Souvenirs d'opéras

D'ou tu viens, pourquoi t'es là et autres civilités.
Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 18 nov. 2004, 10:16

Je ne garde pas les billets : pendant un temps je pouvais aussi les faire rembourser par une association du personnel, alors du coup, j'ai arrêté de les garder. Je garde soigneusement les distributions et j'achète le programme quand c'est une nouvelle production. Quand j'ai vraiment adoré le spectacle j'essaye d'obtenir un enregistrement audio de l'une des représentations.

Julien a écrit :
[je prend aussi une photo de l'affiche et des artistes lors des saluts finaux]

Je n'avais jamais pensé à ça, mais c'est une très bonne idée. Il faut juste que j'emprunte un petit appareil photo à une bonne âme...
Kat.

Avatar du membre
Masetto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 109
Enregistré le : 13 févr. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Programmes

Message par Masetto » 22 nov. 2004, 13:11

Moi je garde tout et j'ai une belle collection de programme de l'ONP (opéra et ballet) et du TCE, je garde aussi les billets et je photocopie ceux que je fais rembourser (et dans ce cas, je choisis ceux du TCE qui sont assez moches). Je commence une collection de programmes d'autres salles : Aix, Salzbourg, Zurich, Lucerne, Prague (une Carmen chantée [très mal] en français, texte tchèque dans le programme)... Je conserve quelques critiques quand elles sont très bonnes :zerosurdix: ou très mauvaises :dixsurdix: (en particulier, celles concernant le "Don Giovanni" dirigé par Harnoncourt, dont celle d'Eric Dahan :punk: qui traitait les spectateurs du festival de "ploucs endimanchés", merci Eric)

Capulet
Messages : 22
Enregistré le : 13 janv. 2005, 00:00

Message par Capulet » 13 janv. 2005, 05:21

Tout ce que Christopher mentione, je le garde. J' ai du mal à rentrer chez moi...

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 9331
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 13 janv. 2005, 11:16

Moi je ne garde pas les billets ni même forcément les programmes, par manque de place et d'organisation. Je garde quand même pas mal de choses en vrac que je feuillette de temps en temps.

Comment ça se fait qu'il y a des associations qui remboursent les billets d'opéra ? Pourquoi font-elles ça ? Où est leur intérêt ?

Avatar du membre
Alain_B
Alto
Alto
Messages : 428
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Alain_B » 13 janv. 2005, 11:23

J'ai pas mal de programmes, je ne garde pas systématiquement tous les billets à part ceux des salles à l'étranger.

Pour les photos j'ai essayé, mais même avec un bon petit numérique celles faites en salle au moment des saluts ne sont pas terribles.

Avatar du membre
Christopher
Baryton
Baryton
Messages : 1964
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 11 févr. 2005, 21:14

Irina a écrit :J'achète des photos du spectacle,
où achètes-tu ces photos ? de quelles maisons d'opéras ?

est-ce que l'on peut acheter des photos des productions parisiennes ?

je connais que Covent Garden qui vend quelques photos cartes postales géantes des grands chanteurs mais pas beaucoup de choix. Par exemple, Natalie Dessay est prise dans Hamlet, mais allongée parterre sur le dos, vue de profil, on ne la voit pas bien du coup.

emji
Soprano
Soprano
Messages : 99
Enregistré le : 28 déc. 2004, 00:00
Localisation : Miramas
Contact :

souvenirs lyriques

Message par emji » 23 févr. 2005, 22:36

J'ai commencé bien jeune (à ...12 ans!); ce 1er coup de foudre, je l'ai eu à Rouen, scène prestigieuse alors (1972), en découvrant Hérodiade de Massenet (avec Vima, Herbé,Bastin & Dens, dans un spectacle de toute beauté!). Depuis, j'ai vu énormément d'opéras dans beaucoup de théâtres; j'achète en général le programme, mais ne vais quasiment jamais demander d'autographes. En étant, dans les années donc 1970 à 1988 sur Rouen, j'ai eu la chance de pouvoir acquérir les plaquettes-programmes de la saison, véritables petits bijoux comme très peu de théâtres en produisent; ils on été le début de ma collection. J'ai aussi tous ceux du Festival d'Aix depuis 1977...mais j'ai arrêté depuis le règne Listner: c'est d'un moche, maintenant absolument démoralisant!
Sinon, je garde parfois les billets, mais plutôt aussi si le spectace m'a paru extraordinaire...ou que c'est une partition que j'affectionne particulièrement
(Samson & Dalila; Turandot...).
Et quand j'aime énormément un spectacle...j'en reprodruis chez moi la maquette(!) cela m'est arrivé avec certains Pizzi ou autre Frigerio, ou "La Traviata aixoise de Lavelli, d'autres encore... Cela me permet de rêver encore sur une production à mes yeux parfaite; une manière d'éterniser en qq sorte un instant artistique miraculeux...(et peut être de me l'apprpriée un peu?)Bon évidemment ça prend de la place, alors je démonte, je remonte etc...

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 03 mai 2006, 18:45

Comme je vais rarement a l'opéra, généralement j'achète les programmes des représentations auxquelles j'assiste et je vais à la sortie des artistes si je n'ai pas de trajets trop longs (à Paris notamment).

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 03 mai 2006, 19:18

Chaque fois que je vais à l'opéra je fais comme tout le monde, j'achète le programme et j'essaie de le faire dédicacer à la sortie. Ces progammes avec les dédicaces me permettent de revivre un peu les émotions. Ceux que je relis le plus souvent: Hérodiade en Avignon (Cousin , Uria-Monzon, Lombardo, Fondary), Les contes d'Hoffmann à Toulon (Lombardo), mais surtout le Rigoletto à Barcelone (C. Alvarez, Mula, M. Alvarez). J'en ai des frissons chaque fois que je le relis. Tout y était à cette représentation: l'ambiance dans la salle avant que cela commence, la découverte d'un immense baryton (Alvarez), le plaisir de voir et d'entendre mon ténor préféré Marcelo Alvarez.
Mais ce qui a été le plus marquant, ça été à la sortie des artistes et les petits échanges avec les chanteurs. J'avais les yeux d'un enfant dans un magasin de jouet. Vous auriez dû voir la tête de Marcelo Alvarez quand mon père lui a dit que cette représentation était mon cadeau de noël et que c'était grâce (ou à cause) de lui que j'avais voulu apprendre à chanter. Il a accepté sans rechigner de faire de longue dédicace de tous les enregistrement que j'ai de lui. Pour moi c'est le moment le plus intense que j'ai vécu dans l'opéra grâce à la performance des artistes et grâce à leur rencontre.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
Rodolphe
Ténor
Ténor
Messages : 532
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Rodolphe » 03 mai 2006, 19:23

Je rentre dans la discussion...

Je garde TOUT : billet, coupures de presse et programme (enfin je ne les achète pas tous car c'est souvent cher...) que je lis INTEGRALEMENT. Tout est classé, trié, archivé.

Je n'ose pas demander d'autographes, snif... La prmière (et dernière) fois que j'ai abordé une chanteuse, c'était une Chérubin russe dans la rue après le spectacle et elle a eu peur je crois de ce jeune homme qui l'abordait à 23h50... on ne rit pas ! re-snif.

Mais c'est par Degout que j'aurais voulu me faire dédicacer le prog'. re-re-snif !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités