Page 1 sur 2

L’opéra est dangereux

Posté : 08 avr. 2018, 08:50
par FROJG2015
Lu dans mon Ouest France préféré, un violoniste du ROH a eu gain de cause en faisant reconnaitre au tribunal qu’il était devenu sourd suite à répétition tonitruante de la Chevauchée des Walkirie. En effet, les trompettes, trombonnes, tubas et autres cors de chasse étaient installés juste derrière lui et lui ont asséné des pointes à 137 décibels ( sachant que le seuil de la douleur est à 120 et les avions de chasse au décollage à 150).
Le pauvre violoniste serait resté quasi sourd depuis....
N’empêche, je me demande bien combien de décibels peut envoyer un Kaufmann à l’oreille de ses partenaires en plein contre ut!

Re: L’opéra est dangereux

Posté : 08 avr. 2018, 10:00
par tuano
Au moins 50 décibels.

Re: L’opéra est dangereux

Posté : 08 avr. 2018, 11:00
par PlacidoCarrerotti
Ça n'existe pas un contre-ut de JK...

Re: L’opéra est dangereux

Posté : 08 avr. 2018, 16:05
par HELENE ADAM
Salut demeure chaste et pure.... :wink:

Re: L’opéra est dangereux

Posté : 08 avr. 2018, 17:20
par Franz Muzzano
PlacidoCarrerotti a écrit :
08 avr. 2018, 11:00
Ça n'existe pas un contre-ut de JK...
Tu me l'enlèves, celle-là :lol:

Re: L’opéra est dangereux

Posté : 08 avr. 2018, 17:27
par Franz Muzzano
Plus sérieusement, le cas de surdité précoce se présente chez de nombreux organistes. Évidemment en fonction de l'instrument, mais beaucoup de musiciens ayant passé une grande partie de leur vie assis sur un banc avec derrière eux un buffet de Cavaillé-Coll style Notre-Dame, Saint-Denis ou Saint-Sulpice, balançant la sauce à chaque sortie en improvisation ou dans un finale de symphonie de Vierne ou de Widor en sont venus à utiliser des bouchons.

Re: L’opéra est dangereux

Posté : 08 avr. 2018, 18:03
par PlacidoCarrerotti
HELENE ADAM a écrit :
08 avr. 2018, 16:05
Salut demeure chaste et pure.... :wink:
Vision fugitive...

Re: L’opéra est dangereux

Posté : 09 avr. 2018, 06:25
par HELENE ADAM
PlacidoCarrerotti a écrit :
08 avr. 2018, 18:03
HELENE ADAM a écrit :
08 avr. 2018, 16:05
Salut demeure chaste et pure.... :wink:
Vision fugitive...
Pas tant que ça...(Zurich et le MET)
Et beaucoup de Margueri i ite dans la Ddf (ut dièse) etc. Bref pas le roi des répertoires a contre ut mais capable de le sortir si nécessaire... :wink:
E

Re: L’opéra est dangereux

Posté : 24 avr. 2018, 18:00
par MezzoPower
FROJG2015 a écrit :
08 avr. 2018, 08:50
Lu dans mon Ouest France préféré, un violoniste du ROH a eu gain de cause en faisant reconnaitre au tribunal qu’il était devenu sourd suite à répétition tonitruante de la Chevauchée des Walkirie. En effet, les trompettes, trombonnes, tubas et autres cors de chasse étaient installés juste derrière lui et lui ont asséné des pointes à 137 décibels ( sachant que le seuil de la douleur est à 120 et les avions de chasse au décollage à 150).
Le pauvre violoniste serait resté quasi sourd depuis....
N’empêche, je me demande bien combien de décibels peut envoyer un Kaufmann à l’oreille de ses partenaires en plein contre ut!
On doit arriver dans les 110 décibels, selon les chanteurs.
Ceci dit, ce n'est pas forcément celui/celle qu'on entend le mieux au fond de la salle qui sera le plus fort à l'oreille de sa/son partenaire.

Re: L’opéra est dangereux

Posté : 09 mai 2018, 08:19
par HELENE ADAM
René Barbera a dû annuler ses débuts à Trieste en Lindoro dans l'Italienne à Alger parce qu'il est mal tombé pendant l'une des séances de Don Pasquale à la Scala où il devait se jeter à terre et s'est fêlé une côte. Il va mieux ....