Votre premier opéra en salle ?

Quiz's, sondages & Co.
DelBosco
Alto
Alto
Messages : 360
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par DelBosco » 17 août 2017, 07:32

altini a écrit :
17 août 2017, 07:12
Il y avait Gioconda avec Pavarotti , Dimitrova et Cappuccili la même année...
Oui, les distributions à Vérone ces années-là étaient impressionnantes.
L'année suivante, j'y ai vu une Aïda au plateau non moins remarquable : Maria Chiara, Nicola Martinucci, Fiorenza Cossotto, Giuseppe Scandola.
Mon premier opéra à Paris (Garnier) : un (vocalement) magnifique Fidelio en 1982, avec Vickers, Behrens, Nimsgern, Meven, E. Gale, Ahnsjo, dirigés par Ozawa.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20568
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par JdeB » 17 août 2017, 09:16

Mes deux premiers opéras à Paris je ne sais plus dans quel ordre

22 ou le 25 avril 1991, Châtelet*,
Ariane et BB* de Dukas
E. Inbal / R. Berghaus
F. Pollet, N. Denize, G. Bacquier

24 avril 1991, Bastille*,
Manon Lescaut,
M. Barbacini / R. Carsen,
Barbara Daniels, Antonio Ordonez, Patrick Raftery, Jules Bastin, Ian Caley, Doris Lamprecht
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

wababelooba
Ténor
Ténor
Messages : 935
Enregistré le : 30 déc. 2009, 00:00
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par wababelooba » 17 août 2017, 09:55

Mon premier opéra , c'est un Ballo in Maschera en 87 dans les Arènes de Vérone.
C'est non seulement le premier opéra auquel j'ai assisté, mais c'est surtout mon chemin de Damas opératique .
Avant , je ne connaissais que le rock , biberonné dans l'amour des Stones , des Byrds , du Velvet et du Dead.
Et d'un coup , tout a basculé.
Dans la foulée , mon premier Garnier a été un Don Carlos, et mon premier vrai choc les Puritains de Favart avec Anderson et Blake. Inoubliable aussi mon premier Pesaro en 88 avec l'Otello mythique Anderson / Blake/ Merritt.
J'ai eu en fait une chance phénoménale : Celle de tomber dans la marmite au moment magique de la renaissance rossinienne.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20568
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par JdeB » 17 août 2017, 09:59

wababelooba a écrit :
17 août 2017, 09:55
Dans la foulée , mon premier Garnier a été un Don Carlos, et mon premier vrai choc les Puritains de Favart avec Anderson et Blake. Inoubliable aussi mon premier Pesaro en 88 avec l'Otello mythique Anderson / Blake/ Merritt.
J'ai eu en fait une chance phénoménale : Celle de tomber dans la marmite au moment magique de la renaissance rossinienne.
oui ! :D
moi aussi.
1988 c'est mon premier festival d'Aix avec l'Armida de Rossini (Anderson, Blake, Gimenez, etc)

A la même époque, on redécouvrait Lully (j'ai vu Atys à Montpellier) ! et j'en étais dingue aussi (d'autant qu'à Montpellier, on était gâtés sur ce plan là et sur celui des raretés de tous les répertoires)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

RV
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 233
Enregistré le : 28 mars 2005, 23:00

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par RV » 17 août 2017, 11:24

Ma première expérience lyrique a été un désastre. C'était au début des années 60, mes parents m'avaient entrainés à l'opéra Garnier pour Faust. Je les avais suivi par curiosité à cause de.... la Castafiore qui représentait à elle seule tout ce que je connaissais de l'opéra et attendait avec une certaine impatience "Ah que je ris..." Mais avant, moi qui fréquentait la Comédie Française, venait de voir le Marchand de Venise à l'Odéon avec Daniel Sorano, ricanait de mépris devant le décor en carton-pâte; le pauvre Méphisto affublé de cornes, d'une queue et d'une fourche et la Marguerite Castafioresque! Seul le choeur "Gloire éternelle..." trouva grâce à mes yeux. Bref, comparé à ce que je voyais au et vis au théâtre (des mises en scène de Jean-Marie au Français, la Dispute de Chéreau, le sublime Orlando Furioso de Luca Ronconi aux Halles, Hadrien VII avec Claude Rich...) je laissais avec plaisir l'opéra à son public petit bourgeois. Je revins à l'opéra à l'occasion d'un Enlèvement au Sérail en 1966 au Festival Jean Giraudoux de Bellac puis plus rien jusqu'au début des années 80 où je vis à Berlin une Traviata avec Piero Cappuccilli qui m'ouvrit les portes de l'opéra sans toutefois me faire déserter le théâtre qui reste pour moi une source de plaisir et d'émotions tout comme l'opéra. Sans émotion, l'opéra n'est rien.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20568
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par JdeB » 17 août 2017, 11:51

C'est évident qu'avant l’arrivée des Lavelli, Chéreau, Grüber, etc à l'opéra au début des années 70, le fossé devait être énorme entre théâtre parlé et théâtre chanté à quelques exceptions près (Visconti, W. Wagner, etc)

oui, sans l'émotion, l'opéra n'est rien, je suis bien d'accord.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

MezzoPower
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 207
Enregistré le : 03 oct. 2011, 23:00
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par MezzoPower » 17 août 2017, 14:33

Franz Muzzano a écrit :
16 août 2017, 16:59
MezzoPower a écrit :
16 août 2017, 14:58
Franz Muzzano a écrit :
16 août 2017, 11:16
lionrougeetblanc a écrit :
16 août 2017, 08:39
Franz Muzzano a écrit :
16 août 2017, 07:40
lionrougeetblanc a écrit :
16 août 2017, 07:24
Mon souvenir le plus précis porte sur les huées marquées aux saluts pour la chanteuse (mais je ne sais plus qui): bienvenue dans le monde à la fois magnifique et féroce de l'opéra. J'arrivais avec une représentation très naïve du monde des chanteurs, pensant que la difficulté de leur art les mettait d'office sur un Olympe qui ne pouvait que les préserver de démonstrations de rejet aussi basiques que des huées ou des apostrophes injurieuses ; je me souviendrai toujours de l'expression de détresse de la chanteuse au moment des saluts ... Je n'avais pas compris qu'il y a quelque chose d'un amour déçu quand l'amateur d'art lyrique, qui flirte toujours plus ou moins avec un idéal, est confrontée à ce qu'il considère comme une faiblesse (distribution, direction d'orchestre, m-e-s, etc.) et qu'il n'y a pas plus plus cruel qu'un(e) amoureux(se) déçu(e). :roll:
Il s'agissait d'Astrid Schrimer, qui avait remplacé Eva Marton au dernier moment, et qui en plus était enceinte jusqu'aux dents.
Merci ! Sur internet je trouve trace d'une Astrid Schirmer, née en 1942, qui a beaucoup chanté à Bayreuth. Il y a aussi une mention d'elle qui aurait été l'assistante de Pierre Boulez ; c'est la même ?
Oui, c'est elle :)
C'est la déesse ?
Tu n'as rien Nadir ? :Jumpy:
Z'est zur gu'à force de chanter...

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1167
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par zigfrid » 17 août 2017, 14:59

:eyes: oulà elle vient de loin celle là chapeau

Avatar du membre
Epsilon
Soprano
Soprano
Messages : 95
Enregistré le : 05 avr. 2017, 11:56
Localisation : Lyon/Marseille

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par Epsilon » 17 août 2017, 16:16

zigfrid a écrit :
17 août 2017, 14:59
:eyes: oulà elle vient de loin celle là chapeau
Oui, une perle....

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 850
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par Peleo » 17 août 2017, 20:41

Ca compte les opérettes ? Parce que pour moi, c'était Volga au Châtelet, avec José Todaro et Maria Candido.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 23 invités