Page 1 sur 1

Björk

Posté : 10 août 2017, 17:18
par aurele
Je ne connais pour le moment que deux de ses albums en entier, Homogenic et Vespertine et des titres d'autres albums. Homogenic et Vespertine sont très différents l'un de l'autre, tant pour l'instrumentation que pour l'ambiance, même si on trouve des cordes dans les deux . Dans Vespertine, j'aime beaucoup les chœurs, l'utilisation du célesta, de la harpe. C'est une artiste qui me fascine par son phrasé si particulier, son timbre, ses compositions. Elle est capable de très belles envolées dans l'aigu. A d'autres moments, elle a un côté éraillé et pousse sur sa voix.
Mes titres préférés sont "Joga", "Unravel", "Bachelorette", "All is full of love", "Isobel", "Pagan poetry", "Harm of will" et "Black lake".
Appréciez vous cette artiste ? Elle a annoncé récemment la parution de son prochain album.

Re: Björk

Posté : 10 août 2017, 22:14
par Adalbéron
J'avoue, honteusement - parce qu'on m'en parle toujours beaucoup et que la femme qu'elle est quand je la vois apparaître me fascine -, ne quasiment pas connaître Björk.
J'ai déjà écouté quelques chansons, mais je ne sais pas quels titres.
Je vais écouter les titres que tu cites

Re: Björk

Posté : 12 août 2017, 21:08
par aroldo
Ne vous faites pas avoir par ça :

/watch?v=htobTBlCvUU

Elle s'est contenté de copier, à la virgule, au silence près, ça :

/watch?v=horRWtbAJoI

Rendons à Betty Hutton ce qui lui appartient !

Voilà, c'était ma contribution du jour.

Re: Björk

Posté : 12 août 2017, 21:50
par micaela
C'est un peu normal pour une reprise qui se veut manifestement un hommage à la comédie musicale traditionnelle (voir le clip) et donc proche de 'l 'original (? la version de Betty Hutton est peut-être déjà une reprise). Musicalement, c'est très différent des créations de Björk (je connais mal son répertoire, donc je ne sais pas si c'est une exception ou si elle a fait d'autres reprises dans ce style).
Les deux voix sont tout de même différentes et on "sent" la personnalité de chaque chanteuse.

Re: Björk

Posté : 16 août 2017, 14:53
par MariaStuarda
Pour les 2 jeunots, il faut voir "dancer in the dark" quand même !
j'ai été fan; il faut que je m'y réintéresse.

Re: Björk

Posté : 17 août 2017, 11:11
par aroldo
Oui, alors Dancers in the dark, je l'ai vu une fois, je ne le reverrai plus sauf contraint et forcé. Je l'ai vu jeune adulte, mais je n'ai jamais autant pleuré de ma vie au cinéma, à part pour L'Adieu aux armes, Victoire sur la Nuit (et Jody et le faon, mais ça, ça ne compte pas, c'est du sadisme caractérisé).

Re: Björk

Posté : 17 août 2017, 11:14
par MariaStuarda
aroldo a écrit :
17 août 2017, 11:11
Oui, alors Dancers in the dark, je l'ai vu une fois, je ne le reverrai plus sauf contraint et forcé. Je l'ai vu jeune adulte, mais je n'ai jamais autant pleuré de ma vie au cinéma, à part pour L'Adieu aux armes, Victoire sur la Nuit (et Jody et le faon, mais ça, ça ne compte pas, c'est du sadisme caractérisé).
Oui mais ce sont des jeunes adultes, aucune raison qu'ils ne réagissent pas comme toi (et moi :wink: )

Re: Björk

Posté : 17 sept. 2017, 23:30
par aurele
Son dernier titre dévoilé vendredi, "The gate" ne m'a pas beaucoup convaincu. Je précise qu'il y a quelques albums de cette artiste que je n'ai pas encore écouté en entier : Vulnicura (j'en connais quelques titres et j'aime beaucoup en plus de "The lake", "Stonemilker", Arca est aussi le collaborateur principal pour son prochain album qui paraît en novembre et dont "The gate" est issu), Biophilia, Medulla (je n'aime pas trop les quelques titres que j'ai entendu, c'est une Björk qui me parle moins, une orientation qui me convainc moins avec cette utilisation quasi exclusive de voix pour l'ambiance musicale, de beat box notamment), Volta (là encore, le peu que j'en ai entendu, pas trop ma came) et son premier album, Debut. J'aime beaucoup Homogenic qui est le premier album que j'ai entendu intégralement, Post (tout quasiment, sauf It's oh so quiet !" qui est un des titres les moins intéressants du disque et de ce que je connais de sa discographie) ainsi que Vespertine (notamment "Pagan poetry", "Undo", "Harm of will" et "Unison"). En dehors de la musique classique et d'artistes appréciées de beaucoup de gays sur qui je garde un regard critique, j'avoue que j'aime tout particulièrement Björk depuis que je me suis intéressé à sa discographie et au personnage, à son univers.