Scène et vous

D'ou tu viens, pourquoi t'es là et autres civilités.
Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1567
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Scène et vous

Message par Adalbéron » 08 juin 2017, 23:08

HELENE ADAM a écrit :
08 juin 2017, 13:43
Bref, j'ai quitté la scène artistique un peu comme Hiero quand je suis devenue jeune adulte. J'ai eu d'autres occupations....parfois scéniques aussi d'ailleurs mais d'un autre genre :wink:
Aurais-tu honte de ta carrière de meneuse de revue ? ;)
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1567
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Scène et vous

Message par Adalbéron » 08 juin 2017, 23:16

JdeB a écrit :
08 juin 2017, 12:31
j'ai lu des textes sacrés dans des églises
Ah ça moi aussi :lol:
J'ai chanté des psaumes également, c'est à la cathédrale de Reims que ça a été le plus émouvant pour moi (seul dans l'immensité de l'église...).
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8845
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Scène et vous

Message par HELENE ADAM » 09 juin 2017, 06:17

Adalbéron a écrit :
08 juin 2017, 23:08
HELENE ADAM a écrit :
08 juin 2017, 13:43
Bref, j'ai quitté la scène artistique un peu comme Hiero quand je suis devenue jeune adulte. J'ai eu d'autres occupations....parfois scéniques aussi d'ailleurs mais d'un autre genre :wink:
Aurais-tu honte de ta carrière de meneuse de revue ? ;)
Meneuse à la rigueur mais je ne sais pas si le terme "revue" convient tout à fait :lol:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Scène et vous

Message par aroldo » 09 juin 2017, 10:07

A chaque communication pour un colloque, j'ai toujours été, vraiment, au bord du malaise. Je ne me parle même pas de ma soutenance, des oraux de concours (pendant l'agrégation j'étais carrément sous anxiolytiques) etc. alors que l'on n'est pas sur scène, pourtant. Je comprends parfaitement tous les gens qui ont le trac. D'ailleurs, c'est pour moi tellement pénible que quand un être proche monte sur scène pour une raison ou pour une autre, je commence par ... fermer les yeux.

J'ai aussi fait de la danse pendant une dizaine d'années (jusqu'au bac), mais ça a été ma seule expérience "artistique" et cela remonte à un temps que les moins de vingt ans peuvent connaitre, mais ils étaient tout petits. C'était un peu différent, parce que je n'avais pas l'impression que tout pesait sur mes frêles épaules.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

MezzoPower
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 207
Enregistré le : 03 oct. 2011, 23:00
Contact :

Re: Scène et vous

Message par MezzoPower » 09 juin 2017, 11:44

De formation instrumentiste (Piano, violon (en orchestre aussi)), je me suis "réorienté" vers deux choses qui m'attiraient irrésistiblement : le chant (en chœurs) et le théâtre.
Dans un soucis d'optimisation du temps, j'ai ensuite voulu réunir les deux éléments => Opéra !

Aujourd'hui soliste baryton, en concerts mais surtout sur scène.
J'ai un besoin très régulier de scène sinon je ne me sens pas bien (c'est très sérieux...)
Opérettes et opéras, selon les périodes...

paco
Basse
Basse
Messages : 7738
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Scène et vous

Message par paco » 09 juin 2017, 12:54

aroldo a écrit :
09 juin 2017, 10:07
A chaque communication pour un colloque, j'ai toujours été, vraiment, au bord du malaise. Je ne me parle même pas de ma soutenance, des oraux de concours (pendant l'agrégation j'étais carrément sous anxiolytiques) etc. alors que l'on n'est pas sur scène, pourtant. Je comprends parfaitement tous les gens qui ont le trac. D'ailleurs, c'est pour moi tellement pénible que quand un être proche monte sur scène pour une raison ou pour une autre, je commence par ... fermer les yeux.
Franco Corelli a toujours vomi de trac avant d'entrer en scène, même en fin de carrière. Quant à Montserrat Caballé, le critique italien Rodolfo Celletti a toujours prétendu que ses annulations pour indisposition correspondaient à d'énormes crises de trac, dérivant en véritable maladie (il avait remarqué que ses indispositions correspondaient presque toujours à un grand défi, genre prise de rôle par exemple).

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Scène et vous

Message par aroldo » 09 juin 2017, 14:37

paco a écrit :
09 juin 2017, 12:54
aroldo a écrit :
09 juin 2017, 10:07
A chaque communication pour un colloque, j'ai toujours été, vraiment, au bord du malaise. Je ne me parle même pas de ma soutenance, des oraux de concours (pendant l'agrégation j'étais carrément sous anxiolytiques) etc. alors que l'on n'est pas sur scène, pourtant. Je comprends parfaitement tous les gens qui ont le trac. D'ailleurs, c'est pour moi tellement pénible que quand un être proche monte sur scène pour une raison ou pour une autre, je commence par ... fermer les yeux.
Franco Corelli a toujours vomi de trac avant d'entrer en scène, même en fin de carrière. Quant à Montserrat Caballé, le critique italien Rodolfo Celletti a toujours prétendu que ses annulations pour indisposition correspondaient à d'énormes crises de trac, dérivant en véritable maladie (il avait remarqué que ses indispositions correspondaient presque toujours à un grand défi, genre prise de rôle par exemple).
Jean Arthur (la grande actrice américaine des films de Capra, Leisen, Stevens et Hawks entre autres) vomissait après et avant chaque prise.
Faire du théâtre a failli la rendre folle.

Il faut vraiment aimer ces métiers pour passer par dessus cette souffrance.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20568
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Scène et vous

Message par JdeB » 11 juin 2017, 09:17

Moi je n'ai jamais eu le trac car je savais que c'était sans enjeu voire un peu vain, je me lançais comme un enfant très histrion peut le faire, et hop !
j'ai fait trop de scène dans une vie antérieure :Jumpy: , place aux autres ! :D

Par contre j'ai vraiment le trac (pas à en vomir quand même) quand mes poulains montent sur scène pour une compéte de BB et/ ou un concours de beauté (il y a tant de sacrifices et de souffrances derrière, tellement de pression !) mais curieusement pas pour mes protégés artistes...Enfin, j'ai toujours été incompréhensible à moi-même
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20568
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Scène et vous

Message par JdeB » 11 juin 2017, 09:21

HELENE ADAM a écrit :
09 juin 2017, 06:17
Adalbéron a écrit :
08 juin 2017, 23:08
HELENE ADAM a écrit :
08 juin 2017, 13:43
Bref, j'ai quitté la scène artistique un peu comme Hiero quand je suis devenue jeune adulte. J'ai eu d'autres occupations....parfois scéniques aussi d'ailleurs mais d'un autre genre :wink:
Aurais-tu honte de ta carrière de meneuse de revue ? ;)
Meneuse à la rigueur mais je ne sais pas si le terme "revue" convient tout à fait :lol:
:lol: :lol:
Délicieux à lire quand on sait...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

philipppe
Ténor
Ténor
Messages : 891
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Scène et vous

Message par philipppe » 11 juin 2017, 12:13

Je me suis produit au violon devant Wolfgang Wagner ã Bayreuth, cette expérience ne semble pas avoir eu une influence notable sur la fin de sa carrière artistique. Je me suis également retiré de la scene suite à cette apothéose aussi brève qu'inattendue

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités