Du l'Art et du cochon , quelques cartes de cet hiver põrtenos 2017

Vous souhaitez parler d'art mais pas forcément d'opéra, ce forum est fait pour vous !
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8852
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Du lard et de l'art

Message par Bernard C » 15 déc. 2017, 17:04

Que fait on quand on veut faire plaisir à un pote d'ODB qui vous a passé un fichier miraculeux qui vous accompagne tous les jours dans votre voiture au travail (une certaine Norma par exemple) ?
On essaie de lui ramener un enregistrement maison, on se dit que ça doit exister à la boutique du Cólon ( où je n'ai jamais mis les pieds) ; les boutiques des Opéras je ne les connais pas, il faut qu'on me les impose , qu'on m'oblige presque à les traverser c'est presque le cas au Met et à Sydney. Ailleurs je ne sais pas , à Paris je ne sais pas si ça existe.
Y a t'il un fil sur les boutiques des Opéras sur ODB ?

Bref j'en reviens à mon histoire.
Au Cólon après renseignement je trouve un micro magasin avec quelques rayons déserts de babioles improbables.
Des CD qui n'ont rien à voir avec le théâtre , un seul CD d'Argerich enregistré il y a x années.
Pas de DVD.
Des tapis à souris, des essuis verres de lunettes imprimés vaguement " souvenir du Teatro Cólon " des pin's, des magnets.
Même pas le Cólon dans une boule sous les flocons de neige !!

Bref déception , catastrophe...je vais faire le tour des discaires de Buenos Aires ( presque).

J'ai commencé par El Ateneo Grand Splendid une des plus originales, voire des plus belles librairies du monde que je connais (Àmha) qui possède d'impressionnants rayons de CD DVD de classique et opéra, mais pas seulement.



Je me renseigne : rien d'autre absolument que le Argerich vu au Cólon.
Nous ferons 2 ou trois discaires y compris de collection dans Recoleta sans aucun succès.

Je reviendrai donc sans le précieux enregistrement de gosier espéré pour l'ami.
AteneoCD classique 1217.jpg
AteneoCD classique 1217.jpg (104.68 Kio) Vu 198 fois
.
Ateneo1217.jpg
Ateneo1217.jpg (99.26 Kio) Vu 198 fois
Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2028
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Du l'Art et du cochon , quelques cartes de cet hiver põrtenos 2017

Message par Adalbéron » 15 déc. 2017, 17:10

Cette librairie est en effet magnifique !
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8852
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

De l'art

Message par Bernard C » 15 déc. 2017, 17:17

Le soir nous allons comme toujours à Buenos Aires , à ce qui est pour nous aussi incontournable que l'Opéra au Centre Culturel Borges.
On y conserve et on y fait évoluer le Tango argentin dans tout ce qu'il a de plus intime , musical, traditionnel et avant gardiste.

Ce soir c'est la troupe formidable Bien de Tango

C'est pas toujours aussi bien , mais là quelle force ,quelle volupté mélancolique et exaltée , quelle violence contenue et douce , quelle technique parfois acrobatique et millimétrée de ce jeu des distances et des rapprochements.
On voudrait être tout à la fois ,ces hommes et ces femmes.
Borges2 Bien dec17.jpg
Borges2 Bien dec17.jpg (27.56 Kio) Vu 191 fois
.
Borges1 Bien dec17.jpg
Borges1 Bien dec17.jpg (34.9 Kio) Vu 191 fois
.
Borges3 Bien dec17.jpg
Borges3 Bien dec17.jpg (29.75 Kio) Vu 191 fois
Alors voilà, à la sortie ils vendent le DVD live du spectacle.
Je vais ramener ça à mon amateur d'opéra.

Je ne sais pas si entre l' opéra et le tango il fait comme moi un pont émotionnel...


J'ai toute ma vie désiré, comme le faisait si bien mon père et ma mère danser le Tango ( mais aussi le paso doble)

J'ai pas su faire autre chose que du rock'n'roll et du jerk dans les surprises parties de ma jeunesse.


:bowdown:

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2995
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: De l'art

Message par Loïs » 15 déc. 2017, 17:27

Bernard C a écrit :
15 déc. 2017, 17:17
Je ne sais pas si entre l' opéra et le tango il fait comme moi un pont émotionnel...
Le seul opéra-tango de Piazzolla est absolument à connaitre
il est régulièrement monté mais il y eut une version dans les années 80 ou 90, argentine, mise en scène par Alfredo Arias je crois et avec Margarita Zimmermann qui fit le tour de France

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités