Alep, Palmyre

Vous souhaitez parler d'art mais pas forcément d'opéra, ce forum est fait pour vous !
Répondre
romance
Ténor
Ténor
Messages : 666
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Alep, Palmyre

Message par romance » 20 oct. 2017, 14:23

D'accord : Merci Bernard pour le lien, Merci Jean-Marc pour la photo. Dans l'hypothèse où se cacherait un lama derrière l'écran, Merci César, Merci Archibald H. ... :D

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8531
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Alep, Palmyre

Message par Bernard C » 20 oct. 2017, 20:01

Merci Jean Marc
:kissing:

Romance, oui cette chronique est d'une justesse telle qu'elle me fait jaillir les larmes chaque fois que je la regarde.
Nous avons sillonné la Syrie en long et en large avec notre vieille Peugeot de location, un pays et un peuple fascinant, d'histoire, de culture, d'accueil, de gourmandises, de lumière, d'oasis hallucinatoires au milieu des déserts brûlants.

Alors ce que vivent les gens là bas , ce qu'ils ont perdu, ce que tout cela représente de réel pour moi reste sidérant.

Et ce que nous perdons de mémoire au-delà de nous tous aussi.

Je m'arrête ici

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

romance
Ténor
Ténor
Messages : 666
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Alep, Palmyre

Message par romance » 20 oct. 2017, 20:47

Ils se rappellent pourtant qu'ils furent cannibales, il y a très longtemps ; ils se rappelleront un jour que les hommes se "faisaient la guerre", en gardant une vague idée de ce qu'était une guerre. Orphée a perdu la mémoire, il s'est retourné et a perdu Eurydice. Que serait l'espoir sans la mémoire ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités