Euh mais c'est quel opéra ?

Quiz's, sondages & Co.
Répondre
tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10849
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Euh mais c'est quel opéra ?

Message par tuano » 12 déc. 2017, 10:55

Suite à la discussion sur les affiches de l'ONP : http://odb-opera.com/viewtopic.php?f=1& ... 35#p332735

je vous propose un quizz sur la saison actuelle de l'ONP.

Voici un extrait brut des textes de présentation d'ouvrages lyriques présentées durant la saison actuelle de l'Opéra de Paris. Je ne fais que recopier la brochure. De quelle oeuvre s'agit-il ?

1) "Quest-ce qu'une âme ? Une mélodie, peut-être..." Ivo Van Hove, habitué des grandes fresques politiques, signe sa première mise en scène pour l'Opéra de Paris.

2) les mouvements d'une danse et ceux du vent sont d'autant d'impalpables trésors, dont la perte peut se révéler insoutenable.

3) détourne néanmoins les attentes et brille par son humanité dans une obscure clarté qui laisse apparaître la tristesse dissimulée de la partition d'un compositeur déjà souffrant.

4) Un monde du non-dit, territoire de l'illogisme psychologique et de l'ellipse verbale

5) l'argent de la veuve Hanna Glawari doit rester en territoire pontévédrin

6) un monde tout à la fois délirant, jubilatoire, claustrophobique et mégalomane : l'embrasement d'une folie communicative

7) Y compris à faire parler un mort !

8) toute la magie du genre lyrique, ou comment un livret dense, complexe, rythmé de coups de théâtre, peut être transcendé par la vertigineuse beauté du chant

9) on les croit indissociables jusqu'à ce qu'un corps étranger vienne rompre l'équilibre

10) violente comédie érotique humaine

11) souvenirs du bagne en Silésie

12) "Il doit en être ainsi". Mais faut-il vraiment qu'il en soit ainsi ?

13) l'assassinat du roi de Suède Gustave III en 1792

14) une comédie loufoque déjantée mais aussi criante de vérité

15) l'intime au coeur d'une fresque imaginaire - dont la vérité s'avère plus vraie

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3275
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Euh mais c'est quel opéra ?

Message par micaela » 12 déc. 2017, 11:42

Les extraits 5, 7, 11, 13 et 14 : quelques grammes de simplicité dans un monde de complexité. Je ne répondrai pas, c'est trop facile, j'ai la brochure à la maison.
Deux remarques : 1)quand on a le texte entier de la présentation sous la main, c'est nettement moins abscons (là, il suffit d'extraire du texte la phrase la plus abracandabrante).
2) les textes de la brochure de cette saison, ce n'est rien à côté de ceux de la saison précédente (et aussi 15/16) : certains textes étaient carrément abscons d'un bout à l'autre...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13153
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Euh mais c'est quel opéra ?

Message par PlacidoCarrerotti » 12 déc. 2017, 11:46

7) Y compris à faire parler un mort !

Facile. C'était au premier acte de La Bohème !
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10849
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Euh mais c'est quel opéra ?

Message par tuano » 12 déc. 2017, 11:50

D'ailleurs, je me demande pourquoi personne n'a jamais modifié le titre de l'opéra de Janacek De la maison des morts. Il n'y a en réalité personne qui meurt (c'est presque rare dans un opéra) et franchement le titre ne donne pas envie...

Le titre original de Jenufa n'était pas non plus très vendeur, on l'a changé.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3275
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Euh mais c'est quel opéra ?

Message par micaela » 12 déc. 2017, 11:56

Parce que c'est le titre (à peu de choses près) de l'œuvre adaptée, Souvenir de la maison des morts de Dostoïevski. Et "maison des morts" est à prendre dans un sens allégorique : être au bagne, c'est un peu être mort...
PS Sans regarder la brochure, je crois que le 7, c'est Gianni Schicchi.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10849
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Euh mais c'est quel opéra ?

Message par tuano » 12 déc. 2017, 11:58

Bravo ! Tu as gagné des CD.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13153
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Euh mais c'est quel opéra ?

Message par PlacidoCarrerotti » 12 déc. 2017, 12:16

4) Un monde du non-dit, territoire de l'illogisme psychologique et de l'ellipse verbale
La Muette de Portici ?

13) l'assassinat du roi de Suède Gustave III en 1792
Boris Godounov ?

14) une comédie loufoque déjantée mais aussi criante de vérité
De la Maison des Morts ?

3) détourne néanmoins les attentes et brille par son humanité dans une obscure clarté qui laisse apparaître la tristesse dissimulée de la partition d'un compositeur déjà souffrant.

Don Pasquale. Créé en 1843. Donizetti se savait atteint par la syphilis depuis 1842 et en est mort en 48.
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10849
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Euh mais c'est quel opéra ?

Message par tuano » 12 déc. 2017, 12:20

Je crois que tu as faux mais je ne me rappelle même plus des bonnes réponses !

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3275
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Euh mais c'est quel opéra ?

Message par micaela » 12 déc. 2017, 19:39

Il y a une carabistouille dans une des phrases que tu proposes.
Sinon : 3 la Clémence de Titus
10 la ronde
Et sinon, c'est un peu facile de se moquer comme ça , en extrayant une phrase de son contexte.
Même dans un texte définissant bien l'ouvrage , on peut trouver une phrase qui ne permet pas du tout de deviner de quelle œuvre on parle.
Là où ça serait intéressant, c'est de faire la même chose avec des photos extraites de productions plutôt décalées : transpositions spatio-temporelles, concepts plus ou moins tordues...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités