Dictionnaire amoureux de l'opéra

Biographies, livres historiques et autres bouquins relatifs à l'opéra.
Lily
Ténor
Ténor
Messages : 616
Enregistré le : 09 juil. 2004, 23:00
Contact :

Message par Lily » 05 déc. 2004, 12:35

muriel a écrit :Rinaldo , Haendel :

PS promené ou promenés ?????
Ça dépend de l'identité du NOUS en question : si c'est un NOUS de majesté (= désignant une seule personne de sexe masculin), c'est promené qui convient ; si en revanche NOUS renvoie à un groupe de personnes comportant au moins un individu mâle, c'est promenés la bonne réponse.

Lily, professeure de français depuis seulement trois mois mais déjà victime de déformation professionnelle, du genre : profération de "attends, bouge pas, je t'explique" à tout bout de champ.

Avatar du membre
LucaGi64
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 167
Enregistré le : 04 juil. 2004, 23:00
Localisation : Torino (Italie)

Message par LucaGi64 » 05 déc. 2004, 12:51

Lily a écrit : Lily, professeure de français depuis seulement trois mois mais déjà victime de déformation professionnelle, du genre : profération de "attends, bouge pas, je t'explique" à tout bout de champ.
Bienvenue au camp

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2676
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 05 déc. 2004, 12:56

muriel a écrit :Rinaldo , Haendel :
"... qui ne se souvient des fresques de Tiepolo dans une villa vénitienne ... Ces ciels si clairs , ces héros si lumineux et Armide si tendrement désespérée ... C'est avec la musique de Haendel en tête que nous nous sommes promené parmi les salles où les cheveux des princesses sont presque bleus à force d'ëtre noirs. Dix fois, Tiepolo nous a parlé de Renaud et Armide . Vingt fois , trente et peut-être plus, l'opéra avant et après lui nous a raconté lui aussi les amours de la magicienne infidèle et du chrétien amoureux..."
Holà, le style du sieur Angremy ne s'est pas arrangé ? Et pour l'avoir entendu hier soir sur France-Musiques, on peut dire qu'il n'est décidément pas à une platitude près. Enfin, ça nous promet une belle émission où Eve Ruggieri le fera pérorer.

muriel
Basse
Basse
Messages : 2712
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 05 déc. 2004, 12:58

Lily a écrit : Ça dépend de l'identité du NOUS en question : si c'est un NOUS de majesté (= désignant une seule personne de sexe masculin), c'est promené qui convient ; si en revanche NOUS renvoie à un groupe de personnes comportant au moins un individu mâle, c'est promenés la bonne réponse.
ah voilà ! Pierre- Jean Remy utilise en effet le nous toutes les deux lignes , pour dire je.
Comme dans une thèse, il faut écrire " nous vous remercions de l'honneur que vous nous faites..."
C'est pas un peu désuet ce nous de majesté :euro: ?

Avatar du membre
Catherine
Alto
Alto
Messages : 375
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Catherine » 05 déc. 2004, 13:01

muriel a écrit : C'est pas un peu désuet ce nous de majesté :euro: ?
Si ! ça me donne des boutons ! idem dans les critiques de CD ou de spectacle !

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2676
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 05 déc. 2004, 13:04

Catherine a écrit :
muriel a écrit : C'est pas un peu désuet ce nous de majesté :euro: ?
Si ! ça me donne des boutons ! idem dans les critiques de CD ou de spectacle !
Le pire, c'est quand l'accord se fait au féminin :
"Nous sommes donc conduite à nuancer nos remarques"

B., jeteur d'huile sur le feu.

Lily
Ténor
Ténor
Messages : 616
Enregistré le : 09 juil. 2004, 23:00
Contact :

Message par Lily » 05 déc. 2004, 13:04

muriel a écrit :
Lily a écrit : Ça dépend de l'identité du NOUS en question : si c'est un NOUS de majesté (= désignant une seule personne de sexe masculin), c'est promené qui convient ; si en revanche NOUS renvoie à un groupe de personnes comportant au moins un individu mâle, c'est promenés la bonne réponse.
ah voilà ! Pierre- Jean Remy utilise en effet le nous toutes les deux lignes , pour dire je.
Comme dans une thèse, il faut écrire " nous vous remercions de l'honneur que vous nous faites..."
C'est pas un peu désuet ce nous de majesté :euro: ?

Pas si désuet que ça, en fait (j'adore le smiley que tu as choisi !!!). Je le lis encore assez régulièrement, dans certains journaux (dans Télérama, par exemple, le-monsieur-dont-j'ai-oublié-le-nom, qui signe toute les semaines l'ultime chronique de la revue, s'est même expliqué une fois à ce propos car des lecteurs lui reprochaient de faire des fautes d'orthographe en ne mettant pas de S après NOUS) et dans certaines publications scientifiques par exemple.
Bon, c'est vrai qu'à part ça ...

Et... promis, j'arrête de parler de trucs qui n'ont rien à voir avec le sujet du fil !

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2676
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 05 déc. 2004, 13:05

muriel a écrit :C'est pas un peu désuet ce nous de majesté :euro: ?
C'est en tout cas en harmonie avec le style sentimentalo-nouveau-riche de Pierre-Jean !

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10758
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 06 déc. 2004, 12:17

Pierre-Jean Remy était l'invité de France Musiques samedi soir. Il a expliqué que ce dictionnaire amoureux faisait partie d'une collection où d'autres auteurs avaient choisi des thèmes qui les intéressaient pour rédiger des ouvrages tout à fait subjectifs, comme Sollers pour un bouquin sur Venise.

Il a parlé de Cecilia Bartoli et de l'Opéra Bastille.

Il y a une petite erreur dans le bouquin, dans l'anecdote où une jeune femme qui recherchait une place d'opéra devant le théâtre proposait de passer la nuit aussi avec la personne qui lui procurerait sa place ! Ce n'était pas pour Tristan et Isolde.

Avatar du membre
Guy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 178
Enregistré le : 06 janv. 2004, 00:00
Localisation : Villeurbanne

Message par Guy » 06 déc. 2004, 13:30

tuano a écrit :
Il y a une petite erreur dans le bouquin, dans l'anecdote où une jeune femme qui recherchait une place d'opéra devant le théâtre proposait de passer la nuit aussi avec la personne qui lui procurerait sa place ! Ce n'était pas pour Tristan et Isolde.
Oh oui raconte !!!!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités