Concert Villazon/Mula sur France 2 le 6 septembre

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 08 sept. 2004, 08:53

JdeB a écrit :Mais l?image qui restera longtemps gravé dans les mémoires sera celle du jeu de scène désopilant inventé par le ténor coloriste (expert aussi de la variation des dynamiques) lors du duo de l?Elixir à l?aide d?une cannette de bière Heineken décapsulée dans le rythme et d?une petite banane mangée par les deux bouts et en musique !
C'est exactement la réflexion que je me suis faite.

J'ai eu plusieurs fois l'occasion d'entendre Villazon "en vrai" et j'ai beaucoup écouté son disque. C'est cependant lors concert diffusé par France 2 (Merci Eve !) que cet aspect m'a sauté aux oreilles. Au-delà du timbre, de la musicalité ou de chaleur de l'interprète, Rolando Villazon a une technique assez rare chez les ténors.

Il a en effet cette capacité de faire d'infimes variations de dynamique sur une seule note. De grandes sopranos ont fait en partie leur réputation là-dessus, je pense à Renata Tebaldi par exemple. Chez les ténors, Carlo Bergonzi était un des seuls qui maîtrisait parfaitement cette technique.

Plusieurs fois lors du concert j'ai ainsi entendu Rolando attaquer une note "au coeur" de celle-ci puis, dans un espace infime, la "mollir". Ca a un effet dramatique saisissant !

X

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19487
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 08 sept. 2004, 09:07

Moi aussi j'avais entendu Rolando Villazon plusieurs fois sur scène et son disque, mais c'est lors de ce concert donné aussi à Lacoste (le public était encore plus enthousiaste qu'à Antibes ) que j'ai compris qu'il était déjà un grand.

muriel
Basse
Basse
Messages : 2708
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 08 sept. 2004, 09:36

Ce n'est pas du tout le même Villazon que celui que j'ai vu à Aix !
Est-ce l'effet banane qui l'a dopé et l'aide à faire un contre-ut ?

Et quelle magnifique Soprano, dans tous les sens du terme, bien loin de Mme Delunsh ... :cry:

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 08 sept. 2004, 13:47

muriel a écrit :Ce n'est pas du tout le même Villazon que celui que j'ai vu à Aix !
Est-ce l'effet banane qui l'a dopé et l'aide à faire un contre-ut ?

Et quelle magnifique Soprano, dans tous les sens du terme, bien loin de Mme Delunsh ... :cry:
Quand j'avais entendu Rolando Villazon à Lyon dans Roméo, il nous avait gratifié d'un contre-ut (écrit) tenu sur "Non je mourrai mais je veux la revOIIIIIIIIIIIIIIIIIIr" d'une sureté comme j'en avait rarement entendu. Je pense que l'absence de contre-ut à la fin d'O mio rimorso n'a aucune raison technique ou vocale. Ca doit être un choix, de Rolando ou du chef.

Au concert diffusé l'autre jour, on pareillement été privé d'ut dièse à la fin d'Addio addio spezanza ed anima. A l'écoute du rikiki contre-ré d'Inva Mula dans Je marche sur tous les chemins, je me demande si ce n'est pas à cause d'elle qu'ils sont restés sur la note écrite.

X

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 08 sept. 2004, 15:03

Xavier a écrit :
Au concert diffusé l'autre jour, on pareillement été privé d'ut dièse à la fin d'Addio addio spezanza ed anima. A l'écoute du rikiki contre-ré d'Inva Mula dans Je marche sur tous les chemins, je me demande si ce n'est pas à cause d'elle qu'ils sont restés sur la note écrite.

X
Elle n'avait pas mangé de banane elle ! :essen:

Avatar du membre
Christopher
Baryton
Baryton
Messages : 1964
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 08 sept. 2004, 19:00

Je n'ai jamais vu Rolando Villazon sur scène et ce concert m'a donc permis de le découvrir. J'ai été très agréablement surpris pas son engagement scénique réel, une forte présence. La voix est elle ausisi agréable.
Le duo avec Inva Mula fonctiooen très bien, avec complicité. Je regrette de ne pas avoir été les voir cette année dans La Traviata à Bastille.

Je verrai bien Villazon chanter avec Natalie Dessay , à eux deux, ils sont des bêtes de scène, on ne devrait pas s'ennuyer une seconde.

Quand Villazon chantera en France ou à Paris prochainement ?

Calisto
Messages : 3
Enregistré le : 19 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

Message par Calisto » 08 sept. 2004, 20:37

A priori Rolando Villazon ne chantera pas en France la saison prochaine car il se partagera entre les Etats-Unis, Vienne, Münich, Berlin, etc? en revanche il devrait faire parti de la reprise de la Bohème à la Bastille pendant la saison 2005-2006 et il chantera Werther à Nice au cours de cette même saison.
Une "rencontre" avec N. Dessay est également prévue au Liceu de Barcelone pour Manon mais je ne sais pas pour quelle saison.

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 09 sept. 2004, 09:13

Calisto a écrit :[...]pendant la saison 2005-2006 et il chantera Werther à Nice au cours de cette même saison.
Ca c'est très intéressant ! Après le Roméo et surtout le des Grieux et le Pourquoi me réveiller que j'ai entendu de lui, ça donne très envie. Sans parler de l'attrait scénique (un Werther juvénile et au jeu tourmenté !), je pense que ça peut valoir le coup.

X

Avatar du membre
Alain_B
Alto
Alto
Messages : 428
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Alain_B » 09 sept. 2004, 19:45

Pour ceux qui l'aurait raté et qui sont cablosatellisés, cela repasse dans 5 mn sur Mezzo.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 09 sept. 2004, 20:01

Oui oui, Villazon était splendide, mais au risque de passer pour un pisse-vinaigre, j'ai trouvé sa diction française très brouillonne, et par moments carrément relâchée. Je sais qu'on ne peut pas tout avoir, mais dans Massenet, ça m'a gêné. Et j'ai trouvé son Werther un peu trop "ténor" à mon goût (mais quel ténor, c'est vrai !).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités