Réflexions sur l'enseignement du chant

ciabrini
Soprano
Soprano
Messages : 93
Enregistré le : 19 août 2005, 23:00
Localisation : 77
Contact :

Message par ciabrini » 21 juin 2009, 10:17

la question simple: c'est un plaisir ou une vocation pour chanter en pro?
ténor en retraite

Icarounet
Alto
Alto
Messages : 431
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00
Contact :

Message par Icarounet » 21 juin 2009, 11:54

Pour l'instant c'est un plaisir mais si j'arrive à chanter en pro...c'est tant mieux. Avec la nouvelle technique, ma voix se fatigue beaucoup moins vite qu'avant et prend de l'assurance et de l'aigu (moi qui me pensait basse noble, je me retrouve baryton).
Viva il buffo

ciabrini
Soprano
Soprano
Messages : 93
Enregistré le : 19 août 2005, 23:00
Localisation : 77
Contact :

Message par ciabrini » 21 juin 2009, 12:47

Vous etes dans la région parisienne?
ténor en retraite

Icarounet
Alto
Alto
Messages : 431
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00
Contact :

Message par Icarounet » 21 juin 2009, 13:24

Pas du tout, je suis Marseillais.
Viva il buffo

ciabrini
Soprano
Soprano
Messages : 93
Enregistré le : 19 août 2005, 23:00
Localisation : 77
Contact :

Message par ciabrini » 21 juin 2009, 13:32

Dommage on aurait pu se rencontrer
sur Marseille vous avez Charles Burles qui est un bon prof, mais je ne sais pas si il exerce.
ténor en retraite

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3066
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 21 juin 2009, 20:07

ciabrini a écrit :nous avons plus d'informations maintenant sur Guearti


http://clementeguearti.webs.com/guearti.htm

tragique et ridicule
Ouch !! :cry:
C'est la bataille d'Hernani, ce site. ???!?!!... (sans /gueati.htm c'est parfaitement accessible...)
Mais ce n'est pas dans le mauvais fil de discussion ?
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

ciabrini
Soprano
Soprano
Messages : 93
Enregistré le : 19 août 2005, 23:00
Localisation : 77
Contact :

Message par ciabrini » 22 juin 2009, 09:41

C'est pire que pour Hernani, car de celle ci est sorti un chef d'oeuvre alors que de celle ci j'essaie de sortir un charlatan!
ténor en retraite

gilion
Messages : 2
Enregistré le : 19 avr. 2009, 23:00

Re: Guearti l'emule de Fantomas

Message par gilion » 22 juin 2009, 12:32

ciabrini a écrit :Il faut plutot lire

http://clementeguearti.webs.com/guearti.html
c'est incroyable. La pire histoire que j'ai jamais vu, creer une carriere pour un chanteur qui n'a jamais chante sur scene.

Icarounet
Alto
Alto
Messages : 431
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00
Contact :

Message par Icarounet » 22 juin 2009, 15:46

ciabrini a écrit :C'est pire que pour Hernani, car de celle ci est sorti un chef d'oeuvre alors que de celle ci j'essaie de sortir un charlatan!
Benedetor di uomini
Riparator da mali...
Viva il buffo

Radames_83
Messages : 26
Enregistré le : 05 nov. 2009, 00:00
Localisation : Sud-Est
Contact :

Message par Radames_83 » 07 nov. 2009, 23:54

cavaradossi a écrit : ... L'idée qu'on puisse apprendre à chanter comme on peut apprendre le solfège est un leurre. L'essentiel relève du don, d'une facilité innée qui se bonifie par un travail avec prof ou pas. On sait bien qu'un acteur apprend par lui même, grâce à son parcours personnel. Pourquoi penser que pour un chanteur il en va différemment ? Le chant affaire technique est une escroquerie intellectuelle. Le chant est affaire personnelle. Chercher LE prof ou LA méthode est un acte chimérique. Certains espèrent auprès d'un gourou ou d'une religion, d'autre auprès d'un prof de chant dont ils attendent LE miracle. Vielle lune qui n'en finira pas de nourrir nos chers profs de chant et de ruiner leurs élèves soumis et naïfs.
Pas trop d'accord avec ces assertions. Le chant est selon moi l'affaire de deux conjonctions :
un sentiment (et besoin) d'expression artistique
et un bon prof.
Cela finalement se résume à une bonne rencontre entre un élève motivé et un professeur capable d'enseigner la bonne technique.

Je souscris à ce que disait Melocchi à ses élèves (Del Monaco notamment) :
“Io ti do’ una voce. Poi se sai cantare sono cavoli tuoi.”

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités