pleurer des rivières

Vous êtes néophyte et vous n'osez pas poster sur les autres forums, ce forum est pour vous !

Répondre
Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

pleurer des rivières

Message par nina » 28 mai 2004, 21:26

:crybaby: :crybaby: :crybaby:
J'aime verser des larmes à l'Opéra comme devant un bon vieux mélo...
-systématiquement (Butterfly, Jenufa...)
-selon les circonstances (interprète exeptionnel...)
Et vous ? J'attends vos anecdotes ! :rain: :rain: :rain:

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

PIANGI mia figlia.....

Message par tristan » 29 mai 2004, 08:54

CHERE NINA,
Mais non, tous les odbiens ne sont pas la statue du commandeur.....
Pour moi ,les "petites femmes " de PUCCINI me font toujours de l' effet...
la mort de LIU, tout le personnage de CIO-CIO-SAN,.....mais aussi le 3° acte de TRISTAN,et depuis que je l' ai vu et acheté en dvd le superbe GUERRE ET PAIX de BASTILLE!
et dans la DAMNATION que je vais revoir pour la nième fois demain après midi, l' air de MARGUERITE même chanté par JENNIFER ! j' aime aussi les gens , les chanteuses qui ont des défauts, les individus "parfaits"m"e....nnuient au plus haut point!!!!!!
J' arrête ici mes larmes matinales.....car je pourrai rester toute la journée sur le clavier;je vais faire mon jogging matinal en ME chantant tout le rôle de FAUST et même parfois celui de SAMUEL!(comment va-t-ilêtre celui-là?)
Bonne journée, sans trop de larmes....gardons en pour la prochaine fois....
amicalement..................TRISTAN

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par nina » 29 mai 2004, 09:01

alors viens préparer tes mouchoirs devant la dame bleue demain, il y a pour l'instant comme OdBiens : Michel et moi (en famille).
L'air qui fait pleurer est dans la deuxième partie non ? quand elle berce son bébé en celuloïd...

Avatar du membre
philou
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philou » 29 mai 2004, 09:36

oui Nina, tu ne peux pas le louper cet air, tout le mur d'écrans devient incandescent à ce moment là et tu entends le cor anglais
(et non pas le hautbois :wink: ) s'élever....moi aussi 'd'amour l'ardente flamme', quand il est bien chanté, me tire souvent des larmes....

Il y a des scènes ou je pleure systématiquement sauf si vraiment le chanteur est épouvantable ou l'orchestre amorphe : le premier air, puis la mort de Mimi (mais tout le monde pleure, là, non ?), la scène de mort de Boris Godounov , la fin du Suor Angelica, le 'suiccidio' de la Gioconda, le 3e acte de Tristan, la fin du 1er acte de Parsifal, la mort de Sénèque et le duo final dans le Couronnement de Poppée, le 'Komm Hoffnung' de Leonore dans Fidelio et le Salve Regina du Dialogue....

Après, ça dépend de l'humeur du jour et de la qualité des chanteurs !

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 29 mai 2004, 10:21

Que voilà une bien interressante question!

Pour ma part j?éprouve toutes sortes d?émotions à l?opéra (mais aussi au ballet). Cela se manifeste différemment Hérissement de poils, enthousiasme, rires, et pleurs aussi, mais dans ce dernier cas, c?est généralement lié à une appréhension directe de la situation dramatique et cela explique sans doute mon acuité particulière au répertoire français qui ne passe par aucun filtre linguistique.

A cet égard je peux raconter cette anecdote (qui pourrait ouvrir un autre fil sur le thème de la traduction) J?ai vu La Bohème pour la 1ère fois, dans les années 80 à l?Opéra de Paris avec Pavarotti. C?est un beau souvenir mais avec un niveau émotionnel moyen. L?Opéra Comique ayant repris l?habitude de donner des versions traduites dans les années 90, j?ai assisté à une bohème en français avec des interprètes très intelligibles. Au quatrième acte au moment ou mimi reçoit le manchon offert par Rodolphe (mais payées grâce aux boucles d?oreille de Musette) Mimi lui reproche gentiment d?avoir fait une folie, Rodolphe pleure et mon doudou est devenu une vraie fontaine. :crybaby: :crybaby: :crybaby:
Depuis j?ai entendue de nombreuses Bohème en italien mais à cet endroit (Pavlov au secours !) c?est automatique, je prépare le kleenex à l?avance.

Ainsi suis-je aussi ému à des degrés divers par différents airs ou scène d?opéra.
La mort de la prieure et l?exécution des carmélites, la mort de Don quichotte, la chanson de la sauge dans le jongleur de Notre Dame, la ballade du roi de Thulé dans la Damnation, la scène de la Crau dans Mireille, la mort de Manon, la mort de Didon dans les Troyens (celle de Cassandre crée une exaltation qui n?a rien de triste par contre) la mort de Posa (en français please) la scène de la comtesse dans la Dame de Pique (Ah cet air de Grétry)?. :crybaby:

En revanche des émotions peuvent être proprement musicale comme dans la présentation de la rose, le prélude du troisième acte de Carmen ou le final elfique (coucou Tolkien !) du songe de Britten?

Il y a tant à dire j?attends les réactions sur ce thème avec impatience

Avatar du membre
Nerone
Alto
Alto
Messages : 335
Enregistré le : 07 juin 2003, 23:00
Localisation : Paris

Message par Nerone » 29 mai 2004, 10:50

Je pleure systématiquement à la fin de Dialogues des Carmélites et de la Bohème (opéra que je méprise au plus haut point...), sinon durant le deuxième acte de Traviata par Mireille Delunsch, et seulement par Mireille Delunsch. J'ai pleuré en entendant Paul Agnew entonner "Charmes trop dangereux" dans les Boréades à Lyon. Parmi les grands moments d'émotion, l'acte d'Antonia - surtout le trio avec la mère - des Contes d'Hoffmann (particulièrement à Lausanne, avec Mimi, Sylvie Brunet et Laurent Naouri), et la scène où l'Impératrice se retrouve face à l'Empereur changé en pierre dans Frosch (pourquoi coupe-t-on toujours le mélodrame qui suit?) . Et puis, il y a un tas de choses qui me donnent la chair de poule. :pouletman:

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 777
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Emotions lyriques

Message par Ouf1er » 29 mai 2004, 11:33

Oui, c'est étonnant la force des émotions que le monde lyrique est capable d'eveiller en nous.
pour ma part, il y a des scenes qui me tirent des larmes systématiquement : la mort de Butterfly, et d'ailleurs tout le personnage m'émeut dans sa candeur amoureuse; le Salve Regina final du Dialogue des Carmélites, brrrrrrrrr; La mort du Nain (Zemlinsky), la scene de la Crau (Mireille),

D'autres moments m'ont créé aussi des émotions tres fortes qui restent gravés en moi ; Sweeney Todd, de Sondheim, par sa force dramatique, la transformation à la Cour dans la production du Songe d'un nuit d'été de Carsen (avec les lits qui s'envolent avec le tapis vert, découvrant le plteau nu qui devient la scene du theatre à la cour : chair de poule à chaque fois, et je l'ai vu et revu......); Le final de la Flute (toujours Carsen), avec la scene des 2 hommes d'armes autour de l'arbre des épreuves, et la scene des épreuves;
J'en oublie surement mais ce sont les premiers qui me reviennent à la memoire.

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Emotions lyriques

Message par nina » 29 mai 2004, 21:49

Ouf1er a écrit : le Salve Regina final du Dialogue des Carmélites, brrrrrrrrr; la scene de la Crau (Mireille),
.
Donc je vois que le Dialogue est un must des "tear jerkers"
et dire que je ne l'ai jamais vu...
que veut dire la "crau" ? :oops: j'ai honte mais je ne connais pas Mireille non plus !

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Emotions lyriques

Message par doudou » 29 mai 2004, 22:25

nina a écrit :
Ouf1er a écrit : le Salve Regina final du Dialogue des Carmélites, brrrrrrrrr; la scene de la Crau (Mireille),
.
Donc je vois que le Dialogue est un must des "tear jerkers"
et dire que je ne l'ai jamais vu...
que veut dire la "crau" ? :oops: j'ai honte mais je ne connais pas Mireille non plus !
C'est un mini désert près d'Arles

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 777
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Emotions lyriques

Message par Ouf1er » 29 mai 2004, 22:46

nina a écrit : que veut dire la "crau" ? :oops: j'ai honte mais je ne connais pas Mireille non plus !
La Crau est à la France ce que le desert est à la Namibie ! :)

Cette pauvre idiote de Mireille est tellement folle de son Vincent qu'elle en oublie de prendre son chapeau et sa creme solaire pour s'en aller, à travers la Crau, jusqu'aux Saintes Maries (de la mer) pour demander la guérison du susdit. A quoi ca vous mene, l'Amour, tout de même... Donc, évidemment, sans chapeau et sans creme et à pied, advint ce qui devait arriver : elle attrape une méchante insolation, et meurt dans le désert.... C'est bien triste. :(

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités