Comment choisir un prof de chant ?

Avatar du membre
Lanou
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 06 nov. 2004, 00:00

Message par Lanou » 18 août 2005, 21:16

tuano a écrit :Ma première prof disait que ce n'était qu'au bout de 4 ans qu'on avait vraiment des résultats, que la voix était travaillée.
Bien que l'apprentissage du chant réclame une formation continue et sans cesse sur le travail,et en rapport avec un récent fil que je ne retrouve plus, il y a cinquante ans, les voix étaient formées rapidement (3-4 ans), et puis beaucoup sur le tas sur scène: c'est ainsi que Bergonzi rappelle qu'il a été au conservatoire pendant trois ans puis il a chanté comme baryton, puis a arrêté un an pour travailler en tant que ténor. Les études de chant étaient moins longues, et on prenait aussi les élèves assez tôt (18 ans environ). Aujourd'hui, ça me paraît iréél de passer dix ans à prendre des cours, à accumuler des prix et des diplômes, en manquant parfois cruellement d'expérience scénique. Mais ce n'est pas la faute des jeunes chanteurs, à qui on réclame, comme en entreprise, déjà de l'expérience, à leurs tous débuts: le serpent qui se mord la queue...
Gioir!
Sempre libera degg'io
Follegiare di gioia in gioia
Vo'che scorra il viver mio
Pei sentieri del piacer.

Avatar du membre
Semolino
Alto
Alto
Messages : 401
Enregistré le : 18 août 2004, 23:00
Contact :

Message par Semolino » 09 sept. 2005, 21:27

tuano a écrit :Même les stars ont des discours différents sur la techniques. Joan Sutherland n'est pas d'accord avec Marylin Horne, Alfredo Kraus avec Luciano Pavarotti...
Balivernes! Tous les quatre on la même technique. Mais l'apprentissage de la technique est basé sur la sensation et chacun a les siennes, mais toutes les sensations, aussi différents soient-elles, mènent au même résultat parce qu'elles nous font utiliser le même mécanisme.

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1057
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 29 nov. 2005, 14:46

Entièrement faux....
La technique est un apprentissage différent d'un prof à un autre et meme d'un pays à un autre....sinon il y aurait beaucoup plus d'excellents chanteurs n'ayant peur d'aucune partition.
Déjà d'entrée un professeur qui ne fait pas faire des vocalises et des exercices sur des voyelles à son élève est à fuir de toute évidence. Ainsi qu'un professeur qui pratique ses vocalises sur le son A. Rien de plus dangereux pour mettre une voix en gorge immédiatement et du coup d'avoir les mauvaises sensations. C'est d'accord le travail technique est un travail de sensations, encore faut il avoir l'oreille en face de soi, suffisamment cultivée et experte pour dire lorsque les sensations ne sont pas bonnes.Combien de profs savent faire ça? Combien se conforment uniquement à ce qu'ils voient et non ce qu'ils entendent....
Moi mon professeur m'a soigné les cordes vocales, les a guéri sans aucune médication rien qu'avec le chant et la pratique d'exercices judicieusement choisis...et ce n'est pas une orthophoniste...je lui dois beaucoup et espère lui renvoyer un jour l'ascenseur...
C'est très difficile de trouver le bon prof avec lequel le contact est suffisamment bon pour s'en remettre à lui et, en tout cas pour ma part, une partie de sa vie entre ses mains. Mais j'ai eu de la chance je suis bien tombé...

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1057
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 29 nov. 2005, 14:52

Encore une chose ...*
J'ai appris avec le temps qu'une grande gloire des scènes internationales ne fait pas forcément un grand prof. Régine Crespin, B. Nilsson, et meme ma Mirella Freni adorée n'ont vraiment pas fait que du bien à leure élèves....
Donc inutile de casser forcément sa tirelire pour etre sur d'avoirs les bons conseils et les bonnes leçons....
Encore une fois l'oreille de celui qui est en face est la chose la plus importante qui soit pour un bon apprentissage.
Ayant eu la voix abimée et réparée je peux dire que je suis la preuve vivante d'un bon enseignement, ma prof a eu la patience d'attendre que les dégats aient disparu pour me proposer d'entamer les grands airs du répertoire sans pour cela détruire le travail accompli au cours des années précédentes.

divamary
Messages : 25
Enregistré le : 05 janv. 2006, 00:00
Localisation : Alsace
Contact :

Message par divamary » 05 janv. 2006, 21:41

Coucou!
En ce qui me concerne, le prof que j'ai mainteant me demande 50 euros. Mais je ne le vois pas souvent car il fait une carrière internationale. J'ai essayé les conservatoires mais aucun prof n'arrivait à me faire progresser. Ils me disaient tous que j'avais une voix trop compliquée. Pour moi un bon prof de chant sait régler tous les problèmes techniques... j'espère un jour en trouver un dans un conservatoire...

Avatar du membre
Fabino
Messages : 24
Enregistré le : 27 août 2004, 23:00
Localisation : Nouvelle Calédonie
Contact :

Message par Fabino » 06 janv. 2006, 09:33

...t'inquiètes pas, si ces professeurs trouvent ta voix "trop compliquée" il faut leur conseiller de changer de métier ! bonne année ;-)

divamary
Messages : 25
Enregistré le : 05 janv. 2006, 00:00
Localisation : Alsace
Contact :

Message par divamary » 06 janv. 2006, 13:21

Merci pour ton message!! Ca me redonne de l'espoir!! hihi! A beintôt! Bisous.

ColOli
Soprano
Soprano
Messages : 60
Enregistré le : 05 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par ColOli » 06 janv. 2006, 14:20

silvio a écrit : Ainsi qu'un professeur qui pratique ses vocalises sur le son A. Rien de plus dangereux pour mettre une voix en gorge immédiatement et du coup d'avoir les mauvaises sensations.tombé...
Suis pas d'accord ... perso quand j'arrive a une certaines hauteur (suis ténor) , je monte bien mieux sur 'é' 'a' en alternance que sur n'importe quelle autre lettre, et quand je descend c'est 'i' 'u' en général.
Autrement dit c'est sur la lettre A que j'atteint mon maximum aigu (un demi ton au dessus du contre ut) , ce qui parait il est rare selon elle. En d'autre termes çà diffère pour chacun.

Par contre c'est vrai pour descendre je fait pas sur A ... donc ce que tu dit sur l'engorgement est pas forcément faux.

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1057
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 09 janv. 2006, 13:32

Le son A est le plus difficile à mettre en place sans qu'il tombe sur la gorge...c'est une évidence il fait ouvrir la bouche beaucoup plus que les autres sons et place la voix en bas et en arrière....Pour un débutant, une vocalise sur le son A est meurtrière....que tu le veuilles ou non, ça n'est pas moi qui le dit mais tous les phoniatres et autres médecins ORL qui "récupèrent" ensuite les pauvres élèves dont les cordes vocales ont été massacrées par ces éminents profs de chant. La mienne, m'a réparé les cordes vocales uniquement avec son enseignement, d'une voix à tendance nodulaire je suis arrivé à chanter les grands airs du répertoire de baryton verdi en 10 ans (avec 1.5 année d'absence des cours pour cause financière et militaire lol!!!) sans jamais faire de vocalises sur le son A.
Maintenant, qd un élève assez expérimenté a besoin du son A pour se libérer ds les aigus sur la vocalise dite "9ème" par exemple ça n'est absolument pas contre indiqué. Mais pour un débutant, commencer son apprentissage avec des vocalises simples sans monter immédiatement ds le registre aigu sur des A, c'est ce qu'il y a de plus meurtrier, en tout cas ds les premiers mois des leçons...!

ColOli
Soprano
Soprano
Messages : 60
Enregistré le : 05 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par ColOli » 09 janv. 2006, 13:55

Tu as surement raison, mais je rajoute que le 'e' et 'a en alternance (avec la note la + aigue sur le 'a') je ne le fait QUE sur des notes très aigues (enfin très aigue pour moi bien entendu , c'est à dire du sol3au contre ut).
Sur les notes medium ou grave ... jamais A.
De plus je n'ai pas fait ces vocalises que sur 'i' 'u' ou 'o' , la première année.
En plus de çà la prof ne me fait jamais monté complet au maxi.

Ces derniers mois j'ai était voir une phoniatre plusieurs fois qui m'a dit que les cordes et larynx étaient nikel ... alors.

Celà dit comme je te l'ai dit ... apparement çà a l'air plutot rare cette aisance sur le A d'après ce qu'elle m'a dit.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités