Votre découverte de l'opéra

D'ou tu viens, pourquoi t'es là et autres civilités.
Répondre
Avatar du membre
Fiordiligi
Alto
Alto
Messages : 287
Enregistré le : 10 nov. 2004, 00:00

Votre découverte de l'opéra

Message par Fiordiligi » 16 nov. 2004, 18:30

Bonjour à tous les ODBiens!
Depuis le temps que je lis avidement vos commentaires passionnés, je me décide à m'inscrire pour vous demander: comment êtes-vous devenus fans d'opéra? En ecoutiez-vous déjà dans le ventre de maman :baby: ou l'avez-vous découvert sur le tard? Quelle cette oeuvre, ce chanteur, qui le premier vous a mis en émoi et a fait frétiller vos tympans ?!!! En bref, quelle expérience a fait de vous l'ODBien que vous êtes?

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 16 nov. 2004, 18:48

Eh bien je serai tres heureux d etre le 1er a repondre a un nouveau membre en lui souhaitant d abord la bienvenue et je pense que l ensemble de la communaute odbienne s y joindra avec plaisir. Ensuite avec le joli pseudo que tu t es offert, je suis plus avide de connaitre la genese de ta passion...

Cordialement,

L.

Avatar du membre
Alain_B
Alto
Alto
Messages : 428
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Alain_B » 16 nov. 2004, 19:06

Etudiant à Lyon il y a quelques années j'avais eu l'occasion d'assister à une Tétralogie. Aucune idée de la distribution, mais ça m'a donné le virus.

Rigoletto
Messages : 7
Enregistré le : 15 nov. 2004, 00:00
Localisation : sud ouest

Message par Rigoletto » 16 nov. 2004, 19:08

Bienvenue à toi Fiordiligi, je suis aussi récent que toi sur le forum. Ma passion pour l'opéra remonte à mes jeunes années ; quand mes parents me rapportèrent d'un séjour en Italie un premier 25 cm de Mario del Monaco, bientôt suivi d'un autre de Flaviano Labo (moins connu!!) et puis,
ça a continué.Mais ceci se passait dans des temps très anciens.... :wink:
Revenons à l'ancien, ce sera déjà un progrès.
G.Verdi.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 16 nov. 2004, 19:53

Salut à Fiordiligi, et plongeons dans ce passé génétique.
Quand j'étais enfant, je me souviens que mon père écoutait parfois de la musique classique, dont 3 disques d'opéra en extraits : Faust avec Simoneau et Rehfuss, Carmen avec Simoneau et Rubio, et la Traviata de studio de Callas. J'aimais beaucoup le prélude de Traviata, et surtout la Valse de Faust, sur laquelle je dansais de façon assez libre, dirons-nous.

Cependant, ce n'est pas vraiment ça qui a été le déclic, mais Mozart; plus précisément La Flûte enchantée racontée aux enfants par Claude Rich, dont les extraits provenaient de la fantastique version Fricsay : l'ouverture et l'air de Tamino par Haefliger me troublaient vraiment beaucoup. J'avais 12 ou 13 ans. Peu de temps après, j'ai vu le Don Giovanni de Losey au cinéma, et là ce fut le choc. J'en étais obsédé, en particulier par le jeu d'Edda Moser en Donna Anna. Je me suis fait offrir pour Noël la version Solti avec Margaret Price en Anna, qui venait de sortir, et voilà, j'étais mordu. J'écoutais Don Giovanni du matin au soir et du soir au matin.
A partir de là j'ai écumé méthodiquement les opéras de Mozart, les rares Gluck alors disponibles (j'ai séché les cours un après-midi pour enregistrer à la radio l'Iphigénie en Tauride de Giulini). Haendel et Rameau sont venus plus tard, Bellini, Verdi et Wagner aussi. Je n'ai vu de toute façon d'opéra sur scène qu'après le baccalauréat. Mais il y avait les retransmissions TV, assez régulières alors (Opéra de Paris, Aix).

Pardon d'avoir été loquace, mais la mirabelle que j'ai mise dans mon café me délie la langue et la mémoire.

Avatar du membre
Abigaille
Alto
Alto
Messages : 431
Enregistré le : 10 sept. 2004, 23:00
Localisation : Dans un bourg où la vie est cher...
Contact :

Message par Abigaille » 16 nov. 2004, 20:22

Moi cela remonte à quelques mois pour l'opéra et à 2,3 ans pour la musique classique.
J'aimais(j'aime toujours) une saga qui avait comme musique un peu style classique et j'ai dit que j'aimerais entendre du vrai classique,et c'est mes grands-parents (ah les grands-parents!!!)qui m'ont offert un petit cd de 20 mins.Et du coup,je me suis enchaînée pas mal de cds de classique (une soixantaine)
Puis un cd d'ouverture d'opéras.Puis un nouveau chat dans la maison,Nabucco.Curieuse que je suis,j'ai voulu voir et entendre l'opéra.Et puis voilà comment je suis!

Sinon bienvenu à toi!

Avatar du membre
Alain
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 140
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Le Mans
Contact :

Message par Alain » 16 nov. 2004, 20:58

Le Grand Théâtre de Tours doit beaucoup à ma passion pour l'opéra, il m'a permis de découvrir à travers ses saisons, des grands classiques et a été un véritable tremplin.
La curiosité m'a poussé à élargir constamment mes horizons lyriques en visitant de nouvelles salles et en abordant des oeuvres moins connues mais tout aussi passionnantes.
Je ne cesse d'être étonné par ce que je découvre, l'art lyrique est un puits sans fond.
Bienvenue à toi, Fiordiligi

Avatar du membre
Christopher
Baryton
Baryton
Messages : 1966
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 16 nov. 2004, 21:23

C'est la télévision qui m'a donné la puce à l'oreille quand ado j'ai regardé retransmis depuis Orange Carmen avec Barbara Hendricks et aussi un Vaisseau fantôme avec Simon Estes.
C'est d'abord le côté grand spectacle avec choeur, tant de monde sur scène qui me fascine et puis aussi les voix.

Je me suis aussi promené à l'age de 12 ans dans le hall de Garnier en pensant à tout son riche passé d'oeuvres lyriques jouées, un rêve que je considérais (à tort j'ai réalisé bien plus tard) fort cher au vu des programmes de saison (quand je pense que j'ai vu l'annonce du concert Kraus/Anderson et qu'il ne m'est même pas venue à l'idée à l'époque de prendre un billet à petit prix) et j''en suis restait tout bêtement à ce rêve jugé inaccessible.

J'ai regardé pendant longtemps à la télé tout ce qui concernait l'opéra, surtout les Musiques au coeur d'Eve ruggieri qui m'ont fait connaître beaucoup d'artistes et des oeuvres ( la découverte de Bellini chanté par Anderson depuis l'opéra comique m'a été une grande révélation). J'ai aussi le souvenir de la retransmission du concert Kraus/Anderson, je découvre Rigoletto.

J'ai emprunté beaucoup de disques à la bibliothèque municipale avide de découvrir tout un répertoire riche et varié qui me séduisait tant.

Alors, piqué par ce virus, lorsque j'ai commencé à travaillé en 1989, j'ai profité de mon autonomie finacière pour aller voir ce qui se donnait dans les salles. j'ai hésité pour l'ouverture de Bastille avec les Troyens (je ne l'ai pas vu) et j'ai commencé mon baptême parisien avec les Maîtres chanteurs au Chatelet (mes en scène mémorable mais fort décevante de Claude Regy, on en a déjà parlé sur OdB). et depuis, je ne me lasse jamais d'aller dans les salles, car je considère que l'opéra c'est avant tout sur scène que cela s'apprécie à sa juste valeur.
J'ai vu à ce jour 213 oeuvres différentes en 15 ans d'assuidité, je ne compte pas les reprises (oui je tiens à jour ma liste).
depuis la nouvelle programmation de l'ONP qui ne me séduit guère cette année, je me rends à Covent Garden (4 fois en 2004) qui me fait encore plus rêver par rapport à ce que je peux espérer voir à Paris.

je profite de mes vacances pour voir si c'est possible des opéras à l'étranger (je ne vais pas exprès pour ça sauf proche de Paris). J'ai déjà fait San Francisco, Prague, Budapest, Zagreb. Je ferais Vienne, Bologne, Parme l'an prochain.

Je trouve un immense plaisir dans l'opéra, une vraie passion intarrissable, et quelle joie le jour où j'ai trouvé OdB grâce à Google.

Avatar du membre
Elvino
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 151
Enregistré le : 08 mai 2004, 23:00
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par Elvino » 16 nov. 2004, 21:51

moi j'ai eu deux déclic,
le premier à 14 ans en écoutant l'air de la reine de la nuit chanté par une illustre inconnu :clap: dont je ne me souviens plus le nom :oops: , je me suis alors jetté :essen: sur des extraits d'opéras de mozart wagner,... et surtout des extraits d'opéras de 5 opéras de Maria Callas :coeur2: :coeur2: : tosca53 , traviata 55, norma 54, lucia 53 (coup de foudre pour cet opéra) et butterfly 55
le second: 1ère représentation d'opéras :cry: : lucia di Lammermoor a toulouse en 1998 (et oui à 19 ans pour féter mon bac, cadeau de papa et maman qui n'aiment pas trop l'opéras, voire pas du tout) avec la superbe ANNICK MASSIS :w00t: dans le rôle titre. pour ce fut le moment d'une double révélation: l'amour de cette période romantique du début du 19ème siècle :snog: , mon admiration ad vitam eternam à Mme MASSIS :worthy: qui fait partie de mon quatuor de référence qui ne comprend que callas, sutherland, simionato et elle meme.
voila un peu comment je me suis mis à l'opéras et depuis, je fais une boulimie d'enregistrements :essen: (surtout des lives) de callas :love: (la quasi totalité des lives et studio), de sutherland et surtout de Massis :D , mais aussi certains enregistrements de simionato, je dois avoir au total une bonne centaines d'enregistrements d'intégrales et mes pauvres vieux cd d'extraits prennent la poussière!!!!

Avatar du membre
Gioachino
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 27 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Gioachino » 16 nov. 2004, 22:11

Je vais partir du tout début.
En maternelle, je suis allé voir un spectacle pour enfant avec la classe au théâtre de ma ville (une salle de spectacle plutôt). J'ai adoré (surtout les rideaux quand ils s'ouvrent ou se ferment et quand on applaudit, ce qui se passe à peu près au même moment donc c'est parfait).
A sept ans , en 1992, mes parents ont reçus le hors-série Télérama sur l'opéra (que j'ai toujours à portée de main) consacré pour moitié au bicentenaire de la naissance de Rossini mais ma passion pour ce compositeur ne vient pas de là. Et là je me suis rendu compte en le feuilletant (je regardais les photos) qu'un opéra c'est un peu comme le théâtre en plus grand et en mieux parce qu'il y a aussi la musique et des fois la danse!! et puis j'ai vu la salle de l'opéra Garnier que j'ai trouvé superbe (z'avez vu ce rideau!!).
J'aimais déjà l'opéra mais juste pour les salles. La musique des opéras m'ennuyait et je n'appréciais pas vraiment la Callas qui fait toujours pleurer ma grand-mère (la seule qui aime l'opéra dans ma famille). Ensuite, vers dix ans, j'ai entendu le cancan d'Offenbach. Je suis devenu fou de cette musique et quand j'ai su que ça venait d'un opéra(-bouffe) je l'ai demandé à Noêl. Puis "La vie parisienne", puis "La belle Hélène". Et c'est ainsi que mon premier opéra sérieux a été "Les Contes d'Hoffmann".
Enfin j'ai pris un abonnement jeune à l'ONP il y a quelques années mais je ne m'interesse autant à l'opéra que depuis un an (j'ai décidé d'explorer ce genre artistique en profondeur et dans toutes les directions, seul le baroque me résiste encore...).
Un jour j'ai lu qu'un certain Rossini était proche d'Offenbach et j'ai acheté un Rossini au hasard : "La pie voleuse". Deuxième passion!!!!

Voilà j'ai été un peu long (un peu chiant :roll: ?? mais c'est toi qui nous a demandé de parler :wink: !).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités