Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Vous souhaitez parler d'art mais pas forcément d'opéra, ce forum est fait pour vous !
Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par Stefano P » 29 déc. 2016, 11:33

Adalbéron a écrit :J'y étais aussi ! C'est toi qui a hurlé "Christophe, je t'aime !" ? :lol:
C'est curieux, il ressemble beaucoup à Helmut Berger ; j'espère en tout cas pour lui qu'il ne fera pas la même carrière que ce dernier ! 8)
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par Stefano P » 29 déc. 2016, 11:38

Adalbéron a écrit :Sébastien Baulain - le SA qui suit partout Konstantin - est un garçon magnifique, musclé juste comme il faut ;
Il faudrait suggérer à la Comédie Française de faire un calendrier, genre Les Dieux des Planches... :wink:
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20574
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par JdeB » 29 déc. 2016, 12:44

Super idée ! je connais d'excellents photographes spécialisés pour le faire
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20574
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par JdeB » 29 déc. 2016, 12:53

Adalbéron a écrit :
JdeB a écrit :C'est autre chose que la figuration de La Damnation quand même !
Sébastien Baulain - le SA qui suit partout Konstantin - est un garçon magnifique, musclé juste comme il faut ;)

IMG_2274.JPG
"musclé juste comme il faut", c'est à dire pas du tout :lol:

Ce qui est amusant avec ce type de spectacle c'est qu'il n'y a aucun suspens ni sur les ODBiens qui vont y aller (voire y retourner) ni sur ceux qui vont adorer :wink: .

Bien sûr s'il y avait vraiment eu des musclés dans l'affaire, j'aurais porté cette production aux nues :mrgreen:

PS C'est un des grands films de Visconti que j'aime le moins
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6564
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par MariaStuarda » 29 déc. 2016, 14:47

Adalbéron a écrit :
J'y étais aussi ! C'est toi qui a hurlé "Christophe, je t'aime !" ? :lol:
J'étais à deux doigts ! (si je peux dire :wink: )
Il est vraiment magnifique.
Adalbéron a écrit : On sort de la salle Richelieu vraiment bouleversé et plein d'images et de sensations en tête et dans le corps.
Oui Ivo Von Hove arrive non seulement à traduire la mécanique implacable de la soumission au pouvoir nazi mais parvient également à l'accompagner d'une dimension érotique presque morbide, ce qui est complètement dans l'esprit Viscontien.
Adalbéron a écrit : Malgré toute l'affection que je porte à Elsa Lepoivre, son mérite qui est le sien, je n'ai pas pu m'empêcher de sans cesse penser à Ingrid Thulin, qui faisait dans le film de Visconti certainement une des incarnations de femme les plus frappantes de toute l'histoire de l'art.
Certes mais elle quand même globalement très bien.
Par contre, j'ai trouvé Galienne encore plus mauvais qu'à Avignon et dans ma bouche, c'est peu dire.
Là ce n'est même plus essayer de faire oublier Bogarde, c'est lui arriver à la moitié du petit doigt.
Podalydes manque aussi un peu d' "épaisseur" dans le rôle bourrin de Konstantin mais il est bien accompagné !
JdeB a écrit :
Adalbéron a écrit : Sébastien Baulain - le SA qui suit partout Konstantin - est un garçon magnifique, musclé juste comme il faut ;)
"musclé juste comme il faut", c'est à dire pas du tout :lol:
Ah quand même Sebastien, il a des bonnes bases :coeur2:
JdeB a écrit :
Adalbéron a écrit :
PS C'est un des grands films de Visconti que j'aime le moins
Probablement un des plus théâtraux et le plus violent de toute sa filmographie.
Le fait de s'être inspiré de Macbeth se ressent dans la quête criminelle du pouvoir et l'absence totale de perspective optimiste.
A chaque fois que je le vois, c'est un choc.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20574
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par JdeB » 29 déc. 2016, 15:09

oui, il est finement galbé et bien "sec" (taux de graisse bas, environ 10 %) donc on peut croire qu'il est musclé

oui, ce n'est pas l'absence d'optimisme qui me gène, au contraire.
C'est tellement moins violent que la réalité historique, ça fait tellement décadent pour littéraires, c'est trop théâtralement outrancier pour me toucher.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6564
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par MariaStuarda » 29 déc. 2016, 15:13

Oui c'est vrai que nous sommes très loin de la vérité historique mais dans cette théâtralité des monstres, Visconti ne marche t'il pas là tout simplement dans les pas de Shakespeare ?

La trilogie allemande est de toutes façons excessivement théâtrale (je crois que c'est ce que j'adore :blushing: )

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20574
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par JdeB » 29 déc. 2016, 15:15

oui, il y a aussi une tératologie viscontienne mais qui n'a pas la force de Shakespeare car elle est moins universelle, me semble-t-il, car ça s'adresse et touche surtout un public bien spécifique, très gay culture.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6564
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par MariaStuarda » 29 déc. 2016, 15:20

JdeB a écrit :oui, il y a aussi une tératologie viscontienne mais qui n'a pas la force de Shakespeare car elle est moins universelle.
Quoi que ... Macbeth me parait être une des oeuvres les moins universelles des pièces de Shakespeare (surement en grande partie à cause de la singularité du personnage de la Lady car Macbeth, lui, est L'ARCHETYPE du monstre avide de pouvoir (avec Richard III qui je crois, le surpasse encore))

C'est d'ailleurs drôle de réaliser qu'aucun compositeur ne s'est attaqué à Richard

En tous cas, on erre tout de même là dans les cimes.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Les Damnés de Visconti à la Comédie Française

Message par Stefano P » 29 déc. 2016, 15:37

MariaStuarda a écrit :C'est d'ailleurs drôle de réaliser qu'aucun compositeur ne s'est attaqué à Richard
Il y en a eu un !

On trouve des extraits sur YT (une chose est sûre : c'est pas du bel canto !)
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités