Bilan de notre saison 2017/2018

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4232
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par David-Opera » 02 août 2018, 11:53

paco a écrit :
02 août 2018, 10:18
Comme l'avouait un ami encore plus Lissnerophile que David (oui, c'est possible ;-) ), une semaine avant le lever de rideau on a déjà un a priori positif de ce que l'on va voir à Amsterdam ou à Munich, comparé au même spectacle que l'on verrait à Paris.
Je ne suis pas Lissnerophile :wink: , mais je laisse à chacun le plaisir de coller des étiquettes à qui il souhaite, et je dirais que de toute façon l'ONP n'étant pas dans une logique de star-system avant tout, il ne peut créer la même attente que d'autres institutions.

Or, ceux qui s'expriment le plus sur ODB sont principalement dans cette logique - aller voir un spectacle dans une mise en scène sans grand intérêt mais avec des stars ne leur pose aucun problème -, mais comme ce n'est pas le public majoritaire des sa!les, cela ne signifie en aucun cas que les lignes que suivent Paris ne sont pas les bonnes.

paco
Basse
Basse
Messages : 7954
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par paco » 02 août 2018, 12:07

David-Opera a écrit :
02 août 2018, 11:53
Or, ceux qui s'expriment le plus sur ODB sont principalement dans cette logique - aller voir un spectacle dans une mise en scène sans grand intérêt mais avec des stars ne leur pose aucun problème -, mais comme ce n'est pas le public majoritaire des sa!les etc.
Ah oui de toute façon ce fil ne reflète qu'une partie des membres d'OdB et une partie probablement marginale du public. Mais ce que souligne JdeB est intéressant : pourquoi sont-ce ceux-là, justement, qui s'expriment, et pas les autres ?
Cela reflète forcément une forme de passion qui n'est peut-être pas aussi présente chez les autres publics (même si je connais de réels passionnés de Warli ou Castorf prêts à les suivre partout en Europe quelles que soient les distributions)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10680
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par HELENE ADAM » 02 août 2018, 12:15

David-Opera a écrit :
02 août 2018, 11:53
Or, ceux qui s'expriment le plus sur ODB sont principalement dans cette logique - aller voir un spectacle dans une mise en scène sans grand intérêt mais avec des stars ne leur pose aucun problème -, mais comme ce n'est pas le public majoritaire des sa!les etc.
Je ne sais pas trop de qui tu parles là. :mrgreen:
Pour mémoire, mon bilan de saison était le suivant et concernait les mises en scène d'opéras de la saison. Cela ne me parait correspondre à peu près rien de ce que tu décris comme ceux qui s'expriment le plus sur ODB (dont je suis par ailleurs.... :wink: ) :

Pour le classement des mises en scène vues (en l'attente des festivals d'été)
1. Benvenuto Cellini - Terry Gilliam - ONP Bastille
2. Andrea Chénier - Philipp Stölzl - BSO Munich
3. De la Maison des Morts - Chéreau - ONP Bastille / De la maison des morts - Castorff - BSO - Munich
4. Don Carlos - Warlikowski - ONP Bastille
5. Salomé - Boleslaw Barlog/ Jürgen Rose - Vienne (staatsoper)
6. Le château de Barbe-Bleue / La Voix humaine - Warlikowski - ONP Garnier.
7. La Nonne Sanglante -David Bobée - Opéra Comique
8. Il Trittico - Lotte de Beer - BSO Munich
9. Les vêpres siciliennes - Stefan Herheim - ROH Londres.
10. L'Heure Espagnole/Gianni Schicchi - Laurent Pelly - ONP Bastille.

auquel je peux rajouter : Parsifal, Orlando Paladino et le Ring à Munich dont j'ai défendu l'originalité et la qualité des mises en scène récemment ici.

Je n'ai pas détaillé chanteurs, chefs etc parce que je m'exprime suffisamment sur ces sujets en général....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19593
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par JdeB » 02 août 2018, 12:49

Efemere a écrit :
02 août 2018, 10:51
Mouais, en ce qui me concerne, c'était la 1e fois que j'assistais à autant de spectacles au BSO, et malgré la qualité de ce que j'ai vu et entendu, je n'ai pas aimé une partie du public du BSO, que je trouve snob et-ou pas particulièrement avenante. C'est ce que j'ai ressenti aux étages, aux places de catégories moyennes ou basses, pas au parterre où je me suis replacée deux fois. Et lors de plusieurs représentations, j'ai dû subir quelques regards pas amènes de voisins pincés et-ou culs-serrés, et le pire, toutes sortes de bruits : fouilles de sacs à main, reniflements de gens enrhumés, bruissements de sacs en plastique, commentaires chuchotés, etc.
Chaleur humaine, bof, sauf aux applaudissements ; plutôt chaleur de la température dans la salle, avec les odeurs de sueur et même de pieds...

Par contre, j'ai apprécié l'accueil et l'efficacité du personnel, qui a réussi à me retrouver le dernier soir une toute petite paire de jumelles que j'avais perdue plusieurs jours auparavant (et pas « volée » par un spectateur) ; je ne pense pas que j'aurais récupéré ces jumelles à Paris.

Je préfère nettement l'ambiance du ROH, et même celle de Vienne, même si j'y ai rencontré des gens pas sympas, comme par exemple une rombière rechignant à enlever son sac qu'elle avait posé sur mon siège.
oui, ce sont des pays (Autriche, Bavière) où on ne supporte guère les gens qui se replacent, j'ai pu le constater moi aussi
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19593
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par JdeB » 02 août 2018, 12:51

HELENE ADAM a écrit :
02 août 2018, 12:15
David-Opera a écrit :
02 août 2018, 11:53
Or, ceux qui s'expriment le plus sur ODB sont principalement dans cette logique - aller voir un spectacle dans une mise en scène sans grand intérêt mais avec des stars ne leur pose aucun problème -, mais comme ce n'est pas le public majoritaire des sa!les etc.
Je ne sais pas trop de qui tu parles là. :mrgreen:
Pour mémoire, mon bilan de saison était le suivant et concernait les mises en scène d'opéras de la saison. Cela ne me parait correspondre à peu près rien de ce que tu décris comme ceux qui s'expriment le plus sur ODB (dont je suis par ailleurs.... :wink: ) :

Pour le classement des mises en scène vues (en l'attente des festivals d'été)
1. Benvenuto Cellini - Terry Gilliam - ONP Bastille
2. Andrea Chénier - Philipp Stölzl - BSO Munich
3. De la Maison des Morts - Chéreau - ONP Bastille / De la maison des morts - Castorff - BSO - Munich
4. Don Carlos - Warlikowski - ONP Bastille
5. Salomé - Boleslaw Barlog/ Jürgen Rose - Vienne (staatsoper)
6. Le château de Barbe-Bleue / La Voix humaine - Warlikowski - ONP Garnier.
7. La Nonne Sanglante -David Bobée - Opéra Comique
8. Il Trittico - Lotte de Beer - BSO Munich
9. Les vêpres siciliennes - Stefan Herheim - ROH Londres.
10. L'Heure Espagnole/Gianni Schicchi - Laurent Pelly - ONP Bastille.

auquel je peux rajouter : Parsifal, Orlando Paladino et le Ring à Munich dont j'ai défendu l'originalité et la qualité des mises en scène récemment ici.

Je n'ai pas détaillé chanteurs, chefs etc parce que je m'exprime suffisamment sur ces sujets en général....
je ne pense que l'aspect théâtral t'intéresse aussi mais on sait bien que tu voyages surtout pour tes chanteurs préférés, non ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10680
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par HELENE ADAM » 02 août 2018, 13:12

JdeB a écrit :
02 août 2018, 12:51
HELENE ADAM a écrit :
02 août 2018, 12:15
David-Opera a écrit :
02 août 2018, 11:53
Or, ceux qui s'expriment le plus sur ODB sont principalement dans cette logique - aller voir un spectacle dans une mise en scène sans grand intérêt mais avec des stars ne leur pose aucun problème -, mais comme ce n'est pas le public majoritaire des sa!les etc.
Je ne sais pas trop de qui tu parles là. :mrgreen:
Pour mémoire, mon bilan de saison était le suivant et concernait les mises en scène d'opéras de la saison. Cela ne me parait correspondre à peu près rien de ce que tu décris comme ceux qui s'expriment le plus sur ODB (dont je suis par ailleurs.... :wink: ) :

Pour le classement des mises en scène vues (en l'attente des festivals d'été)
1. Benvenuto Cellini - Terry Gilliam - ONP Bastille
2. Andrea Chénier - Philipp Stölzl - BSO Munich
3. De la Maison des Morts - Chéreau - ONP Bastille / De la maison des morts - Castorff - BSO - Munich
4. Don Carlos - Warlikowski - ONP Bastille
5. Salomé - Boleslaw Barlog/ Jürgen Rose - Vienne (staatsoper)
6. Le château de Barbe-Bleue / La Voix humaine - Warlikowski - ONP Garnier.
7. La Nonne Sanglante -David Bobée - Opéra Comique
8. Il Trittico - Lotte de Beer - BSO Munich
9. Les vêpres siciliennes - Stefan Herheim - ROH Londres.
10. L'Heure Espagnole/Gianni Schicchi - Laurent Pelly - ONP Bastille.

auquel je peux rajouter : Parsifal, Orlando Paladino et le Ring à Munich dont j'ai défendu l'originalité et la qualité des mises en scène récemment ici.

Je n'ai pas détaillé chanteurs, chefs etc parce que je m'exprime suffisamment sur ces sujets en général....
je ne pense que l'aspect théâtral t'intéresse aussi mais on sait bien que tu voyages surtout pour tes chanteurs préférés, non ?
Oui comme tout le monde. :wink:
Je suppose que David ne voyage pas non plus d'abord pour les mises en scène :lol:
En fait je répondais à l'affirmation "aller voir un spectacle dans une mise en scène sans intérêt ne leur pose aucun problème".
Il est clair en ce qui me concerne que l'intérêt de la mise en scène est très important même si, comme tout le monde, je préfère de bons interprètes avec une mise en scène ratée que le contraire.
C'est d'ailleurs dans l'ordre : sur les mises en scène, puis sur les chefs, puis sur les chanteurs (du présent), qu'ont lieu les plus longues controverses sur ODB (venant donc de ceux qui s'y expriment le plus....)
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19593
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par JdeB » 02 août 2018, 13:49

non pas comme tout le monde, moi ce qui m'intéresse c'est de découvrir des raretés et, à part Gloriana, personne d'autre n'en cite sur ce fil
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1565
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par Hiero von Stierkopf » 02 août 2018, 13:53

Quand je me déplace à l'étranger pour Netrebko, Harteros ou Garanca (liste non exhaustive), je me fous complètement de la mise en scène.
Tant que ça ne perturbe pas ce que je suis allé chercher, aucun problème. Si en plus c'est réussi, tant mieux !

Le jour où la BSO ne sera plus qu'un théâtre offrant de bonnes mises en scènes mais avec des distributions de merde, j'irai ailleurs.

Quant au public de la BSO, je serais moins sévère que Efemere.
Globalement, l'ambiance me convient y compris quand le public est en apparence plus guindé. Pendant le festival en particulier, on peut se retrouver à côté de fanatiques d'opéra venant de divers endroits. On finit par croiser aussi souvent les mêmes personnes.

Enfin, c'est un théâtre où les spectateurs savent il est vrai un minimum s'habiller sans que ce soit normatif, ça change de la cour des miracles de Bastille.
Mais tout ça est une question d'éducation et ne constitue à mon sens ni un moteur ni un frein à se rendre à Munich.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2409
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par dge » 02 août 2018, 14:50

Bon, je m'y lance :)

Difficile pour moi de faire un classement, le nombre de productions vues étant peu important.

Deux mises en scène à retenir:

- La Cenerentola ( Herheim -Lyon) en tout premier lieu. Inventivité et respect de l'oeuvre. Exemplaire. Une production comme on aimerait en voir une par an.
- Le cercle de Craie (R.Brunel-Lyon) . Outre la mise en scène, une belle découverte musicale très bien servie.

Je n'ai pas élu le Don Carlos de C.Honoré. Les actes I, IV et V sont assez bien réussis mais je n'ai pas aimé le III et surtout le II.


La grosse déception de cette saison pour moi est le Parsifal de Bastille pour lequel j'avais beaucoup ( trop ?) d'attentes.

Vocalement je retiendrai les confirmations de Stéphane Degout ( Posa), Eve-Maud Hubeaux ( Eboli) , Cyrille Dubois, la découverte de Tatiana Serjean ( Odabella) et le très beau Faust de John Osborn ( Genève).

Parmi les jeunes chanteurs entendus, deux m'ont semblé intéressant et à suivre :
- La soprano arménienne Ruzan Mantashyan pour sa Marguerite genevoise.
- Le ténor mexicain Diego Torre très beau Canio à Genève ( moyens, timbre...) et que j'aimerais réentendre dans un rôle non vériste.

Enfin cerise sur le gâteau de la saison : la direction de Michel Plasson dans Faust à Genève. Après sa longue et belle carrière et malgré son âge, Michel Plasson a encore qqch à nous dire. De quoi méditer...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9232
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Bilan de notre saison 2017/2018

Message par Bernard C » 02 août 2018, 15:27

David-Opera a écrit :
02 août 2018, 11:53
paco a écrit :
02 août 2018, 10:18
Comme l'avouait un ami encore plus Lissnerophile que David (oui, c'est possible ;-) ), une semaine avant le lever de rideau on a déjà un a priori positif de ce que l'on va voir à Amsterdam ou à Munich, comparé au même spectacle que l'on verrait à Paris.
Je ne suis pas Lissnerophile :wink: , mais je laisse à chacun le plaisir de coller des étiquettes à qui il souhaite, et je dirais que de toute façon l'ONP n'étant pas dans une logique de star-system avant tout, il ne peut créer la même attente que d'autres institutions.

Or, ceux qui s'expriment le plus sur ODB sont principalement dans cette logique - aller voir un spectacle dans une mise en scène sans grand intérêt mais avec des stars ne leur pose aucun problème -, mais comme ce n'est pas le public majoritaire des sa!les, cela ne signifie en aucun cas que les lignes que suivent Paris ne sont pas les bonnes.
Oui enfin perso les mises en scène sont si importantes que quelque soit la tentation d'une représentation à la promesse musicale éclatante j'ai décidé depuis une poignée d'années de ne plus jamais mettre les pieds chez les allemands et en Bavière particulièrement.
La mode de productions faisant système de rupture entre l'oeuvre et sa représentation à travers toutes sortes de manifestes ( politiques, sociologiques, sexuels ....) voire de vieilles lunes deconstructivistes m'a définitivement dégouté.
Je traverse donc plus souvent encore l'atlantique et espérant d'ailleurs que Paris trouve sa voie qui ne soit pas celle du suivisme germanique comme on l'observe depuis quelque temps.
( je n'ai réservé aucun spectacle à l'ONP , et je me demande bien ce que je vais faire des centaines d'euros que j'ai en avoirs sur mon compte grèves...)

Pour moi l'opéra est un spectacle total mais les chanteurs (motif essentiel de mon plaisir avec la musique, infiniment plus que l'histoire racontée , celle de l'oeuvre ou pire celle greffée par le réalisateur) incarnant des personnages ne peuvent offrir ce qu'ils ont de mieux que dans une représentation théâtrale de qualité.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 39 invités