Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

nugava
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 148
Enregistré le : 23 nov. 2005, 00:00

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par nugava » 03 nov. 2016, 00:14

Un air que j'ai toujours en tête... Et pourtant, c'est loin d'être une scène majeure de l'histoire de l'opéra... "Che faranno i vecchi miei", la ballade de Jack Wallace dans la Fanciulla del West... Ça me fend le cœur... C'est tellement bien intégré dans le début du premier acte... Jusqu'au "Nick chè hai?"... Là, je craque complètement...

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2582
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par Loïs » 03 nov. 2016, 14:54

Adalbéron a écrit :
Loïs a écrit :
Adalbéron a écrit :Évidemment, le monologue final de Salomé, mais est-ce vraiment un air ?
Image
Pour toi! :D

:Jumpy: :Jumpy: :Jumpy: :Jumpy:



Image
Image

Et elles finissaient nues (entièrement pour l'une, quasiment pour l'autre)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2582
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par Loïs » 03 nov. 2016, 14:56

Après si tu préfères c'est vrai que nous avons eu une autre version de Salomé
Image

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8317
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par Bernard C » 03 nov. 2016, 17:26

nugava a écrit :Un air que j'ai toujours en tête... Et pourtant, c'est loin d'être une scène majeure de l'histoire de l'opéra... "Che faranno i vecchi miei", la ballade de Jack Wallace dans la Fanciulla del West... Ça me fend le cœur... C'est tellement bien intégré dans le début du premier acte... Jusqu'au "Nick chè hai?"... Là, je craque complètement...
Oui c'est un très bel air.

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8317
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par Bernard C » 03 nov. 2016, 17:51

Plus jeune rien ne m'a plus emporté dans une émotion irraisonnable , qui me serre la poitrine , qui arrête ma respiration que quelques phrases :

"On dirait que ta voix a passé sur la mer au printemps !..Je ne l'ai jamais entendue jusqu'ici...on dirait qu'il a plu sur mon cœur !..."


Et puis j'attendais fébrilement , retenant de tout mon corps l'instant , voulant que le monde s’arrête jusqu'à : "Je l'ai trouvée !... je ne crois pas qu'il y ait sur la terre une femme plus belle !..."


Aujourd'hui si je devais répondre à ce fil je dirais que c'est cette scène IV-3 dans son entier qui me laisse le plus , non pas "fasciné" , mais le plus submergé par des choses profondes .

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3455
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par Stefano P » 03 nov. 2016, 19:10

nugava a écrit :Un air que j'ai toujours en tête... Et pourtant, c'est loin d'être une scène majeure de l'histoire de l'opéra... "Che faranno i vecchi miei", la ballade de Jack Wallace dans la Fanciulla del West... Ça me fend le cœur... C'est tellement bien intégré dans le début du premier acte... Jusqu'au "Nick chè hai?"... Là, je craque complètement...
C'est "Jim, che hai ?", Jim Larkens qui veut à tout prix rentrer chez lui ; les mineurs vont faire une collecte pour le renvoyer à la maison. C'est vrai que c'est poignant cet air, la nostalgie à l'état pur...
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

nugava
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 148
Enregistré le : 23 nov. 2005, 00:00

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par nugava » 03 nov. 2016, 20:02

Oui, sorry, la honte... Ça doit être l'acte d'opéra que j'ai le plus écouté en plus... Nick, c'est le barman... My bad... Quand j'aurai appris les rudiments de la clarinette, c'est le premier air que je transcrirai... J'ai décidé d'apprendre la clarinette pour ça... J'ai une voix pourrie mais j'aimerais chanter mes airs d'opéra préférés...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8317
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par Bernard C » 03 nov. 2016, 20:48

Ça ne m'avait pas frappé :wink:
J'ai tellement de problème avec l'écriture automatique ...la ballade de Jake Wallace il n'y a aucune ambiguïté, le plus émouvant étant d'ailleurs pour moi le chœur des mineurs.

Au-delà de la nostalgie de la mère et du pays natal , c'est la question de l'identité en perdition dans l'exil. " est ce que mon chien me reconnaîtra"

Il n'y a d'équivalent mélancolique que dans les dernières mesures de cet opéra , le départ , l'adieu " mia dolce terra" final.

( on avait très longuement discuté tout ça lors de la création de la production de Loy à Stockholm il y a quelques années )

Merci d' avoir rappelé ce fragment poignant.

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1489
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par Adalbéron » 03 nov. 2016, 20:58

quetzal a écrit :Plus jeune rien ne m'a plus emporté dans une émotion irraisonnable , qui me serre la poitrine , qui arrête ma respiration que quelques phrases :

"On dirait que ta voix a passé sur la mer au printemps !..Je ne l'ai jamais entendue jusqu'ici...on dirait qu'il a plu sur mon cœur !..."


Et puis j'attendais fébrilement , retenant de tout mon corps l'instant , voulant que le monde s’arrête jusqu'à : "Je l'ai trouvée !... je ne crois pas qu'il y ait sur la terre une femme plus belle !..."


Aujourd'hui si je devais répondre à ce fil je dirais que c'est cette scène IV-3 dans son entier qui me laisse le plus , non pas "fasciné" , mais le plus submergé par des choses profondes .

Bernard
Oh oui ! oui ! oui ! C'est une des plus belles scènes de l'histoire de l'opéra, incontestablement... Autant la prose de Maeterlinck peut paraître parfois emprunté, ici, grâce à Debussy, tout devient absolument limpide et évident !
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 671
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par Oylandoy » 03 nov. 2016, 21:03

On a brisé la glace avec des fers rougis...
la mélodie est immorale
Nietzsche

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités