Niccolo Piccinni

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

Alainjoel
Soprano
Soprano
Messages : 64
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Montrouge
Contact :

Message par Alainjoel » 24 févr. 2006, 10:08

Merci des infos communiquées; il y a donc eu qq représentations en France.
Mais pq s'agit-il des operas les plus difficiles, les plus tardifs, ceux donnés lors de la querelle G.P. et aprés, en France, au demeurant, et pour moi pas très plaisants de Piccinni; et pas ceux de sa gde période d'inspiration; celle de ses gds succès dans les années 60.
C'est la Cecchina qui est un choc historique, et à l'écoute encore today, l'opéra est divin. :trampoline:.
Si toute le France des Lumières voulait Piccinni et non plus Rameau, c'était à cause de la Cecchina. :D
Rolland (1778), Iphigénie (81) et Didon (83) ne valent pas du tout les trois operas que j'ai cités dans le 1er post! :? Roland est un bide total. :oops:
Incroyable le raisonnement : 1/on va commémorer la querelle GP ou la mort de Piccinni en France à Passy; 2/donnons les operas de Piccinni lors de la querelle de 1778 ou ceux écrits en France ( les trois récemment donnés ) ; 3/ mais Piccinni agé de 50,53 et 55 ans respectivement, pour les opéras donnés récemment en France, avait perdu son génie; 4/ déception et retour de Pccinni à l'oubli, cette fois définitivement; 5/ Comment a t-on pu l'aimer et le comparer à Gluck au 18è; ces opéras italiens napolitains, buffa, ne sont pas bons, laissons les de côté!!! .
Si on avait représenté la Cecchina ( la bonne fille ), l'Américano ou la Finte Gemelle, tout était différend.
Qu'en dites vous? :?:
Merci pour l'info sur l'ouvrage.
L\'opéra, c\'est bien plus que l\'opéra.

Alainjoel
Soprano
Soprano
Messages : 64
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Montrouge
Contact :

Message par Alainjoel » 25 févr. 2006, 13:12

Grand merci JdeB pour m'avoir mis sur la piste par la BN d'un ouvrage de 1875 sur Gluck-Piccinni, que j'ai chargé.
Je n'en reviens pas, charger en qq minutes tout l'ouvrage. J'étais persuadé à tort que Gallica ne donnait qu'un sommaire d'ouvrage. Non, j'ai tout.
L\'opéra, c\'est bien plus que l\'opéra.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités