Desvallieres

Vous souhaitez parler d'art mais pas forcément d'opéra, ce forum est fait pour vous !
Répondre
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8742
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Desvallieres

Message par Bernard C » 29 mai 2016, 13:07

Jérôme nous avait permis de visiter l'hôtel particulier de Jacques Rouché décoré notamment par de nombreuses fresques de Georges Desvallieres .
Nous sommes un certain nombre d' ODBiens a avoir apprécié cette originale demeure.

La première rétrospective du peintre Georges Desvallieres se tient aujourd'hui au Petit Palais.

L'événement est suffisamment exceptionnel pour être signalé.

On peut y voir cette grande toile appréciée par J.Rouché.
petit palais 290516.jpg
petit palais 290516.jpg (99.28 Kio) Vu 444 fois
Il faut aimer ce genre de chose :

desvallieres290516.jpg
desvallieres290516.jpg (160 Kio) Vu 444 fois
Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

houppelande
Alto
Alto
Messages : 490
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:00

Re: Desvallieres

Message par houppelande » 29 mai 2016, 16:12

quetzal a écrit :Jérôme nous avait permis de visiter l'hôtel particulier de Jacques Rouché
N'était-ce pas Faustin ? En tout cas, c'était intéressant même s'il était frustrant de voir qu'il ne restait rien du premier aménagement, détruit par Rouché lui-même, et peu de choses du second.
quetzal a écrit :La première rétrospective du peintre Georges Desvallieres se tient aujourd'hui au Petit Palais.
L'événement est suffisamment exceptionnel pour être signalé.
Ah oui, merci de le signaler.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8742
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Desvallieres

Message par Bernard C » 29 mai 2016, 16:51

Oui Jérôme avait organisé cette visite grace à Faustin

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités