Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8292
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par jerome » 01 juin 2018, 09:51

Moi aussi, c'est fait.

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9295
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par Bernard C » 01 juin 2018, 09:57

David-Opera a écrit :
01 juin 2018, 09:30
Le premier élément qu'il faudra dégager du sondage est le profil des votants et savoir s'il est représentatif du public que l'on trouve en salle ou s'il s'agit d'un public marginal.

Car si on se rend compte que le nombre moyen de spectacles classiques qu'ont annoncé les votants est de 50, 80 voir 100 par an, il n'aura servi qu'à caractériser un groupe restreint et très minoritaire de passionnés.

C'est pourquoi je me demande s'il ne faudrait pas aussi faire une sorte de sondage en sortie de salle pour capter un public plus représentatif.

Mais nous verrons bien.
Bizarre, car dans l'enquête ce genre de question ne va pas au delà de 20/an ( il me semble ).... :wink:

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8292
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par jerome » 01 juin 2018, 09:58

David-Opera a écrit :
01 juin 2018, 09:30
Car si on se rend compte que le nombre moyen de spectacles classiques qu'ont annoncé les votants est de 50, 80 voir 100 par an, il n'aura servi qu'à caractériser un groupe restreint et très minoritaire de passionnés.
et surtout financièrement très aisés ... Parce que 100 spectacles (voire davantage puisqu'il s'agit d'un nombre moyen) par an, même sans prendre les places les plus chères, il faut un sacré budget pour se les payer (sans compter les frais latéraux forcément corrélés à l'achat de ces spectacles)!

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 575
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par DieFeen » 01 juin 2018, 10:17

C'est fait ! C'était effectivement rapide.
Comment justifier le choix des artistes ?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21922
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par JdeB » 01 juin 2018, 10:29

jerome a écrit :
01 juin 2018, 09:58
David-Opera a écrit :
01 juin 2018, 09:30
Car si on se rend compte que le nombre moyen de spectacles classiques qu'ont annoncé les votants est de 50, 80 voir 100 par an, il n'aura servi qu'à caractériser un groupe restreint et très minoritaire de passionnés.
et surtout financièrement très aisés ... Parce que 100 spectacles (voire davantage puisqu'il s'agit d'un nombre moyen) par an, même sans prendre les places les plus chères, il faut un sacré budget pour se les payer (sans compter les frais latéraux forcément corrélés à l'achat de ces spectacles)!
Dans ma propre enquête sur les hyper-spectateurs payants (100/an et +), j'ai identifié 30 personnes en France. Il y a même de gens qui n'ont plus 20 ans et qui sortent tous les soirs aux places debout mais c'est très minoritaire
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13172
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par PlacidoCarrerotti » 01 juin 2018, 10:46

L’opéra est une passion coûteuse, surtout quand on va voir des spectacles à l’étranger. C’est certainement moins coûteux aujourd’hui avec les low-costs heureusement, mais il n’y a pas souvent d’A/R à moins de 150 balles.
Donc transport + la place + la navette aéroport + l’hôtel + le restau = entre 400 pour la Province et un minimum de 1.500 pour un long WE de 4 spectacles au Met (finalement assez rentable rapporté au nombre de spectacles).

Après, il ne faut pas sombrer dans le misérabilisme. C’est aussi une question de priorité de budget.

La consommation moyenne de cigarettes est de 13,3 par jour, soit, en gros, un paquet tous les deux jours. 183 paquets par an.
Ledit paquet de clopes coûte en moyenne 8,50 €.
Le budget moyen d’un fumeur est donc de 183*8,50 = 1.551 € par an, soit 44 places à 35 € à Bastille.
Or, 30% des personnes les moins aisées fument (source : Le Monde 28/05/18)...

On peut regarder le budget des jeux de hasard : 2.000 € dépensés par an, 1.600 € de gains, donc un solde négatif de 400 €/an (11 places). Source Figaro 2/4/14 et L’Express : et ce ne sont pas les millionnaires qui jouent au Loto...

Perso, je ne fume pas, je ne joue pas au Loto, et j'ai pris 20 spectacles à Bastille à 35 €. J'ai un solde positif ! Bien gagner ma vie me permet surtout de voyager et de prendre quelques fois des places de première catégorie, notamment au TCE où habituellement je suis en loge de galerie.

Quand j'étais étudiant, les places debout à Garnier valaient un peu plus cher que les places de ciné, les strapontins de Favart valaient 7 francs (ils sont aujourd'hui à 70 € !!!). On ne fait RIEN pour démocratiser la culture. Un peu de comm', jamais rien sur le fond et le long terme car ce n'est pas électoralement vendeur.
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

meteosat
Ténor
Ténor
Messages : 912
Enregistré le : 09 mai 2005, 23:00
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par meteosat » 01 juin 2018, 10:53

Merci pour vos messages, il y aurait plein de choses à creuser (revenus, arbitrage entre différents postes de dépense effectivement). Nous voulions déjà faire un premier état des lieux et voir si l'enquête était faisable et exploitable.
A suivre ... !

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3290
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par micaela » 01 juin 2018, 11:01

DieFeen a écrit :
01 juin 2018, 10:17
C'est fait ! C'était effectivement rapide.
Comment justifier le choix des artistes ?
Je me suis posé la question aussi. Pourquoi ces artistes (aussi bien côté compositeurs qu'interprètes) et pas d'autres ? Quelles ont été les raisons de ce choix ? Ca oriente un peu le sondage, peut-être même en limite la portée (sur ce thème uniquement).
A faire pour affiner ce premier état des lieux : des questions sur les autres styles musicaux écoutés , des questions plus précises concernant les styles préférés à l'intérieur du classique, par exemple.
Ce sondage donne surtout des indications sur le public qui fréquente sites et blogs consacrés au classique (on pourrait d'ailleurs affiner aussi avec des questions à ce propos, genre quels sites consultez vous : blogs, sites de revues, des maisons d'opéras, des artistes, etc...).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4263
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par David-Opera » 01 juin 2018, 11:08

Bernard C a écrit :
01 juin 2018, 09:57
Bizarre, car dans l'enquête ce genre de question ne va pas au delà de 20/an ( il me semble ).... :wink:
Bernard
Cela doit se voir à la réponse à la question "Pourquoi n'allez vous pas aux concerts plus souvent?". Au choix de réponse "autres", l'interviewé peut expliquer par exemple qu'il y va déjà 250 fois par an (mais ce n'est pas mon cas perso). :wink:

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4263
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Enquête Revopera (publics de la musique classique)

Message par David-Opera » 01 juin 2018, 11:12

micaela a écrit :
01 juin 2018, 11:01
Je me suis posé la question aussi. Pourquoi ces artistes (aussi bien côté compositeurs qu'interprètes) et pas d'autres ? Quelles ont été les raisons de ce choix ? Ca oriente un peu le sondage, peut-être même en limite la portée (sur ce thème uniquement).
La liste, également celle des compositeurs proposés, correspond aux références du sondeur (cela se voit assez facilement).
Le répertoire du XXe siècle n'est quasiment pas évoqué. Rien n'est dit sur l'importance de la partie scénique et théâtrale des spectacles lyriques.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités