Hommage à Patrice Chéreau

Biographies, livres historiques et autres bouquins relatifs à l'opéra.
Avatar du membre
Rienzy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 25 juin 2007, 23:00

Hommage à Patrice Chéreau

Message par Rienzy » 22 juin 2014, 09:59

Image

La revue L'Avant Scène Opéra propose :
Opéra et mise en scène. Patrice Chéreau.
L’Avant-Scène Opéra, N° 281, juin 2014.

En 160 pages denses et richement illustrées, la revue aborde tout et n’oublie rien : aux côtés d’un recueil d’entretiens et d’écrits avec le metteur en scène (1944-2013) par Alain Perroux, des témoignages d’artistes (dont celui de Richard Peduzzi), une biographie, des études fort éclairantes consacrées à son travail de metteur en scène par Timothée Picard, Vinent Amiel…, une chronologie de ses productions, une vidéographie et bibliographie, et autant de fiches détaillées qu’il y a de mises en scène analysées. Un bel hommage.

Sommaire complet :
http://www.asopera.fr/opera-patrice-che ... -n2403.htm
"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum" (Nietzsche)

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20712
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Hommage à Patrice Chéreau

Message par JdeB » 17 juin 2016, 09:04

Dans un genre très différent, un récit consacré à P. Chéreau va sortir le 19 août aux Editions Des Busclats, celui d'Olivier Steiner : La Main de Tristan.

Voici la présentation de l'ouvrage :

"Alors que l’on vient d’enterrer Chéreau dans le faste et l’émotion, loin de la foule parisienne des amis et connaissances, Olivier Steiner se souvient de ces moments volés à la vie de cet homme étrange et fascinant, qui apparaissait et disparaissait, signant ses mots d’amour de son initiale minuscule : p.

Olivier Steiner raconte ici, sans détour et sans masque sa rencontre avec Patrice Chéreau. Il a rencontré Chéreau lors d’une lecture de la Douleur avec Dominique Blanc. Patrice Chéreau partait le lendemain pour Milan où il allait monter Tristan et Yseult. Olivier Steiner lui a glissé son numéro de téléphone n’osant rien espérer. Mais Chéreau a appelé. L’échange a commencé entre eux. Les mots et la distance ont fait naître une sorte d’amour courtois qui s’est transformé plus tard sans épuiser pour autant cette part première de merveilleux. Un livre troublant, tendre, violent, désespéré souvent, dont le sujet est aussi l’écriture dont s’est nourrie leur histoire. Né sous le signe de la Douleur de Marguerite Duras, La Main de Tristan a la beauté sombre d’un adieu à l’adolescence."
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Hommage à Patrice Chéreau

Message par Stefano P » 17 juin 2016, 10:24

Steiner : un nom prédestiné pour un durassien...
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20712
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Hommage à Patrice Chéreau

Message par JdeB » 17 juin 2016, 10:57

oui, ou un pseudo choisi en fonction de cette passion ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Hommage à Patrice Chéreau

Message par Stefano P » 17 juin 2016, 11:03

JdeB a écrit :oui, ou un pseudo choisi en fonction de cette passion ?
Je pencherais plutôt pour cette hypothèse, parce que la coïncidence est sans doute trop belle pour être vraie...
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20712
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Hommage à Patrice Chéreau

Message par JdeB » 17 juin 2016, 11:10

en effet, il s'appelle en réalité Jérôme Léon Steiner mais a opté pour Olivier en hommage à Duras
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

altini
Ténor
Ténor
Messages : 748
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Hommage à Patrice Chéreau

Message par altini » 18 juin 2016, 16:39

JdeB a écrit :Dans un genre très différent, un récit consacré à P. Chéreau va sortir le 19 août aux Editions Des Busclats, celui d'Olivier Steiner : La Main de Tristan.
Olivier Steiner raconte ici, sans détour et sans masque sa rencontre avec Patrice Chéreau. Il a rencontré Chéreau lors d’une lecture de la Douleur avec Dominique Blanc. Patrice Chéreau partait le lendemain pour Milan où il allait monter Tristan et Yseult. Olivier Steiner lui a glissé son numéro de téléphone n’osant rien espérer. Mais Chéreau a appelé.

Histoire déjà racontée par Olivier Steiner mais de façon romanesque dans Bohème (NRF).

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8692
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Hommage à Patrice Chéreau

Message par Bernard C » 18 juin 2016, 20:29

altini a écrit :
JdeB a écrit :Dans un genre très différent, un récit consacré à P. Chéreau va sortir le 19 août aux Editions Des Busclats, celui d'Olivier Steiner : La Main de Tristan.
Olivier Steiner raconte ici, sans détour et sans masque sa rencontre avec Patrice Chéreau. Il a rencontré Chéreau lors d’une lecture de la Douleur avec Dominique Blanc. Patrice Chéreau partait le lendemain pour Milan où il allait monter Tristan et Yseult. Olivier Steiner lui a glissé son numéro de téléphone n’osant rien espérer. Mais Chéreau a appelé.

Histoire déjà racontée par Olivier Steiner mais de façon romanesque dans Bohème (NRF).
Est ce vraiment un hommage à Patrice Chéreau qu'exhiber des bribes de vie intime et de pauvres affaires de désir ?

Quel monde !
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Hommage à Patrice Chéreau

Message par Stefano P » 18 juin 2016, 21:58

quetzal a écrit :
altini a écrit :
JdeB a écrit :Dans un genre très différent, un récit consacré à P. Chéreau va sortir le 19 août aux Editions Des Busclats, celui d'Olivier Steiner : La Main de Tristan.
Olivier Steiner raconte ici, sans détour et sans masque sa rencontre avec Patrice Chéreau. Il a rencontré Chéreau lors d’une lecture de la Douleur avec Dominique Blanc. Patrice Chéreau partait le lendemain pour Milan où il allait monter Tristan et Yseult. Olivier Steiner lui a glissé son numéro de téléphone n’osant rien espérer. Mais Chéreau a appelé.

Histoire déjà racontée par Olivier Steiner mais de façon romanesque dans Bohème (NRF).
Est ce vraiment un hommage à Patrice Chéreau qu'exhiber des bribes de vie intime et de pauvres affaires de désir ?

Quel monde !
Je ne connais pas les textes d'Olivier Steiner, mais ces récits d'amants (souvent furtifs ou très occasionnels) de personnages célèbres morts ou vivants sont presque devenus ces dernières années un genre littéraire à part entière... :?
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20712
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Hommage à Patrice Chéreau

Message par JdeB » 19 juin 2016, 08:40

Ah bon, tu veux dire par là que ce n'est qu'affabulation ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités