Jusqu'où ira votre pardon...

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12547
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Jusqu'où ira votre pardon...

Message par PlacidoCarrerotti » 19 juil. 2018, 21:23

Quels sont les artistes actuels pour qui vous êtes prêts à investir sans certitude de leur présence, soit parce que vous pensez qu'il n'y a aucun risque qu'ils annulent, soit parce que vous êtes prêts à prendre le risque ?

Exemple (du passé) : je voyageais autrefois pour Pavarotti, Kraus, Sutherland... mais seul le premier était à risque.

Aujourd'hui je voyagerais éventuellement pour JK (risque de méforme générale), RA (risque de méforme ponctuelle), Yoncheva (risque qu'elle chante comme une merde), Domingo (à ce stade, peu de risques....), etc.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
kirby
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 168
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par kirby » 19 juil. 2018, 21:47

Je ne voyage plus uniquement pour les voix....trop de risque de déception avec des artistes à qui on demande de plus en plus aux 4 coins du globe.
C’est l’oeuvre puis la distribution qui me font me déplacer.
La curiosité predomine sur l’amour des voix.

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1549
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par Hiero von Stierkopf » 19 juil. 2018, 21:53

J'ai pour ma part eu une phase de boycott intégral de Yoncheva comme principal moteur à un déplacement.
Force est de constater que je suis revenu sur ma position puisque j’achète à nouveau des billets pour elle (plusieurs spectacles avec elle la saison prochaine, la plupart à l'étranger). Depuis son Elisabeth à Bastille, j'accepte à nouveau la prise de risque qui reste à mon avis élevée.

Je pardonne facilement à Netrebko et Harteros mais je cible mes déplacements à un périmètre géographique limité pour la dernière.
J'achète donc pour ces deux artistes en acceptant le risque induit.

Je peux adopter un comportement différent en fonction du reste de la distribution. La prise de risque n'est pas la même dans le cas d'un cast homogène et de bon niveau que dans celui d'un cast centré uniquement sur l'artiste en question.

Je constate que je ne cite que des soprano emblématiques. La majorité des artistes que j'aime aller voir un peu partout n'annule finalement pas beaucoup en moyenne.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12547
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par PlacidoCarrerotti » 19 juil. 2018, 22:12

A l'inverse, je voyage sans appréhension pour Kunde dont les annulations sont rarissimes (Les Huguenots à Colmar après Strasbourg par exemple). Pareil pour Fagioli, avec qui je ne suis jamais déçu. Florez pas loin.
Je peux voyager pour Pratt, voire Spyres dans un ouvrage rare : peu de risque également. En plus, quand l'ouvrage est une rareté...
Gruberova n'annule pas (hélas) : je suis sûr que ce sera épouvantable et génial à la fois.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1549
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par Hiero von Stierkopf » 19 juil. 2018, 22:24

Ah oui Kunde en effet, j'achète toujours sans modération et sans risque.
Il ne m'a jamais planté, pourvu que ça dure.

Je considère Nina Stemme peu risquée même si j'ai déjà été victime d'annulations dont une fois à Salzbourg, ce qui avait curieusement augmenté ma déception :mrgreen:

Je suis par ailleurs prêt à prendre des risques dans le cas d'une prise de rôle d'un artiste que j'apprécie car le ressenti en de telles circonstances est potentiellement un facteur d'émotion supplémentaire pour moi.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4123
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par David-Opera » 19 juil. 2018, 22:25

Klaus Florian Vogt (dans Wagner uniquement) est le seul chanteur pour lequel je voyage régulièrement, plusieurs fois par an, mais Waltraud Meier, Evelyn Herlitzius et Placido Domingo ont été, et sont encore, des raisons de déplacement, et je crois que c'est à peu près tout.

Je voyage en fait principalement pour les œuvres peu jouées ou que j'entends rarement (Guerre et Paix, Satyagraha, Lucreze Borgia, Karl V., Cardillac, Frankenstein, L'Enchanteresse, Les Bienveillantes, Lessons in love and violence, Le conte du Tsar Saltan, Giovanna d'Arco par exemple la saison prochaine) et les metteurs en scène.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9100
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par Bernard C » 19 juil. 2018, 22:40

Je voyage et vais voyager pour tout ce qui me paraît majeur de ce que chante aujourd'hui Sondra Radvanovsky n'importe où ( presque)
( pour Elisabetta très bientôt)
Pourquoi ?
Parce que je considère , dans les grands rôles ( je parle des grands rôles) , que la prima donna est une chance du temps .
Que cela ne va avoir qu'un temps.

De même j'irai assister aux prises de rôle que je trouve essentiels de Nina Stemme .( Moins aux rôles où je l'ai entendue à l'apogée si souvent , en tout cas en aucun cas dans une mise en scène merdique)
J'irai donc l'entendre , et elle spécialement dans la Teinturiere bientôt.

Jonas évidemment , parfois je fais un déplacement lointain pour l'entendre, lui.
Par exemple Tristan , par exemple le ré entendre bientôt dans La Fanciulla.

Enfin je me déplace pour Goerke , parfois Kunde et JDF ici ou là.

Quant à Anna... elle ne me déçoit jamais :wink: , et je lui pardonne toutes ses fausses notes. :roll:

Voilà pour l'instant.... mais ça peut changer.

À ceux là , je n'ai jamais rien eu à pardonner , sauf de multiples déceptions de la part de Jonas, mais oubliées déjà.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

paco
Basse
Basse
Messages : 7926
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par paco » 19 juil. 2018, 23:00

kirby a écrit :
19 juil. 2018, 21:47
Je ne voyage plus uniquement pour les voix....trop de risque de déception avec des artistes à qui on demande de plus en plus aux 4 coins du globe.
C’est l’oeuvre puis la distribution qui me font me déplacer.
La curiosité predomine sur l’amour des voix.
Kirby c'est le nouveau pseudo de JdeB ? :lol: :wink:
(on croirait lire exactement ce qu'il dit lorsqu'on évoque le sujet de la façon avec laquelle chacun compose sa saison)

paco
Basse
Basse
Messages : 7926
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par paco » 19 juil. 2018, 23:11

Je prends toujours des risques que j'assume pour JK, Netrebko et Grigolo (il fut un temps où ce dernier était très désinvolte pour ce qui est des annulations). Risques mesurés toutefois pour JK car pour lui je prends minimum 3 dates, comme ça je suis à peu près sûr de réussir à le voir au moins une fois.

Je ne prends plus de risques depuis longtemps pour Harteros, à un moment la coupe des annulations a débordé et mon radar a fait "off" (et pas de "pardon" pour reprendre l'expression du fil).

J'ai arrêté aussi pour Domingo, non parce qu'il annule (c'est rare), mais parce que depuis deux ans je trouve que vocalement ce n'est plus du tout ça, même en faux baryton.

Les autres pour lesquels je suis susceptible de faire des folies: Florez, Stemme, Keenlyside, Radvanovsky, Janssons, Salonen, Pappano,.... , je ne considère pas qu'il y ait "risque", ils n'annulent presque jamais, donc pas besoin de "pardonner" ...

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 544
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Jusqu'où ira votre pardon...

Message par DieFeen » 20 juil. 2018, 09:58

paco a écrit :
19 juil. 2018, 23:11
Je prends toujours des risques que j'assume pour JK, Netrebko et Grigolo (il fut un temps où ce dernier était très désinvolte pour ce qui est des annulations). Risques mesurés toutefois pour JK car pour lui je prends minimum 3 dates, comme ça je suis à peu près sûr de réussir à le voir au moins une fois.
On prend toujours un risque, finalement, mais aucun chanteur ne me fera voyager alors qu'une œuvre oui.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités