Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8265
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par jerome » 01 juin 2018, 11:56

PlacidoCarrerotti a écrit :
01 juin 2018, 10:46
Or, 30% des personnes les moins aisées fument (source : Le Monde 28/05/18)...
à une énorme nuance près, c'est que ces 30% (sauf s'ils sont limitrophes avec le Luxembourg ou l'Espagne par exemple c'est à dire là où les cigarettes sont infiniment moins chères qu'en France!!) n'achètent plus de paquets de cigarettes mais à la place achètent des pots à tabac et du papier, ... pour se rouler eux-mêmes leurs cigarettes et crois moi, ça leur revient beaucoup moins cher (même si c'est plus dégueulasse à fumer ... lol)
Les enquêtes du Monde sont bien gentilles mais à vouloir être globalisantes, elles finissent pas dire de grosses conneries...

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8265
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par jerome » 01 juin 2018, 11:59

meteosat a écrit :
01 juin 2018, 10:53
Merci pour vos messages, il y aurait plein de choses à creuser (revenus, arbitrage entre différents postes de dépense effectivement). Nous voulions déjà faire un premier état des lieux et voir si l'enquête était faisable et exploitable.
A suivre ... !
C'est à souhaiter parce que c'est tout de même assez sommaire et expéditif comme enquête ... :wink:

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4247
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par David-Opera » 01 juin 2018, 12:13

meteosat a écrit :
01 juin 2018, 10:53
Merci pour vos messages, il y aurait plein de choses à creuser (revenus, arbitrage entre différents postes de dépense effectivement).
Il faut prendre en compte le prix moyen payé, car on peut sortir tous les soirs à Paris à un concert, au théâtre, à l'opéra pour 10 euros ou moins.
Pas besoin forcément de beaucoup de revenu, il s'agit d'être passionné, surtout si on ajoute les répétitions.

D'ailleurs, demander comment le spectateur considère son niveau d'attachement aux sorties lyriques et musicales (occasionnel, régulier, passionné ...) peut être très significatif.

Iphigenie42
Messages : 47
Enregistré le : 16 janv. 2017, 10:30

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par Iphigenie42 » 01 juin 2018, 12:28

C est fait

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13144
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par PlacidoCarrerotti » 01 juin 2018, 12:46

jerome a écrit :
01 juin 2018, 11:56
PlacidoCarrerotti a écrit :
01 juin 2018, 10:46
Or, 30% des personnes les moins aisées fument (source : Le Monde 28/05/18)...
à une énorme nuance près, c'est que ces 30% (sauf s'ils sont limitrophes avec le Luxembourg ou l'Espagne par exemple c'est à dire là où les cigarettes sont infiniment moins chères qu'en France!!) n'achètent plus de paquets de cigarettes mais à la place achètent des pots à tabac et du papier, ... pour se rouler eux-mêmes leurs cigarettes et crois moi, ça leur revient beaucoup moins cher (même si c'est plus dégueulasse à fumer ... lol)
Les enquêtes du Monde sont bien gentilles mais à vouloir être globalisantes, elles finissent pas dire de grosses conneries...
D'un autre côté, on a qualifié certains sopranos de pots à tabac donc la boucle est bouclée :lol:
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9291
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par Bernard C » 01 juin 2018, 13:27

David-Opera a écrit :
01 juin 2018, 12:13
meteosat a écrit :
01 juin 2018, 10:53
Merci pour vos messages, il y aurait plein de choses à creuser (revenus, arbitrage entre différents postes de dépense effectivement).
Il faut prendre en compte le prix moyen payé, car on peut sortir tous les soirs à Paris à un concert, au théâtre, à l'opéra pour 10 euros ou moins.
Pas besoin forcément de beaucoup de revenu, il s'agit d'être passionné, surtout si on ajoute les répétitions.

D'ailleurs, demander comment le spectateur considère son niveau d'attachement aux sorties lyriques et musicales (occasionnel, régulier, passionné ...) peut être très significatif.
-Passionné , oui , c'est probablement l'élément primordial.
-Avoir accès , c'est le second élément.
( L'argent est un élément , mais comme tu le dis on peut aller au concert pour des tout petits prix.) Mais il n'y a pas de commune mesure entre un citoyen habitant la Bretagne profonde et un parisien à distance de métro de l'offre pléthorique.
-Enfin et ce n'est pas rien , il faut avoir le TEMPS !

Quand je lis ODB , ce qui m' épate le plus, c'est pas les moyens dont disposent les hyperspectateurs ( on sait bien que les situations sont très variables ) c'est le temps qu'ils peuvent consacrer à leur divertissement.
- évidemment on ne sait rien des situations de rente, de retraite, des opportunités de voyages des uns et des autres.
(.. j'avais par exemple un ami il y a plus de 20 ans qui allait à l'Opéra presque tous les jours dans les grandes maisons européennes...on dira qu'il était un hyperspectateur voyageur... mais il était chef de cabine chez Air France , et quand il n'était pas en escale il bénéficiait d'avantages de voyage tels que Vienne ou Milan étaient presque à distance de RER... :wink: )

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2344
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par aurele » 01 juin 2018, 13:32

J'ai répondu au questionnaire.

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2673
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par dge » 01 juin 2018, 14:05

Je viens de répondre, mais je ne vois pas bien ce qu'on peut tirer de ce questionnaire. Des tendances ou des généralités, mais pas plus.
Pourquoi Strauss, Mahler, Berg, Stemme, Ludwig, Karajan, Böhm, Petrenko....n'y figurent pas ? Je comprends qu'il faut faire un choix, mais les propositions pourraient être plus diversifiées.
La limitation la plus citée sera probablement financière et le budget consacré est tout aussi important que le nombre de représentations.

Initiative intéressante quand même. J'espère qu'on aura les résultats.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13144
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par PlacidoCarrerotti » 01 juin 2018, 14:53

Combien de réponses attendez-vous ?
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3245
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par micaela » 01 juin 2018, 15:22

dge a écrit :
01 juin 2018, 14:05
Je viens de répondre, mais je ne vois pas bien ce qu'on peut tirer de ce questionnaire. Des tendances ou des généralités, mais pas plus.
Pourquoi Strauss, Mahler, Berg, Stemme, Ludwig, Karajan, Böhm, Petrenko....n'y figurent pas ? Je comprends qu'il faut faire un choix, mais les propositions pourraient être plus diversifiées.
La limitation la plus citée sera probablement financière et le budget consacré est tout aussi important que le nombre de représentations.

Initiative intéressante quand même. J'espère qu'on aura les résultats.
En ce qui concerne les artistes (compositeurs ou interprètes ), noter de 1 à 10 sur une liste assez partiale (reflétant les choix du sondeur) ne me semble en effet pas la meilleure solution. N'aurait-il pas mieux valu poser une question du genre (puisque le sondage porte sur le public des concerts et opéras) idu genre : dans cette liste, quels sont les artistes pour lesquels vous envisageriez de vous déplacer? ou bien pour ces artistes vous déplaceriez-vous certainement, probablement, probablement pas, certainement pas -ne connais pas,...
Une autre remarque :S'il s'agit essentiellement du public lyrique (opéras concerts et récitals). Chopin est un peu hors sujet. Et il s'agit de fréquenter les salles, Callas encore plus...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités