Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

Répondre
Alainjoel
Soprano
Soprano
Messages : 97
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Montrouge
Contact :

Y a t-il un air d'opéra qui vous fascine

Message par Alainjoel » 14 juin 2006, 15:15

S'il y en a plusieurs, lequel a votre préférence.
Comme tout le monde, j'en ai changé en parcourant le répertoire et en prenant de l'expérience et suis passé du "là ci darem la mano" de DG, qui me fascinait à, depuis 5 ou 6 ans, "Ombra Mai Fu" du Serses de Haendel, qui m'obsède.
Je l'entends dans ma tête en permanence, dans une interprétation de ténor, Gigli, différente de la soprano de règle. Cet air est grandiose, jupitérien! Comme si le maître des dieux apparaissait dans les ciieux avec toute sa puissance.!
L\'opéra, c\'est bien plus que l\'opéra.

Avatar du membre
calbo
Basse
Basse
Messages : 2103
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 14 juin 2006, 15:25

Question piège, en vérité. Pour l'instant, j'ai plutôt tendance à écouter en boucle "Non temer" de Calbo ( :lol: ) dans "Maometto II de Rossini.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
Norma
Messages : 41
Enregistré le : 04 mai 2006, 23:00
Contact :

Message par Norma » 14 juin 2006, 16:51

Aïe, pas très facile...
Mais je crois que je resterai toujours béate devant l'air "Casta Diva" de Norma... et surtout l'interprétation de la divina Maria Callas! On a l'impression que les vocalises sont tellement faciles, comme de l'eau qui glisse sur des galets...

Mariemezzo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 187
Enregistré le : 02 févr. 2006, 00:00

Message par Mariemezzo » 14 juin 2006, 17:00

un grooos faible pour l'air du prince Eletski dans la Dame de Pique!
...surtout si c'est Hvorostovski qui chante :coeur2: !!!

Avatar du membre
alagnaflorez
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 232
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Suisse romande

Message par alagnaflorez » 14 juin 2006, 18:45

Sans hésiter, mon air favori est le sublimissime "A te o cara" des Puritains. Avec de nombreux ténors, mais surtout avec Juan Diego Florez. La mélodie est si belle, si pure, si poétique, et le contre-ré bémol sur le "se rammento" arrive comme un instant transcendant, une seconde d'infini. Cet air est un parfait moment d'extase.
E il labbro mio mormorò un'ardente preghiera: Oh Dio ch'ella non sappia mai, non sappia mai, la mia vergogna! Ahimè!

Avatar du membre
Cathos
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 115
Enregistré le : 12 sept. 2005, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Cathos » 14 juin 2006, 21:12

Ah crudel de Rinaldo (Haendel) : le texte est plus que convenu, c'est utrastéréotypé mais...qu'est-ce que c'est beau !!!!! Et chose remarquable, les bois sont aussi mélodiques et tragiques que la chanteuse (qui plus est, normalement une grosse soprano dramatique qui là doit montrer toute son impuissance et sa fragilité)

Bil
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 174
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : Aramon
Contact :

Message par Bil » 14 juin 2006, 22:49

Pour moi j'hésite entre le monologue d'entrée d'Elektra "Alein! Weh ganz alein!", ou alors le monologue de la Maréchale suivi du duo avec Octavian dans l'acte I du Rosenkavalier.
Bon, ok ok j'adore Strauss... :oops:
Vissi d'arte, Vissi d'amore

Avatar du membre
calbo
Basse
Basse
Messages : 2103
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 14 juin 2006, 22:52

Et alors? Moi en ce moment j'adore Rossini, d'ou mon pseudo.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 5414
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 14 juin 2006, 22:55

Puisque le titre du fil parle de "fascination", je répondrais Mesicku na neby hlubokem, dans Russalka, mais il y en a d'autres...
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1602
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00
Contact :

Message par maitreluther » 15 juin 2006, 06:38

Le duo du 1er acte d'Hérodiade entre Salomé et Jean interprété par Luccioni ou Lombardo. Les autres n'ont pas ce coté lunaire...
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

http://foudopera.musicblog.fr/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités