Concert russe - Temirkanov/St Pétersbourg - Annecy 28/08/14

Vous souhaitez parler d'art mais pas forcément d'opéra, ce forum est fait pour vous !
Répondre
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Concert russe - Temirkanov/St Pétersbourg - Annecy 28/08/14

Message par JdeB » 15 sept. 2014, 09:48

Comme de coutume, c’est l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg dirigé par son directeur musical Yuri Temirkanov (à ce poste depuis 1988) qui clôt l’Annecy Classic Festival. Au programme du concert de ce soir, l’avant-dernier de l’édition 2014, brillaient trois phares de la musique russe : Piotr Ilyitch Tchaïkovski, Modest Moussorgski et Dimitri Chostakovitch.

Fruit de leur quart de siècle de travail en commun, une communion chef / forces orchestrales dont on ne connaît que fort peu d’équivalents.

Après une interprétation incroyablement légère et aristocratique, à la fois aérienne et vigoureuse, de la Polonaise d’Eugène Onéguine, Alexander Kniazev (qui avait joué la veille les Variations Golberg à l’orgue !) retrouvait son merveilleux violoncelle, au registre grave chtonien, comme puisé dans les entrailles d’un volcan, instrument incroyable « attribué à Carlo Bergonzi (1683-1747) de Crémone », ça ne s’invente pas ! Il nous a offert une interprétation bouleversante des Variations rococo, fantastiquement nuancée, des pianissimi les plus éthérés aux sonorités les plus viriles et les plus féroces, de l’âpreté à la tendresse. L’ovation du public fut récompensée par la reprise de l’Allegro vivo conclusif.

Autre soliste d’exception, la brillantissime chinoise Yuja Wang, sans atteindre de telles cimes, a fait montre d’immenses qualités dans le Concerto n° 1 opus 35 de Chostakovitch créé par cet Orchestre le 15 octobre 1933 avec le compositeur au piano. Mais la vigueur de son jeu, ample et nuance, à la vélocité de cascade, n’exclue pas une certaine froideur. Et je ne suis pas sûr que le côté quasi parodique de cette pièce tissée de clins d’œil à toute une tradition, de Beethoven à Scriabine en passant par Tchaïkovski, soit parfaitement mis en valeur ici. Soulignons l’apport de l’excellent trompettiste français Clément Saunier, à la sonorité délectable.

C’est peu dire que les Tableaux d’une exposition dans la version Ravel, porté à ce degré d’alchimie sonore par Temirkanov, enthousiasme et procure comme une ivresse des sens. Il parvient à conférer, avec un brio ébouriffant, une identité spécifique à chacun des multiples volets de l’œuvre sans perdre une once de cohérence globale avec un luxe de détails qui ne masque pas le plan d’ensemble mais, bien au contraire, le vivifie.

Sans doute, un des plus grands concerts de l’été français.

Jérôme Pesqué
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12404
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Concert russe-. Y. Temirkanov-Annecy-28/08/14

Message par PlacidoCarrerotti » 15 sept. 2014, 10:10

Le Annecy Classic Festival ?
Ca doit être une appellation italienne, comme le Rossini Opera Festival de Pesaro.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Concert russe-. Y. Temirkanov-Annecy-28/08/14

Message par JdeB » 15 sept. 2014, 10:19

oui, l'Italie n'est pas très loin d'Annecy... :wink:
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités