La vie

D'ou tu viens, pourquoi t'es là et autres civilités.
Répondre
Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6702
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

La vie

Message par MariaStuarda » 05 oct. 2017, 09:44

J’ai hier été aux obsèques de ma cousine, plus jeune que moi de 2 ans, vieille complice de mes jeunes printemps. Là n’est pas le sujet de ce post; chacun a ses deuils. Et la vraie vie est là pour les gérer au mieux.
Mais je me suis rendu compte, hier soir, au moment de faire un petit CR du concert Damrau à la Philharmonie que l’enthousiasme de la veille s’était éteint, que les mots qui paraissaient légers lorsqu’ils vagabondaient dans ma tête quelques heures auparavant, étaient devenus bien lourds, voire lourdingues.
J’ai alors repensé à ce qui ne se voit pas forcément sur ODB mais que nous abordons parfois entre nous, par MP, par SMS, par Messenger. La vie « derrière ODB » qui explique de temps en temps des coups de gueule ou des coups de blues, des mises en retrait, des départs. Il y a des maladies, il y a des petites ou grandes dépressions, il y a des accidents de la vie, et en y repensant, pas mal de correspondances privées avec des ODBiens ont (aussi) été consacrées à ça, à nos bobos.
Un exemple (que je n’ai pas à relater ici) montre que parfois des propos qui nous paraissent inoffensifs peuvent provoquer en face, en raison d’un état de faiblesse particulier, des gros dégâts. Ceci n’est pas une excuse mais cela m’engage à y faire plus gaffe peut-être.
Voilà, c’était juste pour dire ça ; peut-être pour souligner que, dans ce monde dévoué aux réseaux sociaux, derrière les pseudos, n’oublions qu’il y a parfois des vrais gens.
Avant de partir de chez moi ce matin, le hasard m’a fait écouter une chanson de Barbara sur France Inter ; elle était une si belle peintre de ces petits et grands bobos et de la façon mutine ou dramatique que nous avons de les apprivoiser.

romance
Ténor
Ténor
Messages : 689
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: La vie

Message par romance » 05 oct. 2017, 18:18

Personne pour, sinon répondre, au-moins accuser réception de ce message ? Il est vrai que ce n'est pas facile tant il dit ce que nous sommes. Peut-être justement en nous taisant. Des confidences, non bien-sûr, mais le sentiment qu'en échangeant sur notre passion, en surmontant - plus ou moins bien - les états d'âme de moments difficiles, nous pouvons parfois dérailler un peu, mais malgré cela ou grâce à cela, nous donner la possibilité de ne pas laisser la peine, la révolte, la détresse occuper toute notre conscience.
Et parfois, au détour d'un message privé, recevoir d'un passionné de musique, un mot, une phrase qui aura un écho profondément réconfortant.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6702
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: La vie

Message par MariaStuarda » 05 oct. 2017, 18:28

Merci Mira
Mais mon message n'appelait pas forcément de réponse.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2791
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: La vie

Message par Loïs » 06 oct. 2017, 00:02

Ça ne prévient pas quand ça arrive
Ça vient de loin
Ça c´est promené de rive en rive
La gueule en coin
Et puis un matin, au réveil
C´est presque rien
Mais c´est là, ça vous ensommeille
Au creux des reins
Le mal de vivre

......

Et sans prévenir, ça arrive
Ça vient de loin
Ça c´est promené de rive en rive
Le rire en coin
Et puis un matin, au réveil
C´est presque rien
Mais c´est là, ça vous émerveille
Au creux des reins
La joie de vivre

Bises
signé le Blaireau

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8736
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: La vie

Message par Bernard C » 06 oct. 2017, 05:05

:cheers:

:bowdown:

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9026
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: La vie

Message par HELENE ADAM » 06 oct. 2017, 06:16

:kissing:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6702
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: La vie

Message par MariaStuarda » 06 oct. 2017, 07:04

Loïs a écrit :
06 oct. 2017, 00:02
signé le Blaireau
Ça fait plaisir de revoir cet animal fureter dans le coin :mrgreen:

romance
Ténor
Ténor
Messages : 689
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: La vie

Message par romance » 06 oct. 2017, 08:21


Avatar du membre
lionrougeetblanc
Alto
Alto
Messages : 409
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: La vie

Message par lionrougeetblanc » 06 oct. 2017, 11:50

Cet échange me fait penser à une phrase que j'aime beaucoup, de l'écrivain Ray Bradbury, que j'ai envie de partager avec vous :
" Il faut chaque jour se jeter du haut d'une falaise et se fabriquer des ailes durant la chute".
Certains jours la falaise est plus haute...

:roll:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: La vie

Message par JdeB » 07 oct. 2017, 09:16

J'adore cette citation ! Merci lion !

Oui, bien évidemment que toute vie est faite de haut et de bas, que chacun a ses bleus à l'âme et que tout le monde a des zones de fragilité.

Mais face au bas de la vie, chacun réagit de manière différente; certains ont besoin de s'épancher, de sortir pour se changer les idées, d'autres de s'isoler, de rester dans le silence, certains voient tout en noir pendant une période tandis que d'autres relativisent : Quelle importance les bisbilles du virtuel face aux vrais coups durs de l’existence ?

Bref, certains sont doués pour le bonheur et d'autres moins.

Je pense profondément que les fora ne sont pas faits du tout pour les gens trop sensibles, ceux qui prennent les choses trop à cœur et sans le recul nécessaire, ceux qui n'ont pas assez d'humour et d'auto-dérision par rapport à leur persona virtuelle.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités