commencer, rien ne vaut la scène. Donc si tu veux commencer achète toi une place à l'opéra, et je te conseille d'acheter les moins chères, car là haut tu pourras discuter avec les gens (c'est en général plus convivial, La Comédie de Montpellier en est un bon exemple).

Maintenant au sujet du spectacle le choix est vaste. Mais il existe certains opéras par lesquels il est facile de commencer:
-Lucia di Lammermoor (Donizetti): J'ai commencé par ça, j'avais 5 ans.
-Rigoletto (Verdi)
-Les contes d'Hoffmann (Offenbach): Magique, je l'ai vu j'avais 13 ans c'est mon opéra préféré.
-Tosca (Puccini)
-Carmen (Bizet)
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
chaos2
Soprano
Soprano
Messages : 67
Enregistré le : 06 mars 2006, 00:00
Contact :

Message par chaos2 » 13 juil. 2006, 16:28

Commence par Carmen, La Traviata, et Mozart bien sûr!
Les DVD, même s'il en existe d'excellents, ne sont pas à mon avis un bon moyen d'aborder l'opéra, le néophyte trouverait l'action trop lente face à un film "classique", et ne profiterait pas de la magie dégagée par la scène.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 13 juil. 2006, 19:40

Déplacé dans le forum "Votre forum"

j'ai commencé par la flûte enchantée racontée par Claude Rich, mais j'avais 5 ans, ce qui n'est certainement pas le cas de Daxaa!
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 13 juil. 2006, 23:22

chaos2 a écrit :Commence par Carmen, La Traviata, et Mozart bien sûr!
Les DVD, même s'il en existe d'excellents, ne sont pas à mon avis un bon moyen d'aborder l'opéra, le néophyte trouverait l'action trop lente face à un film "classique", et ne profiterait pas de la magie dégagée par la scène.
Mozart peut être difficile à aborder pour un néophyte. Certains récitatifs peuvent paraître long. J'ai eu beaucoup de mal à apprécier Mozart, c'est venu petit à petit.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
perrine
Ténor
Ténor
Messages : 712
Enregistré le : 03 août 2003, 23:00
Contact :

Message par perrine » 14 juil. 2006, 14:00

bonjour,
ca dépend ce que tu entends par personne jeune.
un truc pas mal pour les pitchounes, en option k7 vidéo / dvd, c'est la flute enchantée par les marionnettes de salzbourg.
Tu n'es pas obligé(e) de le regarder tout le temps, et ça reste assez magique (le cas de le dire). C'est facile d'écoute, et beau.
Autre chose de sympa et simple, c'est le platée de Minko/Pelly à Garnier.

Ensuite, pour un opéra, évite l'opéra de paris et ses mises en scènes contemporaines. C'est plutôt risqué pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude, et le résultat peut etre désastreux. Tape plutôt dans du strass et paillettes du type rigoletto, traviata. Ou sinon un elixir d'amour et bien sur une carmen !!

Perrine
Le problème quand on trouve une solution, c\'est qu\'on perd une question.

Alainjoel
Soprano
Soprano
Messages : 64
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Montrouge
Contact :

Message par Alainjoel » 14 juil. 2006, 21:31

A mon avis, pour un adolescent, voir le dvd du Don Giovanni de Losey-Liberman. Pour un enfant, le film sur la Flute enchantée, tjs de Mozart, de Bergman.
L\'opéra, c\'est bien plus que l\'opéra.

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 14 juil. 2006, 22:33

Comment peut-on découvrir et prendre un max d'émotion avec l'opéra en regardant une cassette ou un dvd?

Pour débuter la seule solution pour s'en mettre plein la vue s'est d'aller à l'opéra. Après bien sûr que l'on apprécie des enregistrements. Mais il faut d'abord se déplacer à l'opéra. Quand on est jeune, il y a certains théâtres qui font de superbes offres.

L'opéra de Montpellier propose la carte Tutti Pass (pour les moins de 26 ans). Cela coûte 15 ? et cela permet d'aller voir 4 spectacles. Il suffit d'aller 1 heure avant l'ouverture, et on vous une place qui reste. En général, il reste toujours des places, je pense qu'ils en gardent pour ceux qui possèdent le pass, car il y a toujours des places.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Villagna

Message par Villagna » 15 juil. 2006, 17:25

Bonjour,
Si tu disais dans quelle région tu habites, ça simplifierait les choses.
Pour débuter, outre les opéras déjà cités, je recommande Faust, de Gounod.

Avatar du membre
alagnaflorez
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 174
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Suisse romande

Message par alagnaflorez » 16 juil. 2006, 10:41

Villagna a écrit : Pour débuter, outre les opéras déjà cités, je recommande Faust, de Gounod.
:?
Je ne suis pas sûr que Faust et l'opéra français soient idéaux pour découvrir l'opéra (excepté Carmen). J'adore l'opéra français, mais au tout début... j'avais un peu de peine avec. Sinon, pour commencer, Verdi bien sûr, Bellini (I Puritani), mais aussi -et je ne crois pas qu'il ait été cité- Rossini. C'est facile d'écoute, la musique est joyeuse, belle, enthousiasmante.
E il labbro mio mormorò un'ardente preghiera: Oh Dio ch'ella non sappia mai, non sappia mai, la mia vergogna! Ahimè!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités