Enseignement du chant en France.

Avatar du membre
Saint-Antoine
Alto
Alto
Messages : 462
Enregistré le : 31 oct. 2006, 00:00
Localisation : paris
Contact :

Message par Saint-Antoine » 26 déc. 2006, 11:40

silvio a écrit :Tu as raison de citer des français de la nouvelle génération pour essayer de trouver des noms qui en France et ailleurs ont déjà une belle carrière...Je te rappelle juste que Natalie Dessay a eu de gros prob. vocaux et qu'elle a du revoir totalement sa technique pour ne plus à subir ses longues séquences de rééducation. Son "grand" prof peut être fier de son enseignement!!! Elle a failli y perdre sa voix et franchement, je ne suis pas sur à 100% que tout va bien pour elle vocalement en ce moment...

Yann Beuron, pour bien le juger, je pense qu'il faudrait l'écouter ds un role majeur, de 1er plan, car même si la voix est très intéressante, j'aimerais mieux le juger ds le bel canto ou le gd opéra français.

Stéphane Degout, la même chose, plus haut j'ai rappelé que les barytons actuels ne chataient que Mozart ou le Baroque, rien de bien convainquant et de solide pour aborder les "Grands Rôles"
Michele Lagrange est une excellente chanteuse, sa technique est merveilleuse, et je trouve dommage qu'elle n'ait pas été mise plus en avant par les Gdes maisons de l'héxagone par rapport à d'autres qui chantaient plus mal!

Pour en revenir à Dessay : Je souhaite à beaucoup de chanteur (et d'apprenti chanteur) de faire le dixième de la carrière qu'elle est en train de faire.

Beaucoup de chanteurs ont eux et ont des problèmes vocaux (parce que trop sollicités, pressés comme des citrons par les agents et les maisons de disques, le stress ...) sauf que Dessay en a parlé ouvertement sans hypocrisie. Elle aurait pu disparaître pendant deux ans (sous pretexte de faire une pause) et revenir toute fraîche. Elle a voulue briser un tabou (les nodules, les opérations, les rééducations) qui est tout aussi fort dans le milieu lyrique que le dopage dans le sport (c'est connu personne ne se dope.... :lol:)

A 37 ans en pleine gloire, c'est très courageux (le mot est trop faible d'ailleur) de remettre toute sa technique, ses certitudes, ses acquis sur la table et de tout reprendre à zéro. Seules les personnes intelligentes, travailleuses, humbles et très douées en sont capables.

Pour avaoir déjà travaillé avec Dessay, Fleming, Graham.... je peux te dire qu'à ce niveau ce qui fait la différence entre une diva et une bonne chanteuse c'est l'humilité bien plus que la voix....

Mais ça ne s'apprend pas :cry:

Avatar du membre
adecambrai
Ténor
Ténor
Messages : 522
Enregistré le : 07 nov. 2006, 00:00

Message par adecambrai » 26 déc. 2006, 12:32

Pour en revenir au fil, je ne suis ni chanteur ni au courant des pratiques d'enseignement (et je ne connais pas non plus de professionnels dans ce domaine) mais ce que je lis est consternant...

En même temps je ne suis pas surpris et cette situation dans le monde de la musique trouve un écho frappant dans le monde universitaire qui fait l'objet du même type de critique (notamment la comparaison en sa défaveur, et toute proportion gardée, avec les autres systèmes d'enseignements européens ou extra-européens).

Malgré toutes ces difficultés bon courage et merci à tous :clap: les chanteurs et chanteuses qui "s'accrochent" et nous permettent, à nous les auditeurs-spectateurs, de continuer à ressentir tant d'émotion.

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1196
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 26 déc. 2006, 13:59

En réponse à saint antoine...
En Italie, les jeunes chanteurs se retrouvent confronter au gd répertoire ds de petits théâtres de province, là où la voix, l'art de la scène ont le temps de murir. Essaye de trouver sur internet ou ailleurs, les bios ds gds chanteurs d'autrefois (même ceux qui ont connu leur sommet artistique ds les années 80) tu pourras voir que leurs 1ers roles étaient Verdi, Puccini, Bizet (Carmen) Massenet...etc...De même pour les chanteurs français. Geori Boué, une des plus gdes chanteuses françaises qui a eu un rayonnement international a chanté très tot des roles comme Mireille, Margueritte, ou autre...ça n'a rien à voir avec le murissement ou autre...A cette époque les gens savaient chanter de très bonne heure parce que l'enseignement était sur, de qualité, les techniques enseignées leur permettant de se mesurer tres tot à de gds roles.
Je ne dénigre ni Mozart, ni le baroque, je dis juste juste que de chanter "Non piu andrai" ou "Se vuol ballare" est beaucoup plus facile que "Eri tu", "D provenza il mar..." ou "Votre toast..." voilà...
Et ça n'est pas non plus une question de calibre vocal....il suffit juste d'avoir le bon enseignement ...Je ne dis pas que toutes les voix sont capables de chanter cela, mais, qd tu écoutes les candidats d'un concours en France tu te rends compte que les chanteurs français présentent des Mozart, des compositeurs baroques alors que les autres chantent deja le "Grand répertoire" (Verdi, Puccini, Massenet, Gounod....) ça n'est pas un therme inventé par moi c'est une définition qui existe.
Alors la question est pourquoi ?
A mon avis, c'est du à l'enseignement pratiqué en France, et apparemmet ça ne va pas en s'améliorant.
Pour Natalie Dessay, je suis entièrment d'accor avec toi,il lui a fallu beaucoup de courage pour reprendre tout, c'est une immense artiste et je l'admire beaucoup.
Mais je parlais de l'enseignement qu'elle a reçu...qui lui a casé certainement ses problèmes vocaux. Tu me parles de tout un tas de facteurs qui ont pu causer ces problèmes, mais tous les chanteurs doivent faire face à ça et tous (heureusement) ne se retruvent pas avec des nodules sur les 2 cordes vocales. Elle a surement été mal conseillée ds les choix des roles qu'elle voulait aborder, mais sa technique était (à mon humble avis) assez néfaste pour sa voix. L'émission était "en arrière" la voix devenait de plus en plus blanche, les attaques étaient grossies et tu ajoutes de nombreux suraigus sur la gorge et au bout de quelques années tu te retouves avec des nodules.
Ca n'est pas elle que je critique mais plutot les profs u'elle a pu avoir qui lui ont causé tous ces désagréments.
La réputation de Mr Blivet (qui a ds son temps été rès fier d son élève) ds le milieu de la musique n'est plus à faire...

Mariemezzo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 184
Enregistré le : 02 févr. 2006, 00:00

Message par Mariemezzo » 26 déc. 2006, 17:15

Natalie Dessay n'a t'elle pas eu un polype, et non un nodule?

Il me semble que le polype, contrairement au nodule, n'est pas dû à une mauvaise technique, mais est une sorte de kyste "spontané" sur une corde vocale.

Mais je peux me tromper, je vais me renseigner. (ça m'interpelle, car je trouve que l'émission vocale de Natalie Dessay n'est ni engorgée, ni blanche, ni grossie, et pourtant, je n'ai aucune pitié pour ceux qui grossissent leur voix...)

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1549
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 26 déc. 2006, 19:08

Mariemezzo a écrit :Natalie Dessay n'a t'elle pas eu un polype, et non un nodule?

Il me semble que le polype, contrairement au nodule, n'est pas dû à une mauvaise technique, mais est une sorte de kyste "spontané" sur une corde vocale.

Mais je peux me tromper, je vais me renseigner. (ça m'interpelle, car je trouve que l'émission vocale de Natalie Dessay n'est ni engorgée, ni blanche, ni grossie, et pourtant, je n'ai aucune pitié pour ceux qui grossissent leur voix...)
Tu as raison. Lors de ce reportage, quand Natalie Dessay voyait le polype sur un écran, elle en a demandé l'origine à son médecin. Celui-ci lui a répondu que l'origine d'un polype était "la faute à pas de chance", et non la faute à une fatigue vocale, ou à une mauvaise technique.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1196
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 26 déc. 2006, 19:21

Absolument faux!!!!
Le polype, comme le nodule est le résultat d'un mauvais usage de la voix...C'est le kyste vocal qui arrive sur l'appareil phonatoire pour d'autres raisons....
Pour le nodule une rééducation vocale peut réparer les dommages causés, pour le polype, une opération est nécessaire avec un taux de réussite de plus en plus important.
Ce qui est très étonnant c'est qu'elle en a eu sur les 2 cordes vocales ce qui est rare, c'est en général les nodules qui apparaissent su les 2 cordes vocales...

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1549
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 26 déc. 2006, 20:42

Concernant le cas de Natalie Dessay, c'était bien un polype (cf. le reportage). Et concernant l'apparition du polype, le médecin était formel: cela était dû au hasard.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
Batone
Alto
Alto
Messages : 403
Enregistré le : 26 sept. 2006, 23:00
Contact :

Message par Batone » 26 déc. 2006, 23:48

Ceci dit, ce médecin y connaît-il quelque chose en technique vocale ?
Ora tocca a me il sorbetto...

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1196
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 27 déc. 2006, 00:17

Dapertutto a écrit :Concernant le cas de Natalie Dessay, c'était bien un polype (cf. le reportage). Et concernant l'apparition du polype, le médecin était formel: cela était dû au hasard.
Et bien il faut croire que les orl c'est comme les profs de chant, il y a du très bon et du très mauvais....
Le polype n'apparait pas comme ça, c'est une des pathologies de la voix qui apparait losrqu'il y a un très mauvais usage de l'apparei phonatoire.

Le polype est la "spécialité", d'après plusieurs médecins SPECIALISTES de la voix, des sopranos aigus (coloratur notamment).

La grosse différence avec le nodule, c'est le mode de guérison..

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1549
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 27 déc. 2006, 09:57

Batone a écrit :Ceci dit, ce médecin y connaît-il quelque chose en technique vocale ?
Il semblait sur ce reportage, que ce médecin suivait les cordes vocales de Natalie Dessay depuis un bon moment... Ca m'étonnerait qu'une chanteuse comme Natalie Dessay aille consulter une personne qui n'y connait pas grand chose à la technique vocale et aux chanteurs.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités