Jusqu'où ira votre pardon...

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3432
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par Loïs » 20 juil. 2018, 10:20

DieFeen a écrit :
20 juil. 2018, 09:58
On prend toujours un risque, finalement, mais aucun chanteur ne me fera voyager alors qu'une œuvre oui.
J'ajouterais une oeuvre et un(s) artiste(s) mais pas un chanteur seul

Avatar du membre
kirby
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 164
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par kirby » 20 juil. 2018, 11:39

paco a écrit :
19 juil. 2018, 23:00
kirby a écrit :
19 juil. 2018, 21:47
Je ne voyage plus uniquement pour les voix....trop de risque de déception avec des artistes à qui on demande de plus en plus aux 4 coins du globe.
C’est l’oeuvre puis la distribution qui me font me déplacer.
La curiosité predomine sur l’amour des voix.
Kirby c'est le nouveau pseudo de JdeB ? :lol: :wink:
(on croirait lire exactement ce qu'il dit lorsqu'on évoque le sujet de la façon avec laquelle chacun compose sa saison)
Nous sommes bien 2 personnes différentes....même si dans la vraie vie mes initiales sont les mêmes que le pseudo JdeBe (!!!)
Il y a un autre critère qui influence mes choix, c'est l'équilibre musical de "ma" saison. Je complète ma saison parisienne par des opéras de style et/ou d'époque différents de ce que je vais voire à Paris.
Il y a un dernier critère, non musicale, qui influence mes choix de déplacements, c'est le lieux des représentations. Comme je me déplace déjà pas mal avec le boulot j'essaie de varier d'une saison à l'autre les endroits où je vais pour l'opéra pour pouvoir profiter un peu de la ville et des autres évènements culturels du lieu !!
Pour finir, certains déplacements sont des rites, ainsi, le festival d'Aix symbolise le début de mes vacances depuis presque 20 ans et j'y vais au moins pour 2 soirées, quelque soient les oeuvres proposées.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19396
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par JdeB » 20 juil. 2018, 17:06

paco a écrit :
19 juil. 2018, 23:00
kirby a écrit :
19 juil. 2018, 21:47
Je ne voyage plus uniquement pour les voix....trop de risque de déception avec des artistes à qui on demande de plus en plus aux 4 coins du globe.
C’est l’oeuvre puis la distribution qui me font me déplacer.
La curiosité predomine sur l’amour des voix.
Kirby c'est le nouveau pseudo de JdeB ? :lol: :wink:
(on croirait lire exactement ce qu'il dit lorsqu'on évoque le sujet de la façon avec laquelle chacun compose sa saison)
Cher Paco,,
tu m'as toujours considéré comme un être totalement unique et incroyablement singulier et tu as raison :lol:
Mais certains spectateurs ont le même comportement que moi.

Jadis et naguère, j'ai voyagé pour Pavarotti, Anderson, Norman, Ramey, Blake, M. Price.
J'aime beaucoup Bartoli mais elle est toujours venue régulièrement à Paris.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

valery
Ténor
Ténor
Messages : 746
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par valery » 21 juil. 2018, 10:19

J'ai fait un voyage à Rome, un autre à Édimbourg et un autre à Londres et l'artiste avait annulé, depuis longtemps dans les 2 derniers cas, donc je m'y attendais, mais les billets d'avion, d'hôtel et de spectacle étaient pris. Pour le 1er cas, l'annulation fut de la veille ou du jour même, et là, on accuse davantage le coup quand on découvre l'annonce du forfait en arrivant pour la représentation. Dans ce cas, je me répète que nos artistes sont des êtes humains et qu'ils ont le droit d'être malades, épuisés ou en méforme.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10281
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par HELENE ADAM » 23 juil. 2018, 09:52

Moi je voyage pour Kaufmann, of course (enfin je veux dire : tout le monde le sait ici, et sait aussi que je suis loin d'être la seule...) et je trouve amusantes les remarques à son sujet.
Je n'ai jamais compté mes voyages pour voir soit des opéras où il se produisait, soit ses propres récitals. Mais il y en a eu beaucoup ces dix dernières années. En tout et pour tout, lors de mes voyages à l'étranger, il n'a annulé que deux fois ce qui est un excellent rapport qualité/prix. Il est vrai que quand il annule, cela fait du bruit surtout quand on a voyagé notamment pour lui. C'était la Walküre à Baden Baden (cela m'a permis d'entendre Schager pour la première fois, c'était une découverte mais bon j'ai regretté JK tout en faisant contre mauvaise fortune bon coeur et je crois que nous sommes tous un peu comme ça) et Carmen à Londres, là c'était sinistre, c'était le lendemain des attentats à Paris, cette Carmen était assez ratée, Yoncheva (également de la partie) à côté de ses pompes, bref, là ma rancoeur a été un peu plus importante.
En fait, dans les deux cas, il était assez évident que la surcharge du programme de la star était en cause dans ses obligations d'annuler pour fatigue vocale. C'était compréhensible mais le spectateur se sent rarement responsable de l'agenda de l'artiste tout en souhaitant (O paradoxe) qu'il se produise le plus souvent possible.
Deux annulations lors de voyages, cela fait des dizaines de présence dans des opéras, des récitals, des concerts, et des tas de souvenirs. Rien que ce mois-ci de Parsifal à Siegmund, je peux lui "pardonner" (j'aime pas trop le terme) ses annulations passées...

Mais j'ai aussi voyagé ces dernières années pour Grigolo (Werther, Elisir, Contes), pour Yoncheva (Norma à Londres pour mon meilleurs souvenir), pour Tézier indépendamment de Kaufmann.
Yoncheva a annulé une fois, c'était la Traviata à Munich mais d'une part sa remplaçante était Jaho (de luxe donc) d'autre part, je n'étais pas à Munich uniquement pour cette Traviata.
Disons que je suis aussi méfiante à son encontre que pour JK, question d'agenda sans doute d'ailleurs et surtout, je crois, parce que ce sont deux artistes que j'ai vraiment envie d'entendre et de voir et que leurs remplacements ne sont que des succédanés forcément décevants (pour moi, je précise).
J'ai voyagé également pour Tézier, le plus souvent parce qu'il était avec JK sur la même scène, parfois parce qu'il assurait une autre production la veille ou le lendemain d'un opéra avec JK, et récemment à Marseille, pour lui et rien que pour lui.
J'ai évidemment voyagé pour Harteros, à Munich, Rome, Salzbourg notamment : même remarque que pour Tézier. Elle est encore plus souvent sur la même scène que JK..Elle a toujours honoré nos RDV.

Enfin j'ai aussi voyagé pour des oeuvres rares comme le Prophète à Berlin par exemple et apprécié d'y voir des chanteurs rares à Paris, comme Kunde et Margaine que j'aime beaucoup. Idem pour les vêpres, une oeuvre dont on entend souvent l'ouverture mais pas si souvent l'opéra entier (c'était à Londres et comme la distribution comprenait notamment Schrott, le voyage présentait plus d'un intérêt), ou pour Ladu Macbeth de Mzensk, encore à Londres, avec Westbroek et Jovanovitch, deux chanteurs que j'apprécie également et qui sont tout aussi rares à Paris.

Je n'opposerai pas oeuvres et chanteurs : quand on voyage pour Kaufmann, il est rare que les oeuvres soient sans intérêt et double cerise sur le gâteau : on a droit aux meilleurs chefs et les autres chanteurs sont souvent du haut du panier également.

Hier à l'entracte de la Walküre, à la question : pourquoi voyageons-nous ? La réponse était : pour voir des représentations comme celle-ci, exceptionnelle de tous les points de vue et qu'on ne pourra sans doute jamais voir ailleurs.... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jeanch
Baryton
Baryton
Messages : 1209
Enregistré le : 10 avr. 2005, 23:00
Localisation : Paris

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par jeanch » 29 juil. 2018, 14:51

PlacidoCarrerotti a écrit :
19 juil. 2018, 21:23
Quels sont les artistes actuels pour qui vous êtes prêts à investir sans certitude de leur présence, soit parce que vous pensez qu'il n'y a aucun risque qu'ils annulent, soit parce que vous êtes prêts à prendre le risque ?
Waltraud Meier et Christian Gerhaher.

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 878
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par philopera » 30 juil. 2018, 09:08

Radvanovsky,Stemme et Jaho ( dans l'ordre sur le podium)

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6978
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par MariaStuarda » 01 août 2018, 19:38

Harteros, Pirozzi, Pratt, Sierra, Jaho, Grigolo, Osborn, parfois Roberto et Jonas et j'en oublie

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12430
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par PlacidoCarrerotti » 01 août 2018, 20:12

MariaStuarda a écrit :
01 août 2018, 19:38
Harteros, Pirozzi, Pratt, Sierra, Jaho, Grigolo, Osborn, parfois Roberto et Jonas et j'en oublie
philopera a écrit :
30 juil. 2018, 09:08
Radvanovsky,Stemme et Jaho ( dans l'ordre sur le podium)
Artistes sans risque d'annulation à part RA. JK semble s'être acheté une conduite.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8989
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par Bernard C » 02 août 2018, 00:12

PlacidoCarrerotti a écrit :
01 août 2018, 20:12
MariaStuarda a écrit :
01 août 2018, 19:38
Harteros, Pirozzi, Pratt, Sierra, Jaho, Grigolo, Osborn, parfois Roberto et Jonas et j'en oublie
philopera a écrit :
30 juil. 2018, 09:08
Radvanovsky,Stemme et Jaho ( dans l'ordre sur le podium)
Artistes sans risque d'annulation à part RA. JK semble s'être acheté une conduite.
Mademoiselle Harteros est sans risque d'annulation ?

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité