Jeanne Moreau

Vous souhaitez parler d'art mais pas forcément d'opéra, ce forum est fait pour vous !
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8515
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Jeanne Moreau

Message par Bernard C » 31 juil. 2017, 20:08

Magnifique article dans le Newyorker, bien meilleur que tout ce qu'on lit ici ou là ce soir.

http://www.newyorker.com/culture/cultur ... h-new-wave

Bernard

" Her death marks not just the end of an era but of the idea of an era."
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 847
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: Jeanne Moreau

Message par Peleo » 31 juil. 2017, 20:26

Bien franchement, j’ai une grande admiration pour elle dans ses rôles des années 60-70. Elle collait bien à la nouvelle vague (Mon préféré, LA MARIEE ETAIT EN NOIR).
Mais par la suite elle est devenue une espèce de monument vivant et quand on a commencé à construire des films autour d’elle il y a eu des hauts et des bas.
Il fallait oser casser le mythe et lui imposer des choix qui ne soient pas les siens, comme a fait Mocky dans LE MIRACULE, et c’était magique. Si c’était le jeu des copinages comme dans LES ROIS MAUDITS en la laissant faire son numéro, c’était plantage assuré.
Et une curiosité; ZAIDE, UN PETIT AIR DE VENGEANCE. Elle y joue une cantatrice à la retraite depuis peu. Pour les flashback permettant d'entendre sa voix, Josée Dayan avait choisi une soprano chantant Zaide de Mozart. Avec la voix de Moreau Elektra ou Ortrud auraient mieux convenu.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Jeanne Moreau

Message par aroldo » 31 juil. 2017, 20:41

Il faut dire que dans les Rois Maudits, passer après Hélène Duc, c'était tout simplement impossible. Donc il ne restait plus à Moreau qu'à faire du Moreau.

C'est une de mes actrices françaises favorites, avec quelque chose de Bette Davis, auquel j'ai toujours été très sensible. Une styliste hors pair et un charisme incroyable. Je crois que plus que celle de Morgan ou Darrieux etc. elle a pris la suite de Simone Signoret. Des personnalités cinématographiques si écrasantes qu'on avait parfois l'impression qu'elles oubliaient de jouer ou de moins du composer. Comme si les émotions du personnage étaient les leurs.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8515
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Jeanne Moreau

Message par Bernard C » 31 juil. 2017, 20:47

Il y a d'immenses films avant 60 et après 70.

Et les feuilletons télé c'est pas du cinéma.
Faire tout un laïus sur l'anecdotique cathodique c'est très réducteur pour saluer la disparition de Moreau.
J'invite plutôt à lire l'article très intelligent des cinéphiles new-yorkais, qui comme d'habitude savent reconnaître le talent, voire l'époque là où ils sont. (faut dire qu'ils ne regardent pas la télé française)

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 847
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: Jeanne Moreau

Message par Peleo » 31 juil. 2017, 21:17

C'était juste parce que ça avait un rapport avec l'opéra.

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Jeanne Moreau

Message par DieFeen » 31 juil. 2017, 23:00

Peleo a écrit :
31 juil. 2017, 21:17
C'était juste parce que ça avait un rapport avec l'opéra.
Mais vous êtes toujours là, finalement ? Un grand merci alors :D
A cause de cette triste disparition, on n'a pas fini d'entendre couiner la Paradis :roll:

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2328
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Jeanne Moreau

Message par micaela » 31 juil. 2017, 23:08

quetzal a écrit :
31 juil. 2017, 20:47
Il y a d'immenses films avant 60 et après 70.

Et les feuilletons télé c'est pas du cinéma.
Faire tout un laïus sur l'anecdotique cathodique c'est très réducteur pour saluer la disparition de Moreau.
J'invite plutôt à lire l'article très intelligent des cinéphiles new-yorkais, qui comme d'habitude savent reconnaître le talent, voire l'époque là où ils sont. (faut dire qu'ils ne regardent pas la télé française)

Bernard
On évoque ici actrice à travers tous les aspects de sa carrière, et si une prestation dans de l'"anecdotique cathodique" a marqué (en bien ou en mal) l'esprit d'un internaute, je ne vois pas pour quelle raison (pour faire plus culturel ?) on n'en parlerait pas. Nous ne sommes pas des cinéphiles new-yorkais. Et ce n'est pas comme si on avait réduit l'actrice à cet unique rôle . De toute façon, vu sa carrière, l'évoquer à travers un ou deux titres seulement (quelqu'en soit le style), c'est réducteur. Jeanne Moreau n'était pas qu'une actrice pour "cinéphiles sachant reconnaître le talent". Franchement, sans tomber dans l'excès inverse (genre "tout se vaut"), ce genre de hiérarchisation est agaçant, voire méprisant envers ceux qui osent citer quelque chose de pas "cinéphiliquement correct" pour parler de l'actrice.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 847
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: Jeanne Moreau

Message par Peleo » 01 août 2017, 07:35

Un film policier, loin d'être chef d'oeuvre, mais sauvé par sa distribution; Dortoir des grandes (1953).
Jean Marais en inspecteur dépassé par les évènements, Denise Grey en directrice d'école pour jeunes filles aisées, Jeanne Moreau en serveuse de restaurant bien délurée, Noël Roquevert en propriétaire de l'hôtel, Louis de Funes en photographe professionnel un peu trop intéressé par les jeunes filles, Françoise Arnoul et Dany Carrel en jeunes pestes.
Sans prétention mais excellent moment garanti.

altini
Ténor
Ténor
Messages : 743
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Jeanne Moreau

Message par altini » 01 août 2017, 08:47

Ah! Noël Roquevert . Magnifique second rôle.
Ce soir mardi, sur Arte "Ascenseur pour l'échafaud." Louis Malle 58. Avec Jeanne Moreau bien sûr et Maurice Ronet. :Jumpy: :Jumpy: :Jumpy:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20546
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Jeanne Moreau

Message par JdeB » 01 août 2017, 11:03

micaela a écrit :
31 juil. 2017, 23:08
quetzal a écrit :
31 juil. 2017, 20:47
Il y a d'immenses films avant 60 et après 70.

Et les feuilletons télé c'est pas du cinéma.
Faire tout un laïus sur l'anecdotique cathodique c'est très réducteur pour saluer la disparition de Moreau.
J'invite plutôt à lire l'article très intelligent des cinéphiles new-yorkais, qui comme d'habitude savent reconnaître le talent, voire l'époque là où ils sont. (faut dire qu'ils ne regardent pas la télé française)

Bernard
On évoque ici actrice à travers tous les aspects de sa carrière, et si une prestation dans de l'"anecdotique cathodique" a marqué (en bien ou en mal) l'esprit d'un internaute, je ne vois pas pour quelle raison (pour faire plus culturel ?) on n'en parlerait pas. Nous ne sommes pas des cinéphiles new-yorkais. Et ce n'est pas comme si on avait réduit l'actrice à cet unique rôle . De toute façon, vu sa carrière, l'évoquer à travers un ou deux titres seulement (quelqu'en soit le style), c'est réducteur. Jeanne Moreau n'était pas qu'une actrice pour "cinéphiles sachant reconnaître le talent". Franchement, sans tomber dans l'excès inverse (genre "tout se vaut"), ce genre de hiérarchisation est agaçant, voire méprisant envers ceux qui osent citer quelque chose de pas "cinéphiliquement correct" pour parler de l'actrice.
tout à fait d'accord avec Micaëla. Jeanne Moreau a tourné dans près de 150 films, a beaucoup joué au théâtre (chez Vilar, à la Comédie Française, la servante Zerline selon Grüber ...) et pour la télévision, a été chanteuse, metteur en scène peu inspirée d'un Attila de Verdi (avec Josée Dayan), une icône française, etc
Personne, pas même un journaliste américain, ne peut rendre compte de l’immensité de sa carrière de 70 ans.

Ah Bernard ! Je ne connais personne chez qui l’américanophilie est poussée à ce point. Pas même dans le milieu du BB :lol:
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités