Quetzal, Jérôme et les autres...

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10668
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Quetzal, Jérôme et les autres...

Message par tuano » 03 oct. 2013, 20:12

JdeB a écrit :Je vous propose, plutôt que de polluer tous les sujets, d'ouvrir de nouveaux fils intitulés "Le cas Quetzal", "Le cas Jérôme", etc...où, avec la plus grande courtoisie possible, on s'exprimera à leur/notre propos.*
Pour ceux dont la diplomatie n'est pas le fort, merci d'utiliser les mp.

Retour à Lucia.

Je poste ma comparaison des 2 sopranos ce week-end. "Lucia d'automne ou Lucia de printemps ?"

* moi je trouve leur apport à ODB considérable et je les lis avec un vrai plaisir
Malheureusement, ils empêchent souvent beaucoup d'autres d'intervenir, pas forcément de manière directe mais en dégoûtant toute personne qui n'aurait pas l'énergie pour contre-argumenter de donner son avis.

Avatar du membre
apoline
Alto
Alto
Messages : 380
Enregistré le : 23 févr. 2007, 00:00

Re: Le cas Quetzal / Le cas Jérôme...

Message par apoline » 04 oct. 2013, 13:24

Leurs "chamailleries de cour de récréation" ne me dérangent pas du tout au contraire...je trouve ça rafraîchissant.
Quant à argumenter avec eux, là c'est nettement au- dessus de mes moyens! on ne boxe pas dans la même catégorie: ces deux-là sont des pros et ce n'est pas péjoratif..moi, je ne suis même pas catégorie poussin! c'est dire....

julien10
Ténor
Ténor
Messages : 593
Enregistré le : 08 avr. 2005, 23:00

Re: Le cas Quetzal / Le cas Jérôme...

Message par julien10 » 04 oct. 2013, 20:39

Derniere perle de Jerome concernant Dessay en manon a Toulouse : "Même sans ça!
Il ne faut pas non plus se laisser déposséder de la liberté fondamentale d'exprimer un avis contraire à celui de ceux qui rêvent d'un unanimisme permanent et béat.

Et puis c'est une question de principe fondamentale car quelque part ce serait un peu trop facile: avec ce raisonnement seuls ceux qui aimeraient iraient voir et entendre puis pourraient être les seuls à en parler et donc mettre sur un piédestal ce qui ne le mérite pas et ce, en toute quiétude puisque ceux qui risqueraient de ne pas aimer ne devraient pas y aller et n'iraient pas et donc, ne pouvant pas parler de ce qu'ils n'auraient pas vu ni entendu, seraient obligés de se taire. Eh ben non! Il faut régulièrement remettre les pendules à l'heure pour rééquilibrer globalement la balance.

Il faut aussi se laisser le droit de changer d'avis à toute occasion.

PS: et puis Luciano avait vraiment une voix sublime, lui! "
Ma question : quelles pendules ? quelle heure ? Jerome est toujours aussi clair !! :lol:

Musanne
Baryton
Baryton
Messages : 1949
Enregistré le : 03 nov. 2011, 00:00
Contact :

Re: Le cas Quetzal / Le cas Jérôme...

Message par Musanne » 04 oct. 2013, 22:01

apoline a écrit :Leurs "chamailleries de cour de récréation" ne me dérangent pas du tout au contraire...je trouve ça rafraîchissant.
Quant à argumenter avec eux, là c'est nettement au- dessus de mes moyens! on ne boxe pas dans la même catégorie: ces deux-là sont des pros et ce n'est pas péjoratif..moi, je ne suis même pas catégorie poussin! c'est dire....
Selon mon humeur ces chamailleries tantôt m'amusent tantôt m'agacent. Mais il est vrai qu'elles dégoûtent certains d'intervenir, j'en ai eu plusieurs témoignages

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2691
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Le cas Quetzal / Le cas Jérôme...

Message par Schwannhilde » 04 oct. 2013, 22:07

Mais nous sommes adultes. Intervenons quand nous le voulons, ne nous laissons abattre par personne. Rien de tout cela ne devrait être grave.
Le forum est moins vivant depuis deux jours.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Musanne
Baryton
Baryton
Messages : 1949
Enregistré le : 03 nov. 2011, 00:00
Contact :

Re: Le cas Quetzal / Le cas Jérôme...

Message par Musanne » 04 oct. 2013, 22:10

julien10 a écrit :Derniere perle de Jerome concernant Dessay en manon a Toulouse : "Même sans ça!
Il ne faut pas non plus se laisser déposséder de la liberté fondamentale d'exprimer un avis contraire à celui de ceux qui rêvent d'un unanimisme permanent et béat.

Et puis c'est une question de principe fondamentale car quelque part ce serait un peu trop facile: avec ce raisonnement seuls ceux qui aimeraient iraient voir et entendre puis pourraient être les seuls à en parler et donc mettre sur un piédestal ce qui ne le mérite pas et ce, en toute quiétude puisque ceux qui risqueraient de ne pas aimer ne devraient pas y aller et n'iraient pas et donc, ne pouvant pas parler de ce qu'ils n'auraient pas vu ni entendu, seraient obligés de se taire. Eh ben non! Il faut régulièrement remettre les pendules à l'heure pour rééquilibrer globalement la balance.

Il faut aussi se laisser le droit de changer d'avis à toute occasion.

PS: et puis Luciano avait vraiment une voix sublime, lui! "
Ma question : quelles pendules ? quelle heure ? Jerome est toujours aussi clair !! :lol:
Cette déclaration se situe à la suite de plusieurs posts qui s'étonnaient que ceux qui, comme Leyla, n'appréciaient pas le jeu de Dessay aient cependant continué à aller la voir. Je ne partage pas l'avis de Jerome mais il me paraît assez clair.

wababelooba
Ténor
Ténor
Messages : 901
Enregistré le : 30 déc. 2009, 00:00
Contact :

Re: Le cas Quetzal / Le cas Jérôme...

Message par wababelooba » 04 oct. 2013, 22:14

J'ai connu Jérôme sur un feu Forum. Sous un pseudo hérité du Voyage à Reims, ce qui ne pouvait
que me plaire .
J'ai tout de suite été admiratif de son immense culture dans le domaine du bel canto rossinien et romantique, et si je l'ai souvent taquiné sur sa marotte du " domaine spatio-temporel" ( au secours Philip K. Dick), j'ai toujours du plaisir à le lire .
Et puis nous partageons un bon nombre de cultes : Blake , Anderson , Ramey, et bien sûr Sutherland...
C'est vrai que je privilégie le frisson de la salle, et que j'adore qu'un metteur en scène me bouscule , m'oblige à réfléchir , m'empêche de dormir ( merci Warli )... Et là dessus , nous ne sommes ( pratiquement) jamais d'accord.
J'ai fait connaissance avec Bernard , plus tardivement , mais sur le même regretté Forum.
Nous sommes tombé d'accord sur le superbe Comte Ory du Met ( Damrau / Florez / Di Donato) et à partir de là , j'ai toujours adoré dialoguer avec lui .
Sa culture est encyclopédique , et sa curiosité est au moins égale .
Et je me retrouve dans son amour immodéré du live.
Pour conclure , je les trouve tous deux indispensables.
Mais , je trouverais aussi salutaire qu'il y ait un peu plus de distance dans les échanges.
C'est ce que j'adore à Pesaro , où je trouve toujours des gens ouverts et si peu doctrinaires .
Parce qu'au lendemain d'un Tell , il y a un Bruschino.
On apprend à ne jamais se prendre complètement au sérieux.
C'est ce que j'aimais aussi chez Forumopéra ( allez hop ... il est mort , je peux le citer), où certains contributeurs me faisaient m'écrouler de rire, tout en étant capables d'être fantastiquement pointus quand ils le voulaient.
Et ce n'est pas Placido qui me contredira.
ODB est un très grand forum , d'une belle tenue, avec une grande variété d'intervenants.
Peut-être, en bon rossinien que je suis, puis-je lui souhaiter un brin de légèreté en plus, de la part de ses contributeurs .
(Moi le premier, après ce discours moralisateur en diable...)

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 859
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Re: Le cas Quetzal / Le cas Jérôme...

Message par Asvo » 04 oct. 2013, 22:26

Moins vivant je ne sais pas ce que ça veut dire... Il y a moins de disputes mais on ne peut pas dire que la section "comptes rendus" n'est pas vivante... merci perrine !!!

Je ne suis pas sûr d'aimer vraiment ce sujet "Le cas Quetzal / Le cas Jérôme" ; on est assez grand pour dire quand on en a marre de débattre sur un sujet avec une personne, ou même, pour simplement passer à autre chose et éviter d'enflammer des débats stériles.

Mais franchement, que serait le forum sans Jérôme et Bernard !

- Jérôme, même si je ne le connais pas vraiment, qui a une vraie connaissance de l'opéra et des interprètes (j'adore lorsque tu nous sors des listes de versions différentes d'une oeuvre avec certaines de derrière les fagots dont nombre d'odbiens ignoraient l'existence) ; pour son amour inconditionnel du belcanto romantique ; pour ses "lol" ; pour ses montages photos d'un goût... personnel ;) ; ...

- Bernard, que je connais un peu plus ; pour ses comptes rendus un jour à Auckland, le lendemain à Sydney, le surlendemain à Stockholm ; pour son amour inconditionnel de Stemme ; pour sa lecture attentive de tous les comptes rendus des autres forumeurs ; pour ses approximations de certains noms ("Valdemort" "Wallibylooba" ;) ) ; ...

Bref, les mecs, je vous aime !

Nicolas, en mode Bisounours

PS : Et oui, c'est vrai, décoinçons les doigts du c..., lorsqu'un débat part un peu en live, essayons de détendre l'atmosphère :p

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8166
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Le cas Quetzal / Le cas Jérôme...

Message par Bernard C » 05 oct. 2013, 14:38

Tiens voilà une chose inédite !
Jérôme et moi sommes stigmatisés sur un forum public comme des "cas".

Où donc sommes nous ?

Dans un conseil de classe ? Dans l'amphithéâtre charcovien examinés comme specimens d'anatomie psychologique comparée ?

Ou dans une société stigmatisant ses gêneurs ?

Bref ce fil est limite atteinte à la dignité des personnes en nous plaçant comme "objets" , "cas" exposés à
l' innombrable public de lecteurs D'ODB ; même si les contributions sont plutôt respectueuses voire sympathiques, le principe est consternant et immature.

Que l'un ou l'autre soyons gênants à titre divers , par nos personnalités , par nos chamailleries , par nos modes d'intervention , par nos positions dans les discussions , c'est vraisemblable .
Que l'on puisse être inadéquat avec le fonctionnement D'ODB provisoirement ou durablement ou définitivement , il y a des règles qui régissent un espace privé comme celui ci , et des modérateurs et administrateurs qui peuvent aller au pire jusqu'au bannissement de l'accès .
ça n'a rien d'extraordinaire , je suis moi même gardien-arbitre d'un important site de plongée sous marine extrême , où des enjeux des propos sont d'une autre importance encore ...il arrive de devoir rappeler à l'ordre voire d'exclure un contributeur inadapté .

Au final on peut hésiter entre trouver ce fil rigolo et symptomatique de deux conceptions qui s' affrontent sur la façon de vivre la passion de l'opéra ( surtout de l'exprimer ) , mais on peut aussi considérer qu'on ouvre là une derive , un mode de fonctionnement qui désigne des contributeurs au jugement public de façon quelque peu inquiétante.

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
apoline
Alto
Alto
Messages : 380
Enregistré le : 23 févr. 2007, 00:00

Re: Le cas Quetzal / Le cas Jérôme...

Message par apoline » 05 oct. 2013, 16:10

Oh lala, non, pas de çà!!!
c'était simplement drôle...Loin de moi l'idée de stigmatiser l'un ou l'autre.
Mais si tu penses, Quetzal, qu'il peut y avoir dérive, je suis la première à demander la fermeture de ce fil.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 10 invités